FC Ingolstadt 04

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FC Ingolstadt 04
Logo du FC Ingolstadt 04
Généralités
Nom complet Fussball-Club Ingolstadt 04 e.V.
Noms précédents MTV Ingolstadt
ESV Ingoltadt-Ringsee
Fondation 1881 (MTV)
(fusion)
Couleurs Rouge et noir
Stade Audi Sportpark
(15 000 places)
Siège Am Pulverl 5
85051 Ingolstadt
Championnat actuel 1. Bundesliga
Président Werner Ross
Entraîneur Ralph Hasenhüttl
Site web www.fcingolstadt.de

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Créé le 1er juillet 2004 à la suite de la fusion des deux clubs de football historiques d'Ingolstadt (MTV 1881 et ESV), le FC Ingolstadt 04 est un club allemand de football basé à Ingolstadt dans le land de Bavière. À la suite de l'accession à la Bayernliga en 2005 (équivalente à la 4e division), le jeune club atteint la division reine 1. Bundesliga à l'issue de la saison 2014/15, remportant par la même occasion le titre de champion de deuxième division, pour l'instant le titre le plus important figurant au palmarès du club.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé à l'initiative de Peter Jackwerth, un chef d'une entreprise locale (Tuja - travail temporaire / ingénierie de prestation) en 2004 en réunissant les deux départements football des MTV 1881 Ingolstadt et ESV Ingolstadt-Ringsee, le FC Ingolstadt 04 réalisa ses débuts au sein de la Bayernliga lors de la saison 2005/06 dans le but de gravir petit-à-petit les divisions supérieures.

2008 fût l'année d'une première accession en 2. Bundesliga (deuxième division), division dans laquelle le club joua jusqu'à la fin de la saison 2014/15, marqué cependant par une interruption via une saison en 3e division (2009/10).

Marquée par de nombreux changements d'entraineurs durant ses premières années, l'histoire du club a pris un tournant à la suite de l'arrivée du sélectionneur Ralph Hasenhüttl le 4 octobre 2013, prenant les rênes d'une équipe figurant alors à la dernière place du classement; l'autrichien et son équipe réalisèrent une solide deuxième partie de saison leur garantissant le maintien en finissant l'exercice à la 10e place.

Un mercato réussit avec notamment l'arrivée de joueurs offensifs comme l'autrichien Lukas Hinterseer, l'australien Mathew Leckie ou encore Benjamin Hübner, prépara une saison 2014/15 synonyme de montée en première division. L'équipe emmenée par Hasenhüttl continua sur sa lancée en battant notamment un record d'invincibilité pour la 2. Bundesliga : 19 matchs à l'extérieur[1]; et finit la saison à la première place du classement, lui offrant son plus gros succès jusqu'alors : un titre de champion de deuxième division.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1881 : fondation du club sous le nom de MTV Ingolstadt.
  • 1943 : formation d'une "Association sportive de guerre" avec le VfB Ingolstadt-Ringsee pour jouer sous le nom de KSG Ingolstadt.
  • 1945 : révocation de la fusion le club est renommé MTV 1881 Ingolstadt.
  • 2004 : fusion du MTV Ingolstadt avec l'ESV Ingolstadt-Ringsee pour former le FC Ingolstadt 04.
  • 2015 : promotion en Bundesliga pour la première fois de son histoire. Champion de 2. Bundesliga

Structure[modifier | modifier le code]

Le club est possédé à hauteur de 80,06% par l'entreprise FC Ingolstadt Fussball GmbH, le reste fût détenu par le fondateur Peter Jackwerth jusqu'en 2013 puis reversé à Quattro GmbH, filiale de l'entreprise d'Audi AG.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Bayernliga (D4)
  • Coupe de Bavière

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison D1 D2 D3 D4 Points Journée V N D B.P. B.C. Diff. DFB-Pokal
2014-2015 1er 64 34 17 13 4 53 32 +21 1er Tour
2013-2014 10e 44 34 11 11 12 34 33 +1 8e de final
2012-2013 13e 42 34 10 12 12 36 43 -7 1er Tour
2011-2012 12e 37 34 8 13 13 43 58 -15 2e Tour
2010-2011 14e 37 34 9 10 15 40 46 -6 2e Tour
2009-2010 3e 64 34 18 10 10 72 46 +26 1er Tour
2008-2009 17e 31 34 7 10 17 38 54 -16 1er Tour
2007-2008 2e 62 34 18 8 8 50 36 +14
2006-2007 5e 51 34 13 12 9 45 36 +6
2005-2006 1er 75 34 23 6 5 78 39 +39 1er Tour
2004-2005 2e 65 34 20 5 9 55 38 ...

Equipementiers[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

  • Tuja Zeitarbeit (2004–2006)
  • Audi (depuis 2006)

Fans et Rivalités[modifier | modifier le code]

Sans parler de derbys, les rencontres face aux clubs tels que le FC Augsburg, mais aussi le SSV Jan Regensburg ou le 1860 München ont toujours été marqués de prestige et de fierté.

Équipe féminine[modifier | modifier le code]

Fondée elle aussi en 2004 en faisant ses débuts dans la division cantonale Bezirksoberliga Oberbayern. L'équipe féminine joue depuis 2014/15 en troisième division.

Logos[modifier | modifier le code]

Texte au choix
ancien logo du MTV Ingolstadt

Effectif 2014/2015[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Autriche G Ramazan Özcan
2 Drapeau du Danemark D Leon Jessen
4 Drapeau de la Croatie D Andre Mijatović
5 Drapeau de l'Allemagne D Benjamin Hübner
6 Drapeau des États-Unis M Alfredo Morales
7 Drapeau de l'Australie A Mathew Leckie
8 Drapeau du Brésil D Roger
9 Drapeau de l'Allemagne A Moritz Hartmann
10 Drapeau de l'Allemagne M Pascal Groß
11 Drapeau de la République tchèque A Tomás Pekhart
13 Drapeau de l'Allemagne D Michael Zant
14 Drapeau de l'Allemagne A Stefan Lex
15 Drapeau du Brésil D Danilo Soares
16 Drapeau de l'Autriche A Lukas Hinterseer
17 Drapeau de l'Allemagne A Manuel Schäffler
18 Drapeau de l'Allemagne A Christian Eigler
No. Nat. Position Nom du joueur
19 Drapeau de l'Allemagne M Max Christiansen
20 Drapeau du Kazakhstan M Konstantin Engel
21 Drapeau de l'Allemagne D Danny da Costa
22 Drapeau de l'Allemagne M Stefan Wannenwetsch
23 Drapeau de l'Allemagne D Robert Bauer
25 Drapeau de l'Allemagne A Karl-Heinz Lappe
26 Drapeau de l'Allemagne D Tobias Levels
28 Drapeau de l'Allemagne A Philipp Hofmann
30 Drapeau de l'Allemagne M Thomas Pledl
33 Drapeau de l'Allemagne G André Weis
34 Drapeau de l'Allemagne D Marvin Matip
36 Drapeau d’Israël M Almog Cohen
39 Drapeau de l'Allemagne G Christian Ortag

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Augsburger Allgemeine, « Ende der Rekordjagd: Nürnberg stoppt Spitzenreiter FC Ingolstadt » (consulté le 25 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]