Tours préliminaires à la Coupe du monde de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Tours préliminaires à la Coupe du monde de football sont des procédés de sélection par lesquels les différentes fédérations inscrites à la FIFA, représentant chacune une nation, doivent passer pour participer à la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA. La Coupe du monde étant un événement global, ces sélections permettent de réduire actuellement à 32 le nombre d'équipes du tournoi final.

Ces qualification sont gérées par les six confédérations continentales : Afrique, Asie, Europe, Amérique du Sud, Océanie, et Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes. Avant le début des qualifications, la FIFA alloue à chaque confédération un nombre donné de places pour le tournoi final, selon la présence d'équipes relativement fortes dans chacun des continents.

L'équipe du pays hôte reçoit d'office une place pour le tournoi final et ne participe donc pas à ces tours préliminaires. Jusqu'en 2002, le tenant du titre était lui aussi qualifié d'office. Hormis cela, les résultats de la précédente Coupe du monde n'influent pas sur le processus de qualification — contrairement à beaucoup d'autres sports.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les tours préliminaires à la Coupe du monde ont évolué dans le temps. En 1930, le tournoi final se faisait sur invitations, alors que désormais, les préliminaires représentent une sélection de deux ans et demi parmi plus de 200 fédérations à travers le monde.

Le nombre de places en phase finale a régulièrement augmenté, avec seize entre 1934 et 1978, puis 24 entre 1982 et 1994, et enfin 32 à partir de 1998. Cependant, le système de qualification préliminaire est resté le même ; en général, il s'agit d'équipes d'une même confédération réparties équitablement en groupes, avec des tours éliminatoires avant (pour éliminer les plus faibles) ou après (barrages continentaux et/ou intercontinentaux qui qualifient pour la phase finale).

Nombre de places par confédération[modifier | modifier le code]

Ce tableau montre le nombre de places qualificatives attribuées par la FIFA pour chaque continent à chaque phase finale. Les places qui peuvent être obtenues après un match de barrages sont notées 0,5 ; après deux barrages, 0,25.

"+T" = place pour le tenant du titre. "+H" = place pour le(s) pays hôte(s) de la phase finale.

Nombre de places allouées à chaque confédération
Continental zone 1934
Drapeau de l'Italie
(16)
1938
Drapeau de la France
(15)[1]
1950
Drapeau du Brésil
(13)[2]
1954
Drapeau de la Suisse
(16)
1958
Drapeau de la Suède
(16)
1962
Drapeau du Chili
(16)
1966
Drapeau de l'Angleterre
(16)
1970
Drapeau du Mexique
(16)
1974
Drapeau de l'Allemagne
(16)
1978
Drapeau de l’Argentine
(16)
1982
Drapeau de l'Espagne
(24)
1986
Drapeau du Mexique
(24)
1990
Drapeau de l'Italie
(24)
1994
Drapeau des États-Unis
(24)
1998
Drapeau de la France
(32)
2002
Flag of South Korea.svgDrapeau du Japon
(32)
2006
Drapeau de l'Allemagne
(32)
2010
Afrique du Sud
(32)
Afrique 1 / / / 0,5[3] 0.5[4] 1 1 1 1 2 2 2 3 5 5 5 5
+H
Asie 1 1[2] 1 0,5[4] 1 1 1 2 2 2 2 3,5 2,5
+2H
4,5 4,5
Océanie / / / / / / 0,5 0,5 0,25[5] 0,5 0,5 0,5 0,5
Europe 12 11[1]
T H
7[2]
+T
11
+H
9,5[3]
+T+H
9[4] 9
+H
8
+T
8,5
+H
8,5
+T
13
+H
12,5
+T
13
+H
12
+T
14
+H
13,5
+T
13
+H
13
Amérique du Nord
et Caraïbes
1 1 2 1 1 0,5 1 1
+H
1 1 2 1
+H
2 1,25[5]
+H
3 3 3,5 3,5
Amérique du Sud 2 1 4
+H
1
+T
3 3,5
+T+H
3
+T
3 2,5
+T
2,5
+H
3
+T
4 2,5
+T
3,5[5] 4
+T
4,5 4,5 4,5
Total 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 24 24 24 24 32 32 32 32

Nombre de participants aux tours préliminaires[modifier | modifier le code]

Le nombre de fédérations participantes aux qualifications, et donc le nombre de matchs joués, a augmenté au fil du temps.

Nombre d'équipes participantes (inclus les qualifiés d'office)
Continental zone 1934
Drapeau de l'Italie
(16)
1938
Drapeau de la France
(15)
1950
Drapeau du Brésil
(13)
1954
Drapeau de la Suisse
(16)
1958
Drapeau de la Suède
(16)
1962
Drapeau du Chili
(16)
1966
Drapeau de l'Angleterre
(16)
1970
Drapeau du Mexique
(16)
1974
Drapeau de l'Allemagne
(16)
1978
Drapeau de l’Argentine
(16)
1982
Drapeau de l'Espagne
(24)
1986
Drapeau du Mexique
(24)
1990
Drapeau de l'Italie
(24)
1994
Drapeau des États-Unis
(24)
1998
Drapeau de la France
(32)
2002
Drapeau de la Corée du SudDrapeau du Japon
(32)
2006
Drapeau de l'Allemagne
(32)
2010
Drapeau de l'Afrique du Sud
(32)
Afrique 3 0 0 0 11 6 21 13 24 26 29 29 26 40 38 51 51 531
Asie 2 4 3 5 7 18 22 21 27 26 29 36 42 39 43
Océanie2 0 0 0 0 0 0 4 5 7 10 10 12 11
Europe 21 26 19 29 29 30 33 31 33 32 34 33 33 39 50 51 52 53
Amérique du Nord, Centrale
et Caraïbes
4 7 3 5 6 8 10 14 14 17 15 18 16 23 30 35 34 35
Amérique du Sud 4 2 8 6 9 9 10 10 10 10 10 10 10 9 10 10 10 10
Participants 32 37 34 45 55 56 74 75 99 107 109 121 116 147 174 199 198 205
Ayant joué3 27 21 19 33 46 49 51 68 90 95 103 110 103 130 168 193 194
Matchs joués 27 22 26 57 89 92 127 172 226 252 306 308 314 497 643 777 847
Buts inscrits 141 96 121 208 341 325 393 542 620 723 797 801 735 1446 1922 2452 2464
Buts/match (moyenne) 5,22 4,36 4,65 3,65 3,83 3,53 3,09 3,15 2,74 2,87 2,60 2,60 2,34 2,91 2,99 3,16 2,91
  • 1 Bien que l'Afrique du Sud fut qualifiée d'office pour 2010 comme pays hôte, ils ont joué dans les préliminaires de la CAF — devenant ainsi le premier pays hôte à participer aux tours préliminaires depuis 1934. Cela est dû à la double-utilisation des matchs de qualifications ; ils servent de préliminaires à la Coupe du monde, mais aussi d'éliminatoires à la Coupe d'Afrique des nations six mois plus tôt, tournoi dont l'Afrique du Sud n'est pas qualifiée séparément.
  • 2 La Confédération d'Océanie de football a utilisé les préliminaires à la Coupe du monde comme partie ou intégralité la Coupe des Nations d'Océanie, certains pays non inscrits à la FIFA peuvent participer à des matches en même temps que les préliminaires. Dans les préliminaires 2006, la Nouvelle-Calédonie fut incluse dans le tournoi sans être membre de la FIFA à ce moment. Ils furent toutefois inclus parmi les 12 nations ayant joint la FIFA pendant les qualifications, alors qu'ils venaient d'être éliminés quelques jours plus tôt. Une situation similaire s'est produite avec le Monténégro pour les préliminaires 2010, non-admis à la FIFA à leur commencement. Dans un cas opposé, les Tuvalu ont fait partie du tournoi de football des Jeux du Pacifique Sud 2007, qui sert en partie de préliminaires à la Coupe du monde 2010 : ils ne font pas partie des onze membres de l'OFC, mais leurs résultats auront un impact sur les préliminaires.
  • 3 "Ayant joué" est le nombre d'équipes ayant réellement joué au moins un match préliminaire, qui ne s'est donc pas retirée. À moins d'un retrait d'une nation européenne, il y en aura 199 pour les préliminaires à la Coupe du monde 2010 : la Papouasie-Nouvelle-Guinée (qui n'a pas pu s'inscrire à temps aux Jeux du Pacifique-Sud et en furent donc éliminés), Guam, São-Tomé-et-Príncipe, la République Centrafricaine, le Bhoutan, et l'Érythrée se sont retirés avant d'avoir joué leur premier match préliminaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b En 1938, l'Autriche ne put participer suite à son annexion par l'Allemagne. D'où la présence de quinze équipes et non seize, dont 12 européennes, en phase finale.
  2. a, b et c En 1950, l'Inde, l'Écosse et la Turquie déclarèrent forfait après leur qualification. Ainsi seulement 13 équipes prirent part à la Coupe du monde.
  3. a et b En 1958, il était prévu que l'Afrique et l'Asie bénéficient d'une place et l'Europe de 9 places. Cependant après qu'Israël ait remporté la zone Afrique-Asie sans jouer de matchs suite aux forfaits de ses adversaires, un match de barrage fut organisé entre Israël et le Pays de Galles. Ainsi on considère que l'Afrique et l'Asie bénéficie de 0,5 place et l'Europe de 9,5 places.
  4. a, b et c En 1962, l'Europe bénéficiait de 8 places ainsi que de deux places pour les matchs de barrages. 8 + 0,5 + 0,5 nous donne ainsi 9 places. Les deux équipes européennes jouèrent respectivement contre une équipe africaine et une équipe asiatique et l'emportèrent toutes les deux. Ainsi 10 équipes européennes participèrent à la phase finale.
  5. a, b et c En 1994, il y eu deux phases pour les matchs de barrages. La première phase opposait une équipe d'Océanie à une équipe de la zone Concacaf (Amérique du Nord et Caraïbes). Le vainqueur de ce barrage affrontait ensuite lors de la deuxième phase une équipe Sud-américaine.