Chlorure de césium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chlorure de césium
CsCl polyhedra.png
__ Cs+     __ Cl
Maille cristalline du chlorure de césium
Identification
Nom IUPAC Chlorure de césium
No CAS 7647-17-8
No EINECS 231-600-2
PubChem 24293
SMILES
InChI
Apparence cristaux blancs hygroscopiques
Propriétés chimiques
Formule brute ClCsCsCl
Masse molaire[1] 168,358 ± 0,002 g/mol
Cl 21,06 %, Cs 78,94 %,
Propriétés physiques
fusion 646 °C
ébullition 1 382 °C
Solubilité 1 860 g·l-1 à 20 °C
Masse volumique 3,97 g·cm-3
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le chlorure de césium est un composé chimique de formule brute CsCl. C'est un sel qui trouve de nombreuses applications comme source d'ions césium Cs+. Sa maille cristalline cubique est un exemple type en cristallographie.

Préparation[modifier | modifier le code]

On prépare le chlorure de césium en faisant réagir de l'acide chlorhydrique HCl sur de l'hydroxyde de césium CsOH ou du carbonate de césium Cs2CO3 :

HCl + CsOH → CsCl + H2O,
2 HCl + Cs2CO3 → 2 CsCl + H2O + CO2.

Structure[modifier | modifier le code]

Le motif cristallin du chlorure de césium est cubique à base d'une paire d'ions Cs+ et Cl-, qu'on peut décrire comme un réseau cubique d'ions Cs+ avec, au centre de chaque cube, un ion Cl- — ou réciproquement. Le bromure de césium CsBr et l'iodure de césium CsI partagent cette structure, ainsi que de nombreux composés intermétalliques : ce motif est observé lorsque les atomes ou les ions qui le constituent sont de taille voisine ; c'est ainsi le cas des ions Cs+ et Cl-, dont le rayon est respectivement de 174 pm et 181 pm.

A contrario, lorsque les ions ou les atomes ont un diamètre différent, c'est la structure cubique à faces centrées qui prévaut, comme dans le cas typique du chlorure de sodium NaCl.

Maille cubiquedu chlorure de césium. Maille cubiquedu chlorure de césium.
Maille cubique
du chlorure de césium.
Maille cubique à faces centrées
du chlorure de sodium.


Applications[modifier | modifier le code]

Le chlorure de césium est largement utilisé en centrifugation analytique dite isopycnique, correspondant à un gradient de densité à l'équilibre dans lequel les forces centripètre et de diffusion permettent de séparer les mélanges en fonction de la densité moléculaire de leurs constituants, ce qui est très utile par exemple pour séparer des fragments de matériel génétique de masse volumique différente, tels que des brins d'ADN ayant des proportions différentes de paires A-T et G-C[2].

Le chlorure de césium contenant un ou plusieurs radioisotopes du césium sont utilisés en médecine nucléaire, y compris dans le traitement de certains cancers. Cette forme de césium radioactif est utilisée en radiothérapie externe bien que le chlorure de césium soit très soluble dans l'eau — et donc facilement dispersable dans l'environnement en cas d'incident — car aucune forme insoluble de césium ne permet d'atteindre une radioactivité suffisante par unité de volume pour être médicalement efficace.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Manfred Bick et Horst Prinz « Cesium and Cesium Compounds » dans Ullmann’s Encyclopedia of Industrial Chemistry, Wiley-VCH, 2002, Weinheim.DOI:10.1002/14356007.a06_153.