Alexi Lalas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alexi Lalas
image illustrative de l’article Alexi Lalas
Biographie
Nom Panayotis Alexander Lalas
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (48 ans)
Lieu Birmingham (États-Unis)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Défenseur centre puis manager
Parcours junior
Saisons Club
1988-1991Drapeau : États-Unis Rutgers Scarlet Knights[1]
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1994-1996Drapeau : Italie Calcio Padova044 0(2)[2]
1996-1997Drapeau : États-Unis New England Revolution057 0(3)
1997 Drapeau : Équateur CS Emelec
1998-1999Drapeau : États-Unis MetroStars030 0(2)
1999Drapeau : États-Unis Kansas City Wizards030 0(4)
2001-2004Drapeau : États-Unis Galaxy de Los Angeles086 (11)
1994-2004 Total 247 (22)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992-1996Drapeau : États-Unis États-Unis -23004 0(0)[3],[4]
1991-1998Drapeau : États-Unis États-Unis096 0(9)[5]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Panayotis Alexander « Alexi » Lalas est un ancien joueur américain de soccer, désormais dirigeant de club, né le 1er juin 1970 à Birmingham, dans l'État du Michigan (États-Unis).

Facilement reconnaissable à sa large chevelure et à sa généreuse barbe rousse, ce défenseur a été dans les années 1990 le véritable porte-drapeau du soccer, à la fois reconnu en Europe (il a évolué deux saisons en Serie A italienne) et aux États-Unis où il a contribué à faire sortir son sport de l'indifférence médiatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexi Lalas découvre le soccer au sein de l'école Cranbrook Kingswood à Bloomfield Hills dans le Michigan et en 1987 il est nommé joueur de l'année à la Michigan High School. En parallèle du soccer, il est capitaine de l'équipe de hockey sur glace de la sélection de High school de son État.

De 1988 à 1991, il joue au sein de la Rutgers Scarlet Knights, équipe de la Rutgers University. Il atteint avec les Scarlets le Final Four de la NCAA en 1989 et le championnat universitaire national en 1990. Lalas est nommé dans la troisième équipe de la NCAA en 1989 et 1990. En 1991, il est nommé dans la première équipe NCAA et gagne le Hermann Trophy et le prix du Missouri Athletic Club Player of the Year.

Alexi Lalas débute en équipe des États-Unis le 12 mars 1991 lors d'un match contre le Mexique (2-2) dans le cadre du Championnat nord-américain des nations. À cette période, aucun championnat professionnel aux bases solides n'existant aux États-Unis, il se consacre uniquement à la sélection, qui prépare le Mondial 1994. L'enjeu est de taille puisqu'il s'agit de prouver au monde du football le bon niveau du soccer américain, et d'essayer d'imposer ce sport aux États-Unis.

Alexi Lalas et la sélection américaine ne déçoivent pas puisqu'ils atteignent les huitièmes de finale, battus de justesse par le Brésil, futur vainqueur. Trônant au milieu de sa défense, Lalas marque les esprits par ses remarquables prestations sur le terrain et par son look détonnant qui fait de lui la coqueluche des médias.

Dans la foulée, il signe pour le club italien de Padoue et devient le premier américain à fouler les pelouses de la Serie A. Padoue termine la saison 1994-1995 au bas du classement. Le 25 juin 1995, la Major League Soccer signe un contrat avec Lalas pour qu'il intègre une des nouvelles franchises du championnat américain. La MLS ne débutant qu'en 1996, il est laissé à disposition de Padoue pour le début de la saison 1995-1996. Il joue son dernier match pour Padoue le 25 février 1996 contre la Lazio Rome.

En 1996, Alexi Lalas revient donc aux États-Unis pour intégrer la naissante Major League Soccer et il porte successivement les couleurs de Revolution de la Nouvelle-Angleterre (1996-1998), des MetroStars (1998), des Wizards de Kansas City (1999) et du Galaxy de Los Angeles (2001-03).

À partir de 2003, Lalas décide de troquer le short et le maillot de joueur de soccer pour le costume de dirigeant de club puisqu'il a été successivement président des Earthquakes de San José, des MetroStars et du Galaxy de Los Angeles.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès en club[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Lalas était membre (guitare, voix) des Gypsies, qui ont enregistré deux albums Woodland etJet Lag, et fait la première partie de Hootie and the Blowfish sur leur tournée européenne en 1998.

En 1998, il a sorti un album de musique intitulé Ginger sur le label CMC International[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[7]
Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection Drapeau : États-Unis États-Unis
1991 Rutgers Scarlet Knights Drapeau : États-Unis Ligue Universitaire ? - - 2 matchs
1992 Rutgers Scarlet Knights Drapeau : États-Unis Ligue Universitaire ? - - -
1993 Rutgers Scarlet Knights Drapeau : États-Unis Ligue Universitaire ? - - 25 matchs / 4 buts
1994 - 1995 Calcio Padova Drapeau : Italie Série A 33 matchs / 2 buts - - 22 matchs / 1 but
1995 - 1996 Calcio Padova Drapeau : Italie Série A 11 matchs - - 12 matchs / 2 buts
New England Revolution Drapeau : États-Unis Major League Soccer 25 matchs / 1 but - - 14 matchs
1997 New England Revolution Drapeau : États-Unis Major League Soccer 30 matchs / 2 buts - - 14 matchs / 2 buts
Club Sport Emelec Drapeau : Équateur Primera Categoría Serie A ? - - -
1998 MetroStars Drapeau : États-Unis Major League Soccer 25 matchs / 2 buts - - 4 matchs / 1 but
1999 Kansas City Wizards Drapeau : États-Unis Major League Soccer 30 matchs / 4 buts - - -
2001 Galaxy de Los Angeles Drapeau : États-Unis Major League Soccer 11 matchs / 2 buts - - -
2002 Galaxy de Los Angeles Drapeau : États-Unis Major League Soccer 26 matchs / 4 buts - - -
2003 Galaxy de Los Angeles Drapeau : États-Unis Major League Soccer 22 matchs / 1 but - - -

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux d'Alexi Lalas avec l'équipe des États-Unis[8].

Date Lieu Adversaire Résultat Compétition
1. Rose Bowl, Los Angeles (États-Unis) Drapeau : Colombie Colombie 1-2 Match amical
2. Foxboro Stadium, Foxborough (États-Unis) Drapeau : Angleterre Angleterre 2-0 Match amical
3. Cotton Bowl, Dallas (États-Unis) Drapeau : Honduras Honduras 1-0 Gold Cup 1993
4. Fullerton Stadium, Fullerton (États-Unis) Drapeau : Jamaïque Jamaïque 1-0 Match amical
5. Kingdome, Seattle (États-Unis) Drapeau : Russie Russie 1-1 Match amical
6. Estadio Parque Artigas, Paysandú (Uruguay) Drapeau : Argentine Argentine 3-0 Copa América 1995
7. Robert F. Kennedy Memorial Stadium, Washington (États-Unis) Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite 4-3 Match amical
8. Guangzhou (Chine) Drapeau : République populaire de Chine Chine 1-1 Match amical
9. Alltel Stadium, Jacksonville (États-Unis) Drapeau : Israël Israël 2-1 Match amical

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]