Bourg-en-Lavaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bourg-en-Lavaux
Bourg-en-Lavaux
Vue du village d'Épesses.
Blason de Bourg-en-Lavaux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Lavaux-Oron
Localité(s) Cully, Épesses, Grandvaux, Riex, Villette
Communes limitrophes Forel, Lutry, Puidoux,Savigny
Syndic Jean-Pierre Haenni
NPA 1091, 1096–1098
N° OFS 5613
Démographie
Population
permanente
5 367 hab. (31 décembre 2018)
Densité 556 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 18″ nord, 6° 43′ 51″ est
Superficie 9,65 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Bourg-en-Lavaux
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Bourg-en-Lavaux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bourg-en-Lavaux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bourg-en-Lavaux
Liens
Site web www.b-e-l.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bourg-en-Lavaux est une commune suisse du canton de Vaud. Elle est le chef-lieu du district de Lavaux-Oron.

Bourg-en-Lavaux participe au rayonnement régional d'un site, le Lavaux, inscrit en 2007 au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo aérienne: Villette, Grandvaux (1948)
Photo aérienne, de gauche à droite: Cully, Riex, Epesses (1960)

Toute jeune, la commune de Bourg-en-Lavaux est née le de la fusion des communes de Cully, d'Épesses, de Grandvaux, de Riex, et de Villette décidée lors de la votation du [3],[4],[5]. Une première tentative en 2005 avait échoué, les habitants de Grandvaux ayant refusé la fusion.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Il a été décidé, pour le blason de Bourg-en-Lavaux, de conserver celui de Riex.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Bourg-en-Lavaux est située à mi-chemin entre Vevey et Lausanne. Crée par la fusion de 5 anciennes communes hautement viticoles, elle s'étend du bord du lac (375 m) à un point culminant de 925 m (La Tour de Gourze).

La Tour de Gourze

D'une superficie totale de 965 ha, 270 ha (presque un tiers) sont constitués de vignobles en terrasses vieux de plus de 1'200 ans.[réf. nécessaire]

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune de Bourg-en-Lavaux est habitée par 5'367 hab[6] (31 décembre 2018).

La variation depuis la fusion des 5 communes en 2011 jusqu'en 2018 est de +333 hab.

Sources: OFS-2018
Évolution de la population sur la Commune de Bourg-en-Lavaux. Sources: OFS-2018

Vie économique[modifier | modifier le code]

Principalement orientée vers la vigne et la production de vins, la commune jouit[non neutre] également d'une forte popularité touristique.[réf. nécessaire]

Production viticole de la commune[modifier | modifier le code]

Tourisme pédestre[modifier | modifier le code]

  • Balades à panoramas, un itinéraire défini par la commune.

Promotion économique[modifier | modifier le code]

  • LABEL "Les Acteurs de Bourg-en-Lavaux" - défendre et promouvoir les intérêts économiques et culturels de Bourg-en-Lavaux.
  • PROMOVE sur la région Lavaux-Riviera - dédiée au développement économie de la région Lavaux-Riviera.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Cultures, festivals et manifestions[modifier | modifier le code]

Concert pendant le Cully Jazz

Sociétés locales et sportives[modifier | modifier le code]

Bourg-en-Lavaux compte bon nombre de sociétés locales :

  • Badminton,
  • Scoutisme,
  • Gymnastique,
  • Tennis,
  • Judo,
  • Pétanque,
  • Ski,
  • Tir,
  • Football etc.
  • Voile, Cercle de la voile Moratel-Cully

Accès et Transports Publics[modifier | modifier le code]

Bourg-en-Lavaux fait partie de la communauté tarifaire Mobilis, qui couvre tout le canton de Vaud.

Exactement à mi-chemin entre Lausanne (de l'ouest) et Vevey (à l'est), la gare de Cully est située au cœur de la commune.

L’autoroute A9 n'a pu se frayer qu'une trajectoire qui passe bien au-dessus (nord) de la commune.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Tour de Gourze, par Dr. Charles-Christian Rochat.
  • Grandvaux à la recherche de son passé, par Dr. Charles-Christian Rochat.
  • Une immigration alpine à Lavaux aux XVe et XVIe siècles, Lombards, Faucignerens et Chablaisiens, par Jean-Pierre Bastian, éd. BHV.
  • La mémoire de Lavaux, par J-P. Bastian, L. Dorthe, M. Ostorero, L-D. Perret et E. Vion, éd. Cabédita.
  • Lavaux, Vignoble en Terrasses, éd. FAVRE/24heures
  • L'affaire Davel, par Marianne Mercier-Campiche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Laurent Caspary, « Bourg-en-Lavaux est née », Le Temps, 17 mai 2009.
  4. « Feuille des avis officiels du canton de Vaud », sur www.faovd.ch (consulté le 21 mars 2020)
  5. « UCV - Annuaire - Recherche et carte », sur www.ucv.ch (consulté le 21 mars 2020)
  6. Office fédéral de la statistique, « Portraits régionaux 2018: chiffres-clés de toutes les communes - 2014-2017 | Tableau », sur Office fédéral de la statistique, (consulté le 21 mars 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]