Comtes de Roccaguglielma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Comtes de Roccaguglielma sont une branche de la maison de Bourbon-Siciles issue du prince Louis de Bourbon-Siciles (1824-1897), comte d'Aquila, et de Janvière de Bragance, princesse impériale du Brésil, infante de Portugal (1822-1901).

Louis De Bourbon - Le premier Comte de Roccaguglielma[modifier | modifier le code]

Le premier comte de Roccaguglielma est le prince Louis de Bourbon-Siciles (1845-1909), marié morganatiquement à New York en 1869 avec Maria Amelia Bellow-Hamel y Penot (1847-1914).

Son père était le prince Louis de Bourbon-Siciles (1824-1897), comte d'Aquila, fils du roi François Ier des Deux-Siciles (1777-1830) et de l'infante Marie Isabelle d'Espagne (1806-1878).

Sa mère était Janvière de Bragance, princesse impériale du Brésil, infante de Portugal, puis par son mariage, comtesse d’Aquila et princesse des Deux-Siciles, fille de l’empereur Pierre Ier du Brésil (roi Pierre IV du Portugal) (1798-1834) et de l’archiduchesse Marie Léopoldine d'Autriche (1797-1826). Elle était l’héritière présomptive de son frère Pierre II du Brésil de 1831 à 1845, et sœur de la reine Marie II de Portugal (1819-1853).

Sa femme Maria Amelia Bellow-Hamel y Penot (1847-1914) était la fille d'un riche négociant d'origine juive (Américain établi à Cuba) John Bellow-Hamel y Nathans (New York 1818 - Philadelphie 1893), et d'Enriquetta Penot y Gilbau, fille de Charles Pénot (né à Bordeaux en 1795) et de Zélie Gilbau (morte en 1872 à La Nouvelle-Orléans). Les Pénot, originaires de Bordeaux, s'étaient installés à Philadelphie en 1810.

Descendance[modifier | modifier le code]

Le prince Louis de Bourbon-Siciles, 1er comte de Roccaguglielma (1845-1909) et Maria Amelia Bellow-Hamel y Penot (1847-1914) ont eu deux enfants :

  • Marie-Januaria de Bourbon-Siciles (1870-1941), mariée sur l'instigation de la reine Victoria d'Angleterre [1] avec William Louis Freeman (1855-1907), probable descendant en ligne masculine du duc de Berry (1778-1820), fils de Charles X ; d'où trois enfants :
  • Louis de Bourbon-Siciles, 2e comte de Roccaguglielma (1873-1940) naturalisé Français en 1931. Sans postérité d'un 1er mariage, il épousa en secondes noces Adeline Landegren (1875-1959), d'où trois enfants :
    • Louis de Bourbon-Siciles, 3e comte de Roccaguglielma (1898-1967) marié en 1925 à Marie-Louise de Clermont-Tonnerre (1894-1941), d'où :
    • Januaria de Bourbon-Siciles (née en 1903) mariée en 1930 avec Alfonso Bongiorno.
    • Carlo de Bourbon-Siciles, 4e comte de Roccaguglielma (1905-1968) lui aussi reconnu Prince de Bourbon-Siciles par le chef de la maison de Bourbon-Siciles le prince Ferdinand (1869-1960). Il épousa en 1925 Fanny Greco di Chiaramonte (1905-1977), d'où un enfant :
      • Isabella de Bourbon-Siciles (1926-1954) mariée à Jose Manuel Guttierrez, puis à Isidoro Mariano Vejo Rodriguez.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hugh Montgomery-Massingberd, Burke's Royal Families of the World, Volume 1: Europe & Latin America. London, U.K.: Burke's Peerage Ltd, 1977, page 90

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Castelot, Le duc de Berry et son double mariage, Paris, SFELT, 1950, page 315 : « La reine Victoria d'Angleterre fut l'artisan de son mariage avec la princesse Marie-Januaria de Bourbon-Siciles ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]