Équipe de France de basket-ball des 17 ans et moins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau : France Équipe de France U17
Écusson de l' Équipe de France U17
Généralités
Zone FIBA FIBA Europe
Couleurs Bleu, blanc, rouge
Surnom Les Bleuets
Classement FIBA en diminution 10e (novembre 2015)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Frédéric Crapez
Capitaine Jaylen Hoard
Rencontres officielles historiques
Premier match
(Rép. Tchèque, 64-70)
Dernier match
(Canada, 68 - 99)
Plus large victoire 110 - 50, Corée du Sud
()[2]
Plus large défaite 50 - 86, États-Unis
()[2]

Palmarès
Championnats du Monde Phases finales : 3
6e 2016

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

L'équipe de France de basket-ball des 17 ans et moins est la sélection des meilleurs joueurs français de 17 ans et moins. Elle est placée sous l'égide de la Fédération Française de Basket-Ball. Le terme 17 ans et moins a remplacé la catégorie Cadets.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Meilleur résultat à un championnat du Monde : 8e (2014)

Parcours aux Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

Été Génération Championnat du Monde U17 Sélectionneur Eurobasket U16
Lieu V - D (%) Classement
2010 1993 Drapeau : Allemagne Hambourg Non qualifié - 7e (2009)
2012 1995 Drapeau : Lituanie Kaunas 2 - 5 (29 %) 10e Bernard Faure 4e (2011)
2014 1997 Drapeau : Émirats arabes unis Dubaï 3 - 4 (43 %) 8e Frédéric Crapez 5e (2013)
2016 1999 Drapeau : Espagne Saragosse 4 - 3 (57 %) 6e Frédéric Crapez 5e (2015)
2018 2001 Drapeau : Argentine Rosario et Santa Fe 7 - 1 (88 %) 2e Lamine Kebe 1er (2017)

Joueurs marquants[modifier | modifier le code]

Leader de la génération 1995 ayant terminé à la dixième place du championnat du Monde 2012 à Kaunas, Damien Inglis (10,9 points, 7,7 rebonds, 2,4 passes et 2,1 interceptions)[3] est drafté deux ans plus tard en 31e position de la Draft 2014 de la NBA par les Bucks de Milwaukee[4]. Le pivot Petr Cornelie (7,4 points, 5 rebonds, 0,9 contres)[5] intègre quant à lui la NBA lors de la Draft 2016 en étant sélectionné en 53e position par les Nuggets de Denver[6].

Effectifs successifs[modifier | modifier le code]

Campagne 2016[modifier | modifier le code]

La génération 1999 participe aux championnats du Monde 2016 à Saragosse en Espagne, après avoir terminé à la cinquième place des championnats d'Europe des 16 ans et moins 2015 à Kaunas en Lituanie. Huit des douze joueurs ayant participé à la campagne de 2015 sont reconduits en 2016[7],[8].

Lors du premier tour de la compétition, les Bleuets terminent à la première place d'un groupe composé de la Bosnie-Herzégovine, de la République dominicaine et de la Corée du Sud. L'équipe de France concède une défaite inaugurale contre la Corée du Sud (84-90). Toutefois, l'ailier Jaylen Hoard s'illustre dans cette rencontre en égalant le record de points marqués dans un match de championnat du Monde des 17 ans et moins avec 41 points. Le record est néanmoins battu six jours plus tard par le joueur bosnien Džanan Musa auteur de 50 points contre Taïwan. L'équipe de France domine ensuite la Bosnie-Herzégovine (84-65), championne d'Europe en titre, avant d'obtenir sa première place à la faveur d'un goal-average favorable après son succès contre la République dominicaine (78-48). En huitième de finale, la France domine la Finlande (60-38), quatrième du groupe C, et se qualifie pour les quarts de finale contre la Lituanie. Menés de 12 points a la mi-temps, les bleuets parviennent à combler leur retard et à jouer une prolongation mais s'inclinent d'un point (74-75) au terme de celle-ci. La France est alors éliminée du tableau principal et termine la compétition à la sixième place après avoir battu la Corée du Sud (119-61) mais en ayant perdu contre le Canada lors du match de classement pour la cinquième place (68-99).

Jaylen Hoard (22,4 points, 5,7 rebonds et 3,1 passes décisives de moyenne) termine deuxième meilleur marqueur de la compétition et troisième joueur à l'évaluation.

Campagne 2016 - Génération 1999
Joueurs Entraineurs
Poste Num Pays Nom, Prénom Taille Club Age
Ailier 4 Drapeau de la France Kayouloud, Eddy Owootomo 1,97 m ( ?) Orléans LB (19 ans)
Meneur 5 Drapeau de la France Beyhurst, Ludovic 1,74 m ( ?) Strasbourg IG (19 ans)
Ailier 6 Drapeau de la France Mballa, Joshua 1,98 m ( ?) Orléans LB (19 ans)
Meneur/Arrière 7 Drapeau de la France Wiscart Goetz, Tom 1,87 m ( ?) OL Antibes (19 ans)
Meneur 8 Drapeau de la France Rucklin, Louis 1,84 m ( ?) Strasbourg IG (19 ans)
Ailier 9 Drapeau de la France Pons, Yves 1,97 m ( ?) Venelles BC (19 ans)
Ailier fort 10 Drapeau de la France Dorez, Nicolas 2,02 m ( ?) US Colomiers (19 ans)
Pivot 11 Drapeau de la France Sarr, Olivier 2,10 m ( ?) Toulouse (19 ans)
Ailier 12 Drapeau de la France Abah, Maxime 1,95 m ( ?) Strasbourg IG (19 ans)
Pivot 13 Drapeau de la France Bazille, Timothée 2,04 m ( ?) JSA Bordeaux (19 ans)
Ailier 14 Drapeau de la France Hoard, Jaylen Capitaine 2,02 m ( ?) Castelneau (19 ans)
Ailier fort 16 Drapeau de la France Février, Ivan 2,02 m ( ?) BC Liévinois (19 ans)
Entraîneur
  • Drapeau de la France Frédéric Crapez
Assistant(s)
  • Drapeau de la France François Brisson
  • Drapeau de la France Andy Thornton-Jones

Légende 
  • # : Numéro de maillot
  • Captain sports.svg : Capitaine

Dernière mise à jour : 01/07/2016

Campagne 2014[modifier | modifier le code]

La génération 1997 participe aux championnats du Monde 2014 à Dubaï aux Émirats arabes unis, après avoir terminé à la cinquième place des championnats d'Europe des 16 ans et moins 2013 à Kiev en Ukraine[9]. Huit des douze joueurs ayant participé à la campagne de 2013 sont reconduits en 2015[10],[11].

Pour sa première campagne à la tête de l'équipe de France U17, Frédéric Crapez conduit la sélection à la huitième place du championnat du Monde[12], ce qui constitue alors la meilleure performance de l'histoire des 17 ans et moins. Menés par Stéphane Gombauld (25,5 points et 13,5 rebonds lors des deux premiers matches), les bleuets terminent à la première place du groupe B après avoir dominé le Canada (76-66) et le Japon (96-51) mais en ayant buté sur l'Australie lors de la deuxième journée (81-84). À la faveur d'un goal-average favorable, la France se classe devant l'Australie et le Canada (2 victoires et 1 défaite également) et obtient le droit de disputer son huitième de finale contre le dernier du groupe A, à savoir les Philippines. Les bleuets se qualifient (86-57) mais tombent face à la sélection espagnole en quarts de finale (67-71) malgré un avantage de un point à une minute de la fin de la rencontre. Éliminée, la France doit disputer les matches de classement de la cinquième à la huitième place face aux autres sélections ayant perdu en quarts de finale. Les bleuets perdent successivement contre Porto Rico (63-70) et la Chine (79-87) et terminent la compétition à la huitième place avec un bilan final de trois victoires pour quatre défaites. Amine Noua obtient la meilleure évaluation par match de l'équipe de France (20,1) en cumulant notamment 18,7 points, 8,4 rebonds et 1,4 passes décisives par matchs. Stéphane Gombault affiche quant à lui une évaluation de 17,7 par match grâce à ses 15,4 points et 10,3 rebonds.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Ranking Youth Men after all 2015 FIBA & FIBA Zones Championships », sur fiba.com, (consulté le 30 juin 2016).
  2. a et b En match officiel, soit uniquement lors des championnats du Monde.
  3. « Damien Inglis's profile », sur archive.fiba.com (consulté le 1er juillet 2016)
  4. Gabriel Pantel-Jouve, « Damien Inglis choisi par Milwaukee en 31e position », sur bebasket.fr, (consulté le 1er juillet 2016)
  5. « Petr Cornelie's profile », sur archive.fiba.com (consulté le 1er juillet 2016)
  6. « Draft : Petr Cornelie pris par les Denver Nuggets », sur lequipe.fr, (consulté le 1er juillet 2016)
  7. (en) « 2016 FIBA U17 World Championship for Men - France - FIBA.com », sur fiba.com (consulté le 4 juillet 2016)
  8. (en) « France - U16 European Championship Men (2015) - FIBA Europe », sur fibaeurope.com (consulté le 4 juillet 2016)
  9. (en) « FRA - French head to FIBA U17 Worlds with motivation and great humility », sur fiba.com, (consulté le 2 juillet 2016)
  10. (en) « 2014 FIBA U17 World Championship for Men - France - FIBA.com », sur fiba.com (consulté le 2 juillet 2016)
  11. (en) « France - U16 European Championship Men (2013) - FIBA Europe », sur fibaeurope.com (consulté le 2 juillet 2016)
  12. (en) « Serbia get revenge over Spain, clinch third place in Dubai », sur fiba.com, (consulté le 2 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]