Doulcon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Doulcon
Doulcon
Base de Loisirs du Lac Vert Plage
et église de Dun-Haut.
Blason de Doulcon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Stenay et du Val Dunois
Maire
Mandat
Alain Plun
2020-2026
Code postal 55110
Code commune 55165
Démographie
Gentilé Doulconais[1]
Population
municipale
426 hab. (2019 en diminution de 4,05 % par rapport à 2013)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 56″ nord, 5° 10′ 14″ est
Altitude Min. 171 m
Max. 305 m
Superficie 8,57 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Stenay
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Doulcon
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Doulcon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Doulcon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Doulcon

Doulcon est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Doulconais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Doulcon est un village-rue typique lorrain. La rue principale s'étend vers l'ouest depuis la Meuse. Il est situé sur un ancien méandre du fleuve en forme de cirque et entouré de collines boisées. Avec Dun-sur-Meuse, la commune voisine et « jumelle », Doulcon marque l'endroit où la Meuse sort des côtes de Meuse pour rejoindre la plaine de la Woëvre.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Doulcon est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. La commune est en outre hors attraction des villes[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (76 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (76,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (54,7 %), prairies (21 %), forêts (16,4 %), zones urbanisées (4,2 %), eaux continentales[Note 2] (3,3 %), zones agricoles hétérogènes (0,3 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Dulcomense-castrum (939) ; Douscons (1285) ; Doucons (XIVe siècle) ; Doucon (1483) ; Douxcon (1549) ; Dulcone (XVIe siècle) ; Dolcon (1582) ; Dulcon (1675) ; Dulco (1679).

Histoire[modifier | modifier le code]

Monument de la 5e division d'infanterie américaine

Doulcon semble avoir été la capitale du pagus Dulcomensis devenu ensuite le Comté de Dormois[réf. nécessaire] étendu dans une zone à cheval sur les départements actuels des Ardennes et de la Meuse. Ce pagus aurait disparu au XIe siècle sous les assauts du comte de Grandpré.

En novembre 1918, la cinquième division d'infanterie américaine franchit la Meuse à partir de Doulcon par un pont construit par le génie sous le feu de l'artillerie allemande postée à Dun-sur- Meuse, sur l'autre rive. Une borne en forme d'obélisque avec un losange rouge, emblème de la cinquième division, située près de la mairie, commémore ce fait d'arme[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 2014 Bernard Courtaux (1942-2022) DVD Conseiller général du canton de Dun-sur-Meuse (1985-2011)
mars 2014 En cours Alain Plun [10]
Réélu pour le mandat 2020-2026
  Conseiller général du canton de Dun-sur-Meuse (2011-2015)

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12].

En 2019, la commune comptait 426 habitants[Note 3], en diminution de 4,05 % par rapport à 2013 (Meuse : −4,17 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
194198227226230250251244240
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
225246254224206257253237222
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
233233236328446428432398409
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
387393389455483445421408443
2014 2019 - - - - - - -
441426-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 29,1 %, soit en dessous de la moyenne départementale (32,4 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 35,5 % la même année, alors qu'il est de 29,6 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 213 hommes pour 223 femmes, soit un taux de 51,15 % de femmes, légèrement supérieur au taux départemental (50,49 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
1,4 
90 ou +
2,3 
8,7 
75-89 ans
10,1 
24,5 
60-74 ans
23,9 
17,3 
45-59 ans
19,3 
14,9 
30-44 ans
19,3 
15,9 
15-29 ans
9,6 
17,3 
0-14 ans
15,6 
Pyramide des âges du département de la Meuse en 2018 en pourcentage[16]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90 ou +
7,3 
75-89 ans
10,9 
18,8 
60-74 ans
19,3 
21,1 
45-59 ans
20,2 
17,8 
30-44 ans
16,9 
16,8 
15-29 ans
14,1 
17,5 
0-14 ans
16,5 

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Église

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre[modifier | modifier le code]

Datant à l'origine du XIIe siècle, peu d'éléments de cette époque subsistent, l'église ayant en particulier subi des dommages lors de la Première Guerre mondiale.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le sculpteur Ipoustéguy, né à Dun-sur-Meuse en 1920, est mort le à Doulcon, où se trouve la galerie portant son nom.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Doulcon Blason
Tranché ondé : au 1er de sinople à la tour d'argent ouverte et ajourée du champ adextrée d'un léopard ailé d'argent assis, vu de front ; au 2e de gueules à deux clés renversées et contournées d'argent, rangées en bande; à la cotice ondée d'or brochant sur la partition.
Détails
Création de Robert André Louis et Dominique Lacorde,
adoptée par la commune en mai 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/meuse-55
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. « Les Monuments de la 5th Infantry Division - Verdun-Meuse.fr », sur verdun-meuse.fr (consulté le ).
  10. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  15. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Doulcon (55165) », (consulté le ).
  16. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département de la Meuse (55) », (consulté le ).