Maison des Sports de Clermont-Ferrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison des Sports
MaisonSportsCF.jpg

Entrée en octobre 2007

Généralités
Adresse
Place des Bughes, 63000 Clermont-Ferrand
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Capacité
4 534
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Clermont Auvergne Métropole

(Voir situation sur carte : Clermont Auvergne Métropole)
Point carte.svg

La Maison des Sports de Clermont-Ferrand est une salle connue pour héberger le Stade Clermontois, équipe de basket-ball, mais aussi pour l'organisation d'événements multi-culturels. Elle fut durant des années l'antre des demoiselles de Clermont.

Description[modifier | modifier le code]

Avec sa capacité de 4 534 places assises et un total d environ 6 000 places assises et debout , la salle a actuellement une vocation essentiellement sportive, bien que des événements d'autres natures y soient organisés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construite en 1970, la Maison des Sports a été pendant de nombreuses années la seule salle de spectacle de grande capacité à Clermont-Ferrand. Cependant, cet équipement s'est révélé peu adapté à cet usage (mauvaise acoustique, configuration peu pratique), d'où la construction de deux nouvelles salles, la Coopérative de Mai en 2000[1] et le Zénith d'Auvergne en 2003[2] dans lesquelles ont à présent lieu la grande majorité des concerts.

Elle accueille depuis 2016 le meeting All Star Perche, créé par le champion olympique 2012 de la discipline, Renaud Lavillenie.

Le , lors d'un violent orage, une partie du toit s'effondre sous le poids de l'eau[3].

Concerts[modifier | modifier le code]

Le , le groupe britannique Procol Harum se produit en concert à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Centre France, « Concerts - Coop' de Mai : un nouvel espace dédié aux artistes et techniciens à Clermont », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne)
  2. Emilie Petit, « Dix ans de temps forts pour le Zénith d'Auvergne... et pour son public ! », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Conseil d'Etat, 1 /10 SSR, du 5 décembre 1986, 34453, inédit au recueil Lebon (lire en ligne)
  4. « Portraits of Gary Brooker in action », sur www.procolharum.com (consulté le 27 décembre 2017)