Barry Hoban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hoban
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
1962-1963 Bertin - Porter 39 - Milremo
1964-1969 Mercier - BP - Hutchinson
1970-1971 Sonolor - Lejeune
1972-1976 Gan - Mercier
1977-1978 Miko - Mercier - Hutchinson
1979 Miko - Mercier - Vivagel
1980 Elswick - Falcon
1981 Coventry Eagle
Principales victoires

2 classiques Gand-Wevelgem 1974
Grand Prix de Francfort 1966
10 victoires dans les grands tours
Tour de France (8 étapes)
Tour d'Espagne (2 étapes)
1 semi-classique
Paris-Bourges 1974
Autres courses

Grand Prix de Fourmies 1971

Barry Hoban est un ancien coureur cycliste anglais, né le à Wakefield. Son surnom dans le peloton était Uncle Barry.

Amateur, il fut 2 fois champion de Grande-Bretagne de poursuite en 1960 et 1961 et champion de Grande-Gretagne des 50 miles contre-la-montre en 1961.

Professionnel de 1964 à 1980, il remporta 36 victoires. Il fut le coéquipier de Tom Simpson, dont il épousa la veuve quelques années après le décès de celui-ci.

Il participa à 12 Tours de France et remporta 8 étapes. Sa première victoire, il l'obtint le lendemain du décès de Tom Simpson, avec la bénédiction du peloton[1].

Sa meilleure année fut la saison 1974, où il remporta notamment Gand-Wevelgem[1].

Il est introduit en 2009 au British Cycling Hall of Fame[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1980
    • Grand Prix de Manchester

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1964 : 65e
  • 1967 : 62e (vainqueur d'une étape)
  • 1968 : 33e (vainqueur d'une étape)
  • 1969 : 67e (vainqueur de deux étapes)
  • 1970 : abandon (6e étape)
  • 1971 : 40e
  • 1972 : 70e
  • 1973 : 43e (vainqueur de deux étapes)
  • 1974 : 37e (vainqueur d'une étape)
  • 1975 : 68e (vainqueur d'une étape)
  • 1977 : 41e
  • 1978 : 65e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 1964 : 29e, vainqueur des 12e et 13e étapes
  • 1965 : 47e
  • 1967 : abandon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les sujets de sa majesté », article publié dans le quotidien L'Équipe du vendredi 20 juillet 2012.
  2. 50 Cycling Heroes Named in British Cycling's Hall of Fame

Lien externe[modifier | modifier le code]