Championnat de France de handball masculin de D1 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 1 2010-2011
Description de l'image LNH D1 logo 2008.png.
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 59e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Participants 14 équipes
Matchs joués 182
Site web officiel www.LNH.fr

Palmarès
Tenant du titre Montpellier AHB
Promu(s) en début de saison RS Saint-Cyr Touraine HB
Paris Handball
Vainqueur Montpellier AHB (13)
Deuxième Chambéry SH
Troisième US Dunkerque
Relégué(s) RS Saint-Cyr Touraine HB
Dijon Bourgogne Handball
Meilleur joueur Drapeau : France William Accambray
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : France Baptiste Butto (178)

Navigation

Le championnat de France de handball masculin 2010-2011 est la cinquante-neuvième édition de cette compétition et la vingt-sixième édition depuis que la dénomination de Division 1 a été posée. Le championnat de Division 1 de handball est le plus haut niveau du championnat de France de ce sport. Quatorze clubs participent à la compétition.

À la suite de sa victoire 34-25 contre Chambéry le 14 mai 2011 à deux journées de la fin de la saison, le Montpellier Agglomération Handball remporte son 13e titre de Champion de France[1]. Montpellier et son dauphin, le Chambéry Savoie Handball, sont ainsi qualifiés en Ligue des champions.

Vainqueur de la coupe de France, Dunkerque HGBL se qualifie pour la prochaine coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, mais bénéficie quelques semaines plus tard d'une invitation (Wild Card) pour disputer les qualifications pour la Ligue des champions puis sera reversé en coupe EHF : aucune équipe française ne participe donc à la coupe des coupes 2011/2012.

La coupe de la Ligue s'est soldée par la victoire en finale de Montpellier Handball contre le Chambéry Savoie Handball. Ces deux équipes étant qualifiées pour la Ligue des champions, la place qualificative pour la coupe EHF est réattribuée selon le classement en championnat : le Saint-Raphaël Var handball et le Handball Club de Nantes, respectivement 4e et 5e du championnat sont ainsi qualifiés pour la coupe EHF.

En bas du classement, le Dijon Bourgogne Handball, dernier, est relégué en Division 2. À la suite de la rétrogradation administrative de Saint-Cyr Touraine pour raisons financières, l'OC Cesson, avant-dernier, est repêché et maintenu en division 1[2].

Les quatorze clubs participants[modifier | modifier le code]

Club Salle(s) Capacité
Chambéry SH Le Phare 4 500
USAM Nîmes Le Parnasse 3 391
Toulouse Union Palais des Sports André Brouat 3 751
Dijon Bourgogne Handball Palais des Sports JM Geoffroy 4 000
Montpellier AHB Palais des sports René Bougnol
Arena Montpellier
3 000
8 500
Paris Handball Stade Pierre-de-Coubertin 4 016
Dunkerque HB Salle Dewerdt 2 500
Istres OPH Halle polyvalente 2 000
Saint-Raphaël Var HB Palais des Sports Intercommunal 2 000
HBC Nantes Complexe sportif Mangin Beaulieu
Palais des sports de Beaulieu
2 900
5 000
US Ivry Gymnase Auguste Delaune 1 500
OC Cesson Palais des Sports de la Valette 1 400
Tremblay-en-France Palais des sports de Tremblay-en-France 1 200
Saint-Cyr Touraine Complexe Sportif Guy Drut 1 200

Compétition[modifier | modifier le code]

Qualifications européennes[modifier | modifier le code]

Qualifications européennes à l'issue de la saison 2009-2010
Compétition Clubs
Ligue des champions, phase de groupes Montpellier AHB et Chambéry SH
Coupe EHF, 3e tour US Ivry et Saint Raphaël VHB
Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, 3e tour Tremblay-en-France
Modalités de qualification aux compétitions européennes de la saison 2011/2012

Les deux premières équipes du championnat sont qualifiées directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions. Le troisième du championnat ainsi que le vainqueur de la coupe de la Ligue se qualifient pour le 3e tour de la coupe EHF. Le vainqueur de la coupe de France se qualifie pour le 3e tour de la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe.

Cas particuliers
  • Si le vainqueur de la coupe de la Ligue est déjà qualifié à une compétition européenne via le championnat ou la coupe de France, alors la qualification en coupe EHF revient à l'équipe finaliste. Si l'équipe finaliste est déjà qualifiée à une compétition européenne via le championnat ou la coupe de France, alors la qualification en coupe EHF revient à une équipe du championnat en fonction de son classement.
  • Si le vainqueur de la coupe de France est déjà qualifié à la ligue des champions, alors la qualification en coupe d’Europe des vainqueurs de coupe revient à l'équipe finaliste. Si l'équipe finaliste de la coupe de France est déjà qualifiée à la ligue des champions, alors la qualification en coupe d'Europe des vainqueurs de coupe revient à l'équipe ayant terminé 3e en championnat.
  • Si l'équipe ayant terminé 3e en championnat est déjà qualifiée à la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, alors la qualification en coupe EHF revient à une équipe du championnat en fonction de son classement.

Classement[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 Montpellier AHB (T) (L) 50 26 25 0 1 847 660 187 /
2 Chambéry SH 44 26 22 0 4 805 701 104 /
3 Dunkerque HGL (C) 37 26 18 1 7 789 732 57 /
4 Saint-Raphaël Var HB 30 26 12 6 8 740 722 18 +2 b
5 HBC Nantes 30 26 14 2 10 756 723 33 -2 b
6 Istres OPH 27 26 13 1 12 701 711 -10 /
7 Tremblay-en-France 26 26 11 4 11 653 684 -31 /
8 Saint-Cyr Touraine (P) 20 26 10 0 16 706 767 -61 /
9 Toulouse Union 18 26 7 4 15 703 762 -59 +2 b
10 USAM Nîmes 18 26 8 2 16 639 666 -27 -2 b
11 Paris Handball (P) 17 26 7 3 16 691 729 -38 /
12 US Ivry 16 26 7 2 17 689 758 -69 4 pts
13 OC Cesson 16 26 6 4 16 658 695 -37 0 pt
14 Dijon Bourgogne Handball 15 26 6 3 17 673 740 -67 /
Qualification pour la Ligue des champions
Qualification pour la Ligue des champions, tour préliminaire
Qualification pour la coupe EHF
Rétrogradation administrative en Division 2
Repêché[2]
Relégation en Division 2
(T) Tenant du titre 2010
(P) Promu de Division 2 en 2010
(C) Vainqueur Coupe de France
(L) Vainqueur de la Coupe de la Ligue

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats (dom.\ext.) CHA DIJ DUN IST IVR MON NAN NÎM PAR SCY SRA CES TOU TRE
Chambéry SH 38-29 32-25 32-25 30-26 34-31 33-27 32-30 33-30 45-25 35-33 25-16 31-21 34-24
Dijon Bourgogne Handball 27-28 26-35 25-26 25-26 24-32 30-26 31-26 23-21 26-25 23-28 25-31 27-27 24-24
Dunkerque HB 36-32 32-28 29-32 31-30 34-36 29-28 29-25 30-27 34-27 34-27 33-24 28-23 25-26
Istres OPH 21-24 30-26 25-29 34-28 16-27 30-33 32-31 28-28 27-25 24-25 27-26 31-24 27-23
US Ivry 33-35 29-25 24-34 28-27 26-31 24-36 29-28 27-34 21-24 31-31 26-25 25-31 31-23
Montpellier AHB 34-25 35-26 28-18 33-24 33-27 31-16 31-24 31-26 39-25 35-30 38-27 38-30 34-20
HBC Nantes 28-26 27-24 37-27 30-27 31-31 30-32 33-21 30-23 33-27 39-26 31-27 33-27 23-25
USAM Nîmes 18-26 23-16 21-24 22-18 30-21 24-26 22-24 25-25 28-27 27-30 26-23 20-23 23-18
Paris 34-35 25-28 29-31 29-32 28-27 22-30 29-25 21-24 27-23 23-25 24-24 32-31 28-26
Saint-Cyr Touraine 34-37 27-33 23-35 33-31 31-28 26-29 32-29 24-22 31-26 26-29 31-27 30-34 28-18
Saint-Raphaël Var HB 27-25 29-25 31-33 26-29 30-23 29-32 36-21 28-24 21-28 34-24 27-27 31-24 24-24
OC Cesson 23-26 31-23 28-32 19-25 19-21 25-30 22-25 21-21 34-29 24-27 26-26 34-23 27-20
Toulouse Union 21-27 26-26 34-34 26-31 26-25 28-35 36-34 26-27 33-22 22-30 29-29 24-25 28-26
Tremblay-en-France 23-25 33-28 29-25 30-22 26-22 24-36 26-26 27-26 22-21 29-21 28-28 30-23 29-25
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Champion de France 2010-2011[modifier | modifier le code]

Champion de France de handball 2010-2011
Montpellier Agglomération Handball
14e victoire

L'effectif du Montpellier Agglomération Handball est :

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Meilleurs handballeurs de l'année[modifier | modifier le code]

Les acteurs majeurs de la saison 2010-2011 ont été récompensés[3],[4] :

Élection du joueur du mois[modifier | modifier le code]

Chaque mois, l'Association des joueurs professionnels de handball (AJPH) désigne trois joueurs parmi lesquels est élu le meilleur du mois en championnat :

Mois Joueur Club % Autres nommés
Septembre Olivier Marroux[5] US Ivry 43,5% Heykel Megannem (38,7%, Saint-Raphaël VHB) Yassine Idrissi (17,8%, Saint-Cyr)
Octobre William Accambray[6] Montpellier AHB 49,8% Cédric Paty (38,5%, Chambéry SH) Yassine Idrissi (11,6%, Saint-Cyr)
Novembre François-Xavier Chapon[7] US Ivry 47,6% Arnaud Bingo (42,2%, Tremblay-en-France) Belgacem Filah (10,2%, Paris Handball)
Décembre Vincent Gérard[8] US Dunkerque 46,6% Audräy Tuzolana (32,6%, HBC Nantes) Yann Genty (20,8%, Istres OPH)
Janvier - -
Février Damir Bičanić[9] Chambéry SH 47,3% Mathieu Kreiss (41,5%, Dijon BHB) Patrice Annonay (11,2%, Paris Handball)
Mars Maxime Derbier[10] Istres OPH 38,9% William Annotel (34,0%, USAM Nîmes) Rémy Gervelas (27,1%, OC Cesson)
Avril Jean-Philippe Haon[11] USAM Nîmes 45,3% Mohamed Mokrani (43,0%, US Dunkerque) Jan Stehlík (11,7%, Saint-Raphaël VHB)

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs
Rang Joueur Club Buts
1 Baptiste Butto Dunkerque Handball Grand Littoral 178
2 Anouar Ayed Toulouse Union Handball 172
3 Maxime Derbier Istres Ouest Provence Handball 161
4 Mathieu Lanfranchi Dijon Bourgogne Handball 147
5 William Accambray Montpellier Agglomération Handball 139
6 Valero Rivera HBC Nantes 129
7 Mathias Ortega Paris Handball 124
8 Arnaud Bingo Tremblay-en-France Handball 121
9 Ibrahima Diaw Istres Ouest Provence Handball 121
10 Raphaël Caucheteux Saint-Raphaël Var handball 120

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Montpellier roi de France », sur handzone.net, (consulté le 9 avril 2018)
  2. a et b « Cesson repêché en LNH », sur handzone.net, (consulté le 9 avril 2018)
  3. « Accambray élu meilleur joueur du championnat », sur Site officiel de la Fédération Française de HandBall, (consulté le 10 janvier 2015)
  4. « Les Trophées du Hand : William Accambray grand triomphateur », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)
  5. « Olivier Marroux, joueur du mois de septembre », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 10 janvier 2015)
  6. « William Accambray, meilleur joueur du mois d'octobre ! », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)
  7. « Vincent Gérard, meilleur joueur du mois de décembre ! », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)
  8. « François-Xavier Chapon, meilleur joueur du mois de novembre ! », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)
  9. « Damir Bicanic, meilleur joueur du mois de février ! », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)
  10. « Maxime Derbier, meilleur joueur du mois de mars ! », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)
  11. « Jean-Philippe Haon, meilleur joueur du mois d’avril ! », sur handzone.net, (consulté le 10 janvier 2015)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]