Carbonate de plomb(II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carbonate de plomb (homonymie).

Carbonate de plomb(II)
Image illustrative de l’article Carbonate de plomb(II)
Identification
No CAS 598-63-0
No ECHA 100.009.041
No RTECS OF9275000
Apparence poudre blanche
Propriétés chimiques
Formule brute CO3PbPbCO3
Masse molaire[1] 267,2 ± 0,1 g/mol
C 4,5 %, O 17,96 %, Pb 77,55 %,
Précautions
NFPA 704

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le carbonate de plomb(II), ou simplement carbonate de plomb, est un composé inorganique de formule PbCO3.

Boite de peinture blanche à base de « carbonate de plomb basique » 2 PbCO3·Pb(OH)2 et d'huile de lin ; toxique et source de saturnisme, aujourd'hui interdite

Le carbonate de plomb est un produit industriel mais il existe aussi à l'état naturel, sous la forme du minéral appelé cérusite.

C'est un polluant qui peut être trouvé dans les sols et/ou scories industrielles dans ou à proximité des usines métallurgiques raffinant le plomb[2].

Préparation[modifier | modifier le code]

Il est préparé industriellement à partir d'acétate de plomb(II) et de dioxyde de carbone.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. S Sobanska & al., Alteration in soils of slag particles resulting from lead smelting ; Comptes Rendus de l'Académie des Sciences - Series IIA - Earth and Planetary Science, Volume 331, Issue 4, August 2000, Pages 271–278, Elsevier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Mme J. Bessière-Morandat, MM. V. Lorenzelli et J. Lecomte, Détermination expérimentale et essai d'attribution des vibrations actives en infrarouge de quelques carbonates basiques métalliques à l'état cristallin ; Groupe de Recherches N° 3 du C.N R.S., Faculté des Sciences, 9, Quai Saint-Bernard, Paris Ve ; Le journal de physique, Tome 31, Avr 1970, p 309 (Avec « Archives ouvertes »)

Articles connexes[modifier | modifier le code]