Conventionnalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le conventionnalisme est une doctrine stipulant une séparation fondamentale entre les données de l'intuition et des sens, et les constructions intellectuelles permettant de fonder les théories scientifiques ou mathématiques[1].

Cette notion a été développée notamment par Edouard Le Roy, Pierre Duhem et Henri Poincaré, sous des formes assez différentes, à la frontière du XIXe siècle et du XXe siècle (bien qu’aucun de ces auteurs n'ait employé le terme de « conventionnalisme »). Elle trouve son origine profonde dans la séparation kantienne entre intuition et concept.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire d'histoire et philosophie des sciences, sous la direction de Dominique Lecourt, Éditeur PUF, 2006 (4e édition), (ISBN 2-13054-499-1)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]