Championnat de France de basket-ball de Pro A 2004-2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pro A 2004-2005
Description de l'image Logo ProA.jpg.
Généralités
Sport Basket-ball
Organisateur(s) LNB
Édition LXXXIIIe édition
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du au
Participants 18 équipes
Matchs joués 306 + 21
Palmarès
Tenant du titre Pau-Orthez
Promu(s) en début de saison Châlons-en-Champagne
Clermont
Vainqueur Strasbourg
Finaliste Nancy
Relégué(s) Châlons-en-Champagne
Vichy
Meilleur joueur Drapeau : France Laurent Sciarra
Drapeau : États-Unis Jermaine Guice
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : France Laurent Sciarra (7,6)
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Canada Rowan Barrett (21,5)

Navigation

La saison 2004-2005 du championnat de France de basket-ball de Pro A est la 83e édition du championnat de France de basket-ball, la 18e depuis la création de la LNB.

Le championnat de Pro A de basket-ball est le plus haut niveau du championnat de France.

Dix-huit clubs participent à la compétition. À la fin de la saison régulière, les équipes classées de la 5e à la 12e place participent à un tour préliminaire. Les quatre équipes vainqueurs de ce premier tour se qualifient pour les quarts de finale des playoffs où elles affrontent les équipes classées de 1 à 4 en saison régulière. Le vainqueur de ces playoffs est désigné Champion de France.

Les équipes classées 17e et 18e de Pro A à l'issue de la saison régulière du championnat, descendent en Pro B. Elles seront remplacées par le club champion de France de Pro B ou classé deuxième si le champion de France termine premier.

Pau-Orthez va tenter de conserver son titre de champion pour la 3e année consécutive. Châlons-en-Champagne et Clermont ont rejoint la Pro A à l’issue de la saison 2003-2004. Châlons-en-Champagne et Vichy seront les deux clubs relégués à l'issue de cette saison 2004-2005.

La saison régulière a débuté le 9 octobre 2004 et s'est achevé le 12 mai 2005. Strasbourg remporte le premier titre de champion de France de son histoire en battant en finale Nancy (72-68).

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Clubs Salles (Capacités) Villes
Bourg-en-Bresse Salle des Sports (2300 places) Bourg-en-Bresse
Chalon-sur-Saône Le Colisée (4 000 places) Chalon-sur-Saône
Châlons-en-Champagne Salle Pierre de Coubertin (2800 places) Châlons-en-Champagne
Cholet La Meilleraie (4 500 places) Cholet
Clermont-Ferrand Maison des Sports (5500 places) Clermont-Ferrand
Dijon Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy (4 628 places) Dijon
Gravelines-Dunkerque Sportica (3 500 places) Gravelines
Hyères Toulon Palais des sports Jauréguiberry (4 700 places)
Espace 3000 (2 200 places)
Toulon
Le Havre Salle des Docks Océane (3 598 places) Le Havre
Le Mans Antarès (6 000 places) Le Mans
Lyon-Villeurbanne Astroballe (5 600 places) Villeurbanne
Nancy Palais des sports Jean Weille (6 027 places) Nancy
Paris Stade Pierre-de-Coubertin (4 200 places) Paris
Pau-Orthez Palais des sports de Pau (7 813 places) Pau
Reims Complexe René Tys (2800 places) Reims
Roanne Halle André Vacheresse (3 300 places) Roanne
Strasbourg Rhenus Sport (6 200 places) Strasbourg
Vichy Palais des Sports Pierre Coulon (3300 places) Vichy

Classement final de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1 Le Mans 59 34 25 9 2734 2465 269
2 Lyon-Villeurbanne 59 34 25 9 2837 2605 232
3 Strasbourg 58 34 24 10 2786 2639 147
4 Paris 57 34 23 11 2517 2338 179
5 Chalon-sur-Saône 55 34 21 13 2708 2506 202
6 Pau-Orthez (T) 55 34 21 13 2825 2641 184
7 Cholet 55 34 21 13 2668 2509 159
8 Nancy (F) (S) 54 34 20 14 2845 2600 245
9 Gravelines-Dunkerque (C) 51 34 17 17 2843 2813 30
10 Le Havre 51 34 17 17 2707 2673 34
11 Bourg-en-Bresse 49 34 15 19 2434 2602 -168
12 Hyères-Toulon 49 34 15 19 2685 2734 -49
13 Clermont-Ferrand (P) 48 34 14 20 2447 2596 -149
14 Dijon 47 34 13 21 2757 2780 -23
15 Reims 44 34 10 24 2594 2875 -281
16 Roanne 43 34 9 25 2563 2866 -303
17 Châlons-en-Champagne (P) 43 34 9 25 2486 2911 -425
18 Vichy 41 34 7 27 2673 2956 -283
Qualification pour les Play-offs 2005
Relégation en Pro B
(T) Tenant du titre 2004
(F) Finaliste 2004
(P) Promu 2004
(C) Vainqueur Coupe de France 2005
(S) Vainqueur de la Semaine des As de basket-ball

Détail des matches de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Playoffs[modifier | modifier le code]

  Tour préliminaire Quarts de finale Demi-finales Finale
                                                 
            
  1  Le Mans 62 70 132  
    8  Nancy 61 77 138  
8  Nancy 91 58 149
9  Gravelines Dunkerque 59 81 140  
  8  Nancy 82 102 184  
  5  Chalon-sur-Saône 79 83 162  
            
            
  4  Paris Basket Racing 62 55 117
    5  Chalon-sur-Saône 87 62 149  
5  Chalon-sur-Saône 91 81 172
12  Hyères Toulon 59 85 144  
  8  Nancy 68
  3  Strasbourg 72
            
            
  2  Lyon Villeurbanne 80 95 175
    10  Le Havre 66 95 161  
7  Cholet 75 78 153
10  Le Havre 84 81 165  
  2  Lyon Villeurbanne 70 85 155  
  3  Strasbourg 88 77 165    
            
            
  3  Strasbourg 69 88 157       
    6  Pau-Orthez 70 75 145         
6  Pau-Orthez 83 95 178
11  Bourg-en-Bresse 74 66 140  


Le match aller se dispute chez l'équipe la moins bien classée, le match retour se jouant chez l'équipe la mieux classée lors de la saison régulière. Le vainqueur de chaque confrontation est désigné à la différence de points[1].

Leaders de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Catégorie Joueur Équipe Statistiques
Points par match Rowan Barrett Dijon 21,5
Rebonds par match K'Zell Wesson Gravelines-Dunkerque 10,3
Passes décisives par match Laurent Sciarra Gravelines 7,6
Interceptions par match John Linehan Paris 2,71
Contres par match Ken Johnson Bourg-en-Bresse 2,06
 % aux tirs Ondřej Starosta Châlons-en-Champagne 64,9 %
 % aux lancer-francs John Best Chalon-sur-Saône 92,5 %
 % à 3 points Arthur Lee Chalon-sur-Saône 56,4 %

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Laurent Sciarra (Gravelines-Dunkerque)
Jermaine Guice (Le Havre)
Mickael Mokongo (Chalon-sur-Saône)
Mickael Mokongo (Chalon-sur-Saône)
Éric Girard (Strasbourg)

À compter de cette saison 2004-2005, il n'y a plus qu'un seul scrutin pour désigner les meilleurs joueurs de la saison à l'issue de la fusion des scrutins qu'organisaient Maxi-Basket et L'Équipe. Désormais, ce sont les joueurs, entraîneurs et journalistes qui décernent l'ensemble des récompenses individuelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Championnat de France de Basket Pro A - Saison 2004-2005 - Bilan », sur basketarchives.fr (consulté le 22 mai 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]