Chlorure de plomb(IV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chlorure de plomb(IV)
Image illustrative de l’article Chlorure de plomb(IV)
Identification
Nom UICPA tétrachloroplumbane
No CAS 13463-30-4
No EC 231-845-5
PubChem 123310
SMILES
InChI
Apparence liquide jaune huileux[1]
Propriétés chimiques
Formule brute Cl4PbPbCl 4
Masse molaire[2] 349 ± 0,1 g/mol
Cl 40,63 %, Pb 59,37 %,
Propriétés physiques
fusion −15 °C[3]
Solubilité réagit avec l'eau
Masse volumique 3,2 g·cm-3[3]
Cristallographie
Système cristallin monoclinique
Classe cristalline ou groupe d’espace (no 15)

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le chlorure de plomb(IV) ou tétrachlorure de plomb ou tétrachloroplumbane ou chlorure plombique est un composé inorganique du plomb de valence IV et de chlore de formule PbCl4. Dans les conditions normales de température et de pression, c'est un liquide jaune huileux[1].

Structure et propriétés[modifier | modifier le code]

L'entité PbCl4 est moléculaire et présente une géométrie tétraédrique dans laquelle l'atome de plomb occupe la position centrale. La liaison covalente Pb-Cl est longue de 247 nm pour une énergie de liaison de 243 kJ·mol-1[4].

structure de PbCl4 à 150 K

PbCl4 cristallise dans le système réticulaire monoclinique, groupe d'espace I2/a (no 15) avec comme paramètres de maille a = 1054,2 pm, b = 535,9 pm, c = 1195,8 pm et β = 115,83°, et avec un nombre d'unité par maille, Z = 4[5]

Réactivité[modifier | modifier le code]

Le chlorure de plomb(IV) se décompose lorsqu'il est chauffé doucement pour former du chlorure de plomb(II) et du dichlore[1].

Il s'hydrolyse dans l'eau[1].

Synthèse[modifier | modifier le code]

Le chlorure de plomb(IV) est obtenu par réaction entre l'acide sulfurique et [NH4]2[PbCl6], lui-même obtenu en faisant réagir du dichlore et du chlorure de plomb(II) dans le chlorure d'ammonium aqueux[1].

PbCl2 + 2NH4Cl + Cl2 → [NH4]2[PbCl6]
[NH4]2[PbCl6] + H2SO4 → PbCl4+ 2HCl + (NH4)2SO4


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Catherine Housecroft et Alan Sharpe (trad. André Pousse), Chimie inorganique, De Boeck, (ISBN 978-2-8041-6218-4), p. 408
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b (en) « Lead: lead tetrachloride », sur webelements.com
  4. (en) John Emsley, The Elements, (ISBN 0-19-855819-8), p. 114
  5. I. J. Maley, S. Parsons, C. R. Pulham, Lead(IV) chloride at 150 K, Acta Crystallographica, 2002, vol. 58, pp. i79–i81. DOI:10.1107/S1600536802015064.