Districts du canton de Fribourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte du canton de Fribourg présentant sa division en districts.

Un district du canton de Fribourg est une division géographique du canton de Fribourg. Chaque district, appelé Bezirk en allemand, est composé d'un nombre variable de communes.

Liste[modifier | modifier le code]

En décembre 2012, le canton de Fribourg compte 7 districts[1] dont cinq ont le français pour langue officielle et un l'allemand (district de la Singine). Le district de la Gruyère est bilingue, car la commune de Jaun (Bellegarde en français) est la seule commune de langue alémanique du district.

Les districts et leurs chefs-lieux
Nom Chef-lieu N° OFS[2] Communes Population
(décembre 2017)[3]
Superficie
(km2) [4]
Densité
(hab./km2)
Broye Estavayer B1001 +19, +032 246, +0173,7 185,6
Glâne Romont B1002 +19, +024 063, +0168,73 142,6
Gruyère Bulle B1003 +25, +054 431, +0489,37 111,2
Sarine Fribourg B1004 +30, +105 931, +0217,65 486,7
Lac Morat B1005 +17, +036 314, +0144,91 250,6
Singine Tavel B1006 +17, +043 691, +0265,22 164,7
Veveyse Châtel-Saint-Denis B1007 +09, +018 398, +0134,23 137,1
Total +136, +315 074, +1 670,7 188,6

Le district du Lac comprend, en plus des 17 communes, la forêt domaniale du Galm qui a en effet la particularité de n'être rattachée à aucune commune et de dépendre directement du canton.

Le canton s'étend également sur une partie des lacs de la Gruyère (9,14 km2), Morat (14,32 km2) et Neuchâtel (53,43 km2) qui n'appartiennent à aucun district (ou aucune commune) ; le total de superficie mentionné dans le tableau la prend en compte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Service de la statistique du canton de Fribourg, « Annuaire statistique du canton de Fribourg 2012 », sur État de Fribourg (consulté le 5 avril 2012)
  2. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 15 décembre 2008)
  3. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  4. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]