Mathieu Grébille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mathieu Grébille
Mathieu Grébille, le 28 septembre 2016
Mathieu Grébille, le 28 septembre 2016
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (28 ans)
Lieu Paris[1]
Taille 1,98 m (6 6)[2]
Masse 94 kg (207 lb)[2]
Poste arrière ou ailier gauche
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Montpellier Handball
Numéro 10
Parcours junior
Saisons Club
2002-2008 Drapeau : Martinique ASC Ducos Martinique
2008 Drapeau : Martinique Pôle espoir de Martinique
2008-2010 Drapeau : France Montpellier Handball
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2010-2020 Drapeau : France Montpellier Handball 286 (768)
2020- Drapeau : France Paris Saint-Germain
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2012-Drapeau : France France 77 (119)[1]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Au tir face au PSG, le 23 novembre 2016.

Mathieu Grébille, né le à Paris, est un joueur de handball français, qui évolue dans le club français du Montpellier Handball et en Équipe de France avec laquelle il est champion d'Europe en 2014 et champion du monde en 2015. Alors qu'il a commencé sa carrière au poste d'arrière gauche, plusieurs blessures l'ont contraint à se convertir en ailier gauche. Après 12 ans à Montpellier, il rejoindra en 2020 le Paris Saint-Germain pour un contrat de 3 ans[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris, Mathieu Grébille est parti en Martinique à l'âge de 7 ans avec sa mère[2]. Son père ayant été rugbyman[2], son arrière-grand-père étant le champion olympique de boxe Roger Michelot[4], il baigne dans le sport depuis tout jeune et c'est très naturellement qu'il pratique beaucoup de sport et des sports très différents. Si au départ, il souhaitait faire du basket-ball, mais du fait du manque de développement de ce sport en Martinique, il se tourne vers le handball à partir du CM2, suivant l'exemple de son oncle[2]. En parallèle, il pratique également l'athlétisme, du javelot et du saut en hauteur, finissant même vice-champion de France cadet.

En 2007, il fait ses premiers stages avec l'équipe de France jeunes en France. À cette occasion, il entre en contact Patrice Canayer et effectue un essai au Montpellier AHB qui s'avère convaincant puisqu'il est intégré au centre de formation du club[2]. Le , il participe à son premier match pro face à Aurillac HB CA où il rate son premier tir sur jet de 7 mètres avant de marquer son premier but grâce à une passe de Michaël Guigou. Dans le club qui domine le handball en France, il remporte trois titres de Champion de France (2010, 2011 et 2012), deux Coupes de France (2010, 2012), trois Coupes de la Ligue (2010, 2011, 2012) et deux Trophée des champions (2010 et 2011).

2012 est l'année de la confirmation pour Grébille : il signe son premier contrat professionnel au Montpellier AHB, en devient capitaine à la suite de l'affaire des paris suspects[2] et connait sa première sélection en Équipe de France le à l'occasion des qualifications pour l'Euro 2014[1].

Le Championnat d'Europe en 2014 est justement la première compétition officielle à laquelle participe Mathieu Grébille. Auteur de 8 buts sur 15 tirs en 1 heure de jeu[5], il participe activement à la victoire de l'équipe de France. Si le devenir Mondial 2015 au Qatar lui permet un an plus tard de devenir champion du monde, l'aventure est beaucoup plus difficile pour lui puisqu'il doit rater les premiers matchs à cause d'un virus[6] et, à peine entré en jeu en demi-finale, il se blesse en tout début de seconde période après une mauvaise chute en contre-attaque. Victime d'une luxation acromio-claviculaire à l'épaule gauche, il est éloigné des terrains pendant un minimum de 3 mois après opération[7]. Grébille se blesse à nouveau en août. Atteint d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche nécessitant une intervention chirurgicale, il est arrêté de la compétition pour une durée estimée entre 6 et 8 mois[8].

Se blessant à nouveau à l'épaule fin [9], il passe seize mois sans jouer, vivant par procuration l’énorme saison du MHB et sa victoire en Ligue des champions[10].

Au début de la saison 2018-2019, il réintègre l'effectif professionnel mais Patrice Canayer lui propose alors un nouveau challenge, celui de jouer à l’aile et de devenir le meilleur du monde à ce poste[11]. En finale du Trophée des champions 2018, il termine meilleur buteur avec 8 réalisations et est élu meilleur joueur[12].

Il est également retenu en équipe de France pour participer au Championnat du monde 2019 où il est utilisé au poste d'ailier en attaque et au poste 2 en défense. Il y remporte une nouvelle médaille, le bronze.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques en club.
Club Saison Championnat Coupe de la Ligue Supercoupe Compétitions continentales Total
MJ Buts Ch. 7m MJ Buts Ch. 7m MJ Buts Ch. 7m Comp MJ Buts Ch. 7m MJ Buts Ch. 7m
Montpellier Handball 2009-2010 11 24 22 2 LDC 6 4 17 28
2010-2011 19 18 16 2 LDC 9 3 28 21
2011-2012 26 40 40 0 LDC 5 12 31 52
2012-2013 19 59 59 0 LDC 6 28 25 87
2013-2014 26 84 32 0 4 10 10 0 EHF 10 39 40 133
2014-2015 19 86 85 1 1 5 5 0 2 11 10 1 LDC 8 45 30 147
2015-2016 4 14 0 0 1 2 2 0 0 LDC 0 0 5 16
2016-2017 21 84 0 0 1 6 6 0 2 5 5 0 LDC 16 70 40 165
2017-2018 Absent sur blessure
2018-2019 23 45 45 0 3 8 8 0 1 8 8 0 LDC 13 25 40 86
2019-2020 17 21 21 0 0 0 0 0 1 1 1 0 LDC 12 11 30 33
Total 185 475 320 5 10 31 31 0 6 25 24 1 - 85 237 286 768
Remarque : les statistiques de la coupe de France, gérée par la Fédération française de handball, ne sont pas connues.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b et c « Fiche de Mathieu Grébille », Fédération française de handball (consulté le 21 mars 2020)
  2. a b c d e f et g « Portrait : Mathieu Grébille, Arrière gauche, 1m98, 94kg », sur Site officiel du Montpellier AHB, (consulté le 4 février 2015)
  3. « Mathieu Grébille rejoint également Paris », sur handnews.fr, (consulté le 18 juillet 2019)
  4. Laurent Moisset, « Grébille, une pépite pour rêver », L'Équipe, no 21074,‎ , p. 21
  5. (en) « Statistiques cumulées de l'équipe de France à l'Euro 2014 » [PDF], sur sportresult.com, (consulté le 4 février 2015)
  6. « Mondial 2015 : retardé par un virus, Mathieu Grébille espère briller en deuxième semaine », sur Eurosport.fr, (consulté le 4 février 2015)
  7. « Mathieu Grébille absent 3 mois », sur handnews.fr, (consulté le 3 septembre 2018)
  8. « Grébille absent 6 à 8 mois », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 3 septembre 2018)
  9. « Grébille blessé à l'épaule », Le Parisien, (consulté le 3 septembre 2018)
  10. « Mathieu Grébille : "Le haut niveau, c’est cruel" », Midi libre, (consulté le 3 septembre 2018)
  11. « Valentin Porte prend le brassard du MHB », sur handnews.fr, (consulté le 3 septembre 2018)
  12. « Montpellier remporte le Trophée des Champions », L'Équipe, (consulté le 3 septembre 2018)
  13. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]