Col des Aravis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant la Savoie image illustrant la Haute-Savoie
Cet article est une ébauche concernant la montagne, la Savoie et la Haute-Savoie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Col des Aravis
Image illustrative de l'article Col des Aravis
Panneaux au sommet du col en arrivant de Haute-Savoie.
Altitude 1 486[1] m
Massif Chaîne des Aravis (Alpes)
Coordonnées 45° 52′ 21″ Nord 6° 27′ 53″ Est / 45.8725, 6.46472[1]
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée du Fier
(nord-ouest)
Val d'Arly
(sud-est)
Ascension depuis Thônes Flumet
Déclivité moy. 4,6 % 5 %
Déclivité max. 8 % 11 %
Kilométrage 18,9 km 11,5 km
Accès D 909 D 909

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Col des Aravis

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Col des Aravis

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col des Aravis

Le col des Aravis est le col séparant la commune de La Clusaz en Haute-Savoie de celle de La Giettaz en Savoie. Il est traversé par la route départementale D 909 et constitue le point de passage le plus bas traversant la chaîne des Aravis, à 1 486 m d'altitude. Partant d'une altitude modeste mais escarpé, le col des Aravis est en outre parcouru parfois par le Tour de France et chaque année par les cyclosportifs sur la Time Megève Mont Blanc.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le col des Aravis vu depuis le plateau de Beauregard au nord-ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chapelle des Aravis.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Le col des Aravis a été franchi au total à 40 reprises par le Tour de France, dont 17 depuis 1947. Il a été classé en 2e catégorie lors de ses 5 derniers passages[2]. Voici les coureurs qui ont franchi les premiers le col[3] :

Profil de l'ascension[modifier | modifier le code]

Le col des Aravis, grimpé depuis Flumet sur le versant sud-est, a un profil de 11,5 km à 5,2 %. Cependant, si les 15 premiers hectomètres grimpent, on compte des replats et même une petite descente sur les 3 km suivants. Ce n’est qu’à partir de La Giettaz, dont la traversée est assez pentue, que la route grimpe plus régulièrement sur des pourcentages fréquemment compris entre 6 et 8 %[4] et en épingles.

Le versant nord-ouest, sur son profil le plus long, commence à Thônes pour 18,9 km d’ascension mais réduit à 10,3 km si l’on part de Saint-Jean-de-Sixt (carrefour de la D909 venant de Thônes, la route venant d’Entremont et la D4 venant du Grand-Bornand). Jusqu’à La Clusaz, ce versant est plutôt roulant mais fréquenté par la circulation automobile. Du kilomètre qui précède Saint-Jean-de-Sixt à La Clusaz, on a même un léger fléchissement, avec des pentes à 3-4 % contre des portions à 5-6 % avant. Après La Clusaz, les pourcentages augmentent légèrement mais la pente reste tout de même modérée si ce n’est une portion à 8 % après la bifurcation de la route du col de la Croix Fry[4]. Les ultimes kilomètres sont marqués par de grands lacets à travers les alpages. Le dernier km est en faux-plat. Dans l’ensemble, ce versant est plutôt roulant et régulier.

La descente jusqu’à La Giettaz est technique puisque particulièrement sinueuse avec de surcroît deux courts tunnels obscurs qu’il vaut mieux aborder avec prudence[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Coordonnées identifiées à l'aide de Géoportail et carte IGN à l'échelle 1:20 000
  2. (fr) - Le col des Aravis dans le Tour de France depuis 1947.
  3. (fr) Le col des Aravis.
  4. a et b « Le col des Aravis. Le mont Blanc en toile de fond », article paru dans le magazine Le Cycle hors-série no 6H, avril 2013, p. 9
  5. « Col des Aravis », article paru dans le supplément La grande traversée des Alpes. Le guide du magazine Top Vélo no 172, juillet 2011, p. 8

Sur les autres projets Wikimedia :