Championnat de France de basket-ball de Ligue féminine 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue féminine 2
Description de l'image Logo_LF2.png.
Généralités
Sport basket-ball
Création 2010
Autre(s) nom(s) Nationale féminine 1B (1974-1998)
Nationale féminine 1 (1998-2010)
Organisateur(s) FFBB
Catégorie nationale
Périodicité annuelle
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 14
Statut des participants professionnelles ou semi-pro. (depuis 2010)
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e division
Niveau supérieur LFB
Niveau inférieur Nationale féminine 1
Palmarès
Tenant du titre Roche Vendée Basket Club
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Saison 2016-2017 de la Ligue féminine 2 de basket-ball

Le championnat de France de basket-ball de Ligue féminine 2 (LF2) est la deuxième division nationale du basket-ball féminin professionnel en France. Ce championnat constitue l’antichambre de la Ligue féminine de basket. Il est placé sous l’égide de la Fédération française de basket-ball.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, la NF1 a toujours été l'antichambre de la LFB, avec un niveau et des budgets très variables entre les équipes. Jusqu’en 2006, 14 équipes évoluaient dans ce championnat. Mais durant l'année 2006, la Fédération française de basket-ball a voulu récompenser le dynamisme de certains clubs (le Toulouse Basket Club par exemple) en organisant des barrages d'accession de NF2 en NF1. Ce brutal changement ne fut pas du goût des clubs relégués cette année-là de NF1 vers la NF2. C’est ainsi que s’est effectuée la transition de 14 à 16 clubs.

En 2010, la Nationale féminine 1 est renommée en « Ligue féminine 2 » et, en changeant son statut en championnat semi-professionnel, s’affirme plus clairement encore comme l’antichambre de la Ligue féminine de basket.

En 2011, la Ligue féminine 2 passe de 16 à 14 clubs.

[modifier | modifier le code]

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

Actuellement, le championnat est composé de 14 clubs, qui s’opposent en 26 matches aller-retour. À l’issue de la saison régulière, de 2011 à 2014 :

  • le premier est promu en LFB ;
  • les quatre derniers sont relégués en NF1 ;
  • le second promu en LFB est le vainqueur de la Finale à 4 se déroulant chez le premier de la saison régulière (dans ce cas désigné champion de France de LF2) ou, à défaut, le finaliste de la Finale à 4.

Dès 2015 avec une seule accession en Ligue féminine de basket, la formule est modifiée. Le champion est le vainqueur du Final Four, organisé sur le terrain du premier de la saison régulière, qui oppose les deux premiers de la saison régulière ainsi que les vainqueurs des classés d'une part 3e et 6e et d'autre part 4e et 5e[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Champion Vice-champion
Sous la dénomination de Nationale féminine 1B
1991 CJM Bourges Basket
1992 Tarbes Gespe Basket
1993 AS Montferrand
1994 AS Villeurbanne
1995 INSEP
1996 INSEP
1997 US Dunkerque
1998 COB Calais
Sous la dénomination de Nationale féminine 1
1999 Lattes-Maurin Montpellier
2000 Istres Sports BC
2001 ASA Sceaux Basket Féminin
2002 Toulouse Launaguet Basket
2003 COB Calais
2004 RC Strasbourg
2005 Challes-les-Eaux Basket
2006 ASPTT Arras
2007 SJS Reims
2008 Basket Landes
2009 SO Armentières Limoges_ABC
2010 FCB Charleville-Mézières
Sous la dénomination de Ligue féminine 2
2011 Cavigal Nice Basket 06 Reims Basket Féminin
2012 BC Perpignan Méditerranée Toulouse Métropole Basket
2013 Union féminine Angers Basket 49 Cavigal Nice Basket 06
2014 BC Perpignan Méditerranée COB Calais
2015 Cavigal Nice Basket 06[2] Roche Vendée Basket Club
2016 Tarbes Gespe Bigorre Roche Vendée Basket Club
2017 Roche Vendée Basket Club[3] Avenir Basket Chartres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabien Bodin, « Entretien avec Irène Ottenhof : « Un bilan extrêmement positif sur tous les plans » », Daft Dunk, (consulté le 14 mai 2015)
  2. « Nice remporte le Final Four et retrouve la LFB », Ladyhoop, (consulté le 12 mai 2015)
  3. « ROCHE VENDÉE EST ENFIN EN LFB ! », bebasket.fr, (consulté le 28 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]