Duane Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Duane Williams

Nom de naissance Charles Duane Williams-White
Naissance
Décès (à 51 ans)
Océan Atlantique Nord
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Profession Avocat
Conjoint
Lydia Biddle Williams-White
Descendants

Charles Duane Williams-White, né le et mort le dans l'océan Atlantique, est un avocat de Genève passionné de tennis. La Fédération Internationale de tennis est fondée à son initiative. En avril 1912, il voyage avec son fils Richard Norris Williams à bord du Titanic. Lorsque celui-ci fait naufrage, Charles Duane Williams est tué par la chute de la première cheminée du navire. Son fils survit quant à lui au naufrage et devient joueur de tennis professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Richard Norris Williams, fils de Duane Williams, a vu son père mourir dans le naufrage.

Charles Duane Williams-White est né le aux États-Unis. Il est avocat à Genève où il vit depuis 1891 avec sa famille[1].

Féru de tennis, il s'engage avec Charles Barde et Henry Wallet pour la création de la Fédération internationale de tennis qui est finalement fondée à Paris le [2]. Cependant, il n'est plus là pour le voir.

Mort à bord du Titanic[modifier | modifier le code]

En effet, en , il décide de retourner aux États-Unis, son fils Richard Norris Williams désirant étudier à l'université Harvard. Ils embarquent sur le Titanic en tant que passagers de première classe[3]. Le , le paquebot heurte un iceberg et commence à sombrer. Williams et son fils montent sur le pont des embarcations, puis patientent avec d'autres passagers dans le gymnase. Tous les canots étant partis, ils se mettent à nager. Charles Duane Williams est tué par la chute de la première cheminée. Son fils survit pour sa part[4].

Le corps de Williams, n'a jamais été retrouvé, ou du moins identifié. Un cénotaphe lui est dédié au cimetière de Saint David à Devon en Pennsylvanie[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr+en)« Hommage à Charles Duane Williams », Le journal de Genève, sur Enyclopedia Titanica (consulté le 3 mars 2010)
  2. (fr)« Aux origines de l'exclusion du tennis des Jeux olympiques, », sur Cairn. (consulté le 3 mars 2010)
  3. (fr+en) « Les passagers suisses », Le Journal de Genève, sur Enyclopedia Titanica (consulté le 3 mars 2010)
  4. (en) « Saw Funnel Sweep Father Overboard », Washington Times, sur Encyclopedia Titanica (consulté le 3 mars 2010)
  5. (en)« Mr Charles Duane Williams, », sur Encyclopedia Titanica (consulté le 19 novembre 2009)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]