Maison de Valois-Anjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La maison de Valois-Anjou est un rameau cadet de la maison de Valois et qui a reçu en apanage le comté d'Anjou en 1351. Elle est issue de Louis Ier d'Anjou (1339-1384), second fils du roi de France Jean II le Bon. La lignée porte tout d'abord le titre de comte d'Anjou, puis celui de duc d'Anjou à partir de 1360, date où le comté est érigé en duché. Outre ce territoire, cette branche cadette a porté également les titres de roi titulaire de Naples ou de comte de Provence. Elle s'éteint en 1481 avec la mort de Charles V d'Anjou (1446-1481), amenant au rattachement de l'Anjou à la couronne de France par Louis XI[1],[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, L'Europe des Anjou : aventure des princes angevins du XIIIe au XVe siècle, Somogy Éditions d'art, coll. « Coédition Musée », , 394 p. (ISBN 2850564656 et 978-2850564659, lire en ligne).
  2. Jean-Michel Matz et Noël-Yves Tonnerre, Histoire de l'Anjou, tome 2 : L'Anjou des princes (fin IXe-XVe siècle), Paris, éditions Picard, coll. « Picard Histoire », , 408 p. (ISBN 2708410237 et 978-2708410237, lire en ligne).