Chorale Roanne Basket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chorale de Roanne
Logo du Chorale de Roanne
Généralités
Nom complet Chorale Roanne Basket
Noms précédents Groupe Sportif de la Chorale Mulsant de Roanne (GSCM)
Fondation 1937
Couleurs Bleu et blanc
Salle Halle André-Vacheresse
(5 000 places)
Siège Complexe Fontalon - BP 200
42313 Roanne Cedex
04 77 23 93 00
Championnat actuel Pro B
Président Drapeau : France Daniel Pérez
Entraîneur Drapeau : France Frédéric Brouillaud
Site web chorale-roanne.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de France (2)
Semaine des As (1)

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de basket-ball de Pro B 2014-2015
0
Voir l’image vierge
Le club est basé à Roanne.

La Chorale Roanne Basket est un club professionnel français de basket-ball basé à Roanne (Loire) et évoluant en deuxième division du championnat de france. Le club compte à son palmarès deux titres de champion de France, acquis en 1959 et en 2007, ainsi qu'une Semaine des As, remportée en 2007.

Historique[modifier | modifier le code]

Origines et premiers trophées (1932-64)[modifier | modifier le code]

En 1932 il existe à Roanne dans le quartier Mulsant une chorale créée et gérée par des instituteurs de la ville dont notamment M. Élie Vieux. Sous l'impulsion de l'industriel local, Henri Rhodamel et voulant diversifier son activité, la Chorale de Roanne crée alors des sections sportives au sein de son entité, tout d'abord dans le cyclisme puis dans diverses équipes sportives dont le basket-ball en 1937 il est un club réservés au garçons uniquement. Les résultats ne tardèrent pas puisque le club atteignit les demi-finales du championnat de France en 1941. 18 ans plus tard le club est champion de France. Mais le niveau du championnat empêche la Chorale de briller chaque année et, tout en restant dans l'élite, le club n'en demeure pas moins une équipe anonyme. En 1964 pourtant, sous l'impulsion du jeune Alain Gilles, la Chorale retrouve les frissons de la victoire en Coupe de France, mais échoue en finale face à l'intraitable équipe du SCM Le Mans.

Le creux de la vague (1964-2002)[modifier | modifier le code]

Cette brillante saison ne fut finalement qu'un baroud d'honneur d'une équipe visiblement moribonde, et qui ne peut empêcher la relégation en 1967, habituée des dernières places depuis 3 ans. Heureusement, la génération montante de la Chorale va leur permettre de remonter deux ans après seulement. Les juniors justement, vont continuer de glaner des titres dans les années 1970, alors que l'équipe senior fera ses premiers pas en Europe grâce à un billet en Coupe Korac. Hélas, une nouvelle désillusion survient en 1976, la Chorale ne peut éviter la relégation. Cinq années de purgatoire avant un nouveau titre de champion, celui de Nationale 2 (en 1981), qui permet à la Chorale de retrouver la Nationale 1 (plus haute division à l'époque). Une joie de courte durée pour une équipe qui ne restera finalement qu'une saison en Nationale 1. Les saisons sont difficiles en Nationale 2, jusqu'en 1987 et la remontée en N 1 B. Après divers changements dans les formules des divisions de la naissante Ligue Nationale de Basket, la Chorale se retrouve finalement en Pro B pour la saison 1993-94. Entre soucis financiers et fortunes diverses dans le choix du recrutement et sur le plan sportif, la Chorale va errer en Pro B jusqu'en 2002 où elle accompagne un autre fleuron du basket-ball français, la JA Vichy dans le wagon en direction du plus haut niveau français : la Pro A.

Le retour au sommet (2002-2013)[modifier | modifier le code]

Des premières années difficiles[modifier | modifier le code]

Promu en Pro A, Roanne bataille pour garder sa place dans l'élite du basket français. Entre 2003 et 2005, la Chorale frôle à trois reprises la relégation. Lors de la saison 2002-2003 tout d'abord, les Roannais sauvent leur peau grâce à un goal average particulier favorable sur Bourg-en-Bresse, relégué en Pro B[2]. Puis, emmené par l'ailier fort britannique Scott Forbes, Roanne termine la saison 2003-2004 à la 16e place et assure une nouvelle fois de justesse son maintien[3]. La troisième saison dans l'élite est tout aussi compliquée pour les Roannais qui parviennent à se maintenir par miracle en remportant leur dernier match de championnat contre le Paris Basket Racing[4] tout en bénéficiant d'un goal average particulier favorable sur Châlons-en-Champagne[5].

Les heures de gloire[modifier | modifier le code]

L'équipe d'Euroligue entraînée par Jean-Denys Choulet en novembre 2007

Depuis l'arrivée de Jean-Denys Choulet à la tête de l'équipe choralienne en 2000, de nouvelles ambitions naissent. Le club termine pour la première fois avec un bilan équilibré (17-17) en 2006 sous l'impulsion de Dewarick Spencer et Aaron Harper. En 2007, Le club de Roanne remporte la Semaine des As (huit premiers du championnat à mi-saison) disputée à Nancy ainsi que le titre de champion de France la même année. Ce titre lui permet d'obtenir un billet pour l'Euroligue.

Pape Badiane a remporté le championnat de France avec la Chorale de Roanne en 2007.

En 2008, l'équipe termine 4e de la Pro A et finaliste des play-offs. Marc Salyers quitte le club de la Chorale de Roanne au terme de la saison 2007 / 2008 pour s'installer au mans. Cette place assure une participation en coupe ULEB pour la saison 2008-2009.

Après les départs de Marc Salyers, Pape Badiane, Brion Rush, William Soliman (parti à Vichy) et Laurent Cazalon à l'intersaison 2008 / 2009, la Chorale enregistre le retour de Aaron Harper, la confirmation de Poupet et Marc-Antoine Pellin, puis les arrivées d'Etienne Brower (23 ans) demi-frère de Tariq Abdul-Wahad qui évoluait sous les couleurs de l'université du Massachusetts, de l'intérieur français Samba Dia (24 ans) de Châlons-en-Champagne (Pro B), de Taj Gray doué en attaque au poste pivot, de Marcellus Sommerville au poste d'ailier-fort et shooter performant en provenance du Havre, enfin les deux arrières, Chris Monroe de Naples et Brice Nengsu d'Angelo State University.

Marc-Antoine Pellin, joueur de la Chorale entre 2004 et 2010.

Le budget total (subventions, billetterie, sponsors, produits dérivés, droits TV…) pour la saison 2008 - 2009 devrait être bouclé à 4,32 millions d'euros (dont 1,72 de masse salariale - la 4e de Pro A).

En 2008-2009, La Chorale dispute le premier tour de la coupe européenne ULEB avec comme adversaires le club grec de Maroussi, le club letton de l'ASK Riga et l'équipe croate du KK Zadar.

En 2009, le club termine demi-finaliste de la semaine des As et se porte candidat à l'organisation de la Semaine des As de basket-ball pour 2012.

Lors de la saison 2009-2010, David Noel, ailier américain d'1,98 m (6 6) remplace Aaron Harper. Dylan Page et Nick Lewis sont recrutés. Ralf Mims remplace Chris Monroe. la Chorale se qualifie pour la Semaine des As 2010, compétition où elle est éliminée en demi-finale par l'ASVEL sur le score de 82 à 73. Le club effectue aussi un beau parcours en Eurochallenge où il termine premier de son groupe de phase régulière et de Last 16. La Chorale bat en quart de finale l'Apoel Nicosie en deux manches, mais perd en demi-finale contre Göttingen sur le score de 77 à 67. En Pro A, le club termine 3e de la saison régulière et se qualifie pour les play-offs. La Chorale bat Orléans en trois manches (87-82, 55-65, 78-71.) Elle échoue en demi-finale face au Mans en trois manches (68-75, 99-95, 65-80.)

En 2010-2011, la Chorale de Roanne est qualifiée pour le tour préliminaire l'Euroligue. Elle se retrouve confronté à la prestigieuse équipe de l'Alba Berlin et débute à domicile. Elle bat les Berlinois sur le score de 86 à 79. Cela n'est en revanche pas suffisant pour se qualifier car au match retour la Chorale est battu 95 à 82. Elle est reversée vers l'Eurocup.

Cette saison voit se terminer les travaux d'agrandissement de la Halle André Vacheresse de 3 300 à 5 000 places pour permettre au club dont l'objectif est de participer à l'Euroligue 2011-2012 d'accueillir cette compétition dans sa salle. Pour cette saison, l'objectif annoncé de la Chorale est le titre de champion de France, la Chorale possédant la 3e masse salariale de Pro A pour un budget total de 4,383 M€[6].

Le 29 janvier 2011, Roanne recrute un joueur avec une expérience en NBA importante - 700 matchs de saison régulière - pour remplacer K. C. Rivers parti à Bologne, mais son rendement s'avère finalement décevant[7].

L'augmentation de capacité de la salle permet un budget de 4,612 millions d’euros contre 4,383 millions d’euros l'année précédente[6]. En novembre 2011, une page du club se tourne avec le licenciement de Jean-Denys Choulet, à la tête de l'équipe depuis 11 ans, il est remplacé par le monténégrin Luka Pavicevic[8]. Après avoir fini première de son groupe lors de la phase de groupe d'EuroChallenge elle se qualifie pour le Last 16 et termine deuxième de son groupe avant de se faire éliminer par l'Élan Chalon en quart de Finale.

Le retour en Pro B (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 26 avril 2014, le club subit sa 23e défaite de la saison (66-74, au Mans) et est officiellement relégué en Pro B après douze ans de présence dans l'élite[9]. Roanne est la première équipe depuis Clermont-Ferrand en 2008 a n'avoir gagné aucun de ses matchs à l'extérieur.

Assistant coach depuis plusieurs années, Frédéric Brouillaud prend l'équipe en main à l'inter-saison 2014 suite au départ de Luka Pavićević[10]. L'effectif est changé dans sa quasi-intégralité, seuls Torrell Martin ainsi que certains jeunes issus du centre de formation sont conservés et des joueurs d'expérience tels que Luc-Arthur Vebobe, Kenny Grant et Raphaël Desroses sont engagés. La Chorale réalise un départ tonitruant avec 9 victoires lors des 10 premiers matchs de championnat, et s'assure ainsi la place de leader entre 4e et la 10e journée. Toutefois, l'effectif s’essouffle et ne parvient pas à conserver la dynamique engendrée. Avec 19 victoires pour 15 défaites à l'issue de la saison régulière, Roanne termine huitième et assure de justesse sa place pour les playoffs d'accession malgré les renforts de Bernard King[11] et de Steed Tchicamboud[12]. La Chorale affronte Boulazac, troisième, en quarts de finale, et s'incline deux manches à zéro[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipes jeunes

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Chorale Roanne Basket - Saison 2015-2016
Joueurs Entraîneurs
No  Nom Prénom Poste Taille Naissance (Âge) Pays
6 Kenny Grant 2 1,88 m (6 2) (33 ans) Drapeau de la Suède Suède
8 Pierre Brun 4 2,08 m (6 10) (18 ans) Drapeau de la France France
9 Florian Chapuy 1 1,85 m (6 1) (18 ans) Drapeau de la France France
10 Sadio Doucouré 3 m (6 7) (23 ans) Drapeau de la France France
Ivan Almeida 3 1,98 m (6 6) (26 ans) Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Julien Lesieu 5 2,01 m (6 7) (31 ans) Drapeau de la France France
Steffphon Pettigrew 4-5 1,96 m (6 5) (26 ans) Drapeau des États-Unis États-Unis
Mehdi Cherriet 4-5 2,04 m (6 8) (28 ans) Drapeau de l'Algérie Algérie
Alex Gavrilovic 4 2,08 m (6 10) (23 ans) Drapeau de la France France
Entraîneur
Assistant(s)
  • Drapeau de la France Frédéric Sorrentino

Légende 
  • No  : Numéro de maillot
  • Captain sports.svg : Capitaine
  • Injury icon 2.svg : joueur blessé actuellement
  • (E) : Espoir (centre de formation)

Dernière mise à jour : 02/07/2015

Joueurs célèbres ou marquants[modifier | modifier le code]

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

  • 1945 - 1961 : Drapeau : France André Vacheresse
  • 1961 - 1969 : Drapeau : France Maurice Marcelot
  • 1970 - 1971 : Drapeau : France Lucien Piegad
  • 1971 - 1972 : Drapeau : France Gérard Sturla
  • 1972 - 1974 : Drapeau : Tchécoslovaquie Ludvik Luttna
  • 1974 - 1975 : Drapeau : États-Unis Dick Smith
  • 1975 - 1977 : Drapeau : France Jeff Dubreuil
  • 1977 - 1980 : Drapeau : France André Vacheresse
  • 1980 - 1982 : Drapeau : France Jean-Paul Pupunat
  • 1982 - 1983 : Drapeau : France Jacky Odin
  • 1983 - 1984 : Drapeau : France Alain Monestier
  • 1984 - 1985 : Drapeau : France Yvon Leca
  • 1985 - 1988 : Drapeau : France André Jacquemot
  • 1988 - 1993 : Drapeau : France Alain Thinet
  • 1993 - 1996 : Drapeau : France Gilles Versier
  • 1996 - 1998 : Drapeau : France Patrick Macazaga
  • 1998 - 2000 : Drapeau : France/Drapeau : États-Unis Mike Gonsalves
  • 2000 - 2011 : Drapeau : France Jean-Denys Choulet
  • 2011 - 2014 : Drapeau : Monténégro Luka Pavićević
  • depuis 2014 : Drapeau : France Frédéric Brouillaud

Effectifs successifs[modifier | modifier le code]


Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Div. Clas. %Vic Vic Def Playoffs Coupe de France Leaders Cup Coupes d'Europe Entraîneur
2001-2002 Pro B 2e - - - -  ? - - Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2002-2003 Pro A 13e 30% 9 21 -  ? - - Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2003-2004 Pro A 16e 32% 11 23 -  ? - - Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2004-2005 Pro A 16e 27% 9 25 -  ? - - Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2005-2006 Pro A 9e 50% 17 17 1er tour  ? - - Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2006-2007 Pro A 2e 71% 24 10 Champion 32e de finale Vainqueur - Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2007-2008 Pro A 4e 67% 20 10 Finaliste 16e de finale Quart de finale Euroligue : 1er tour Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2008-2009 Pro A 5e 63% 19 11 Quart de finale Demi-finale Demi-finale EuroCoupe : Saison régulière Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2009-2010 Pro A 3e 70% 21 9 Demi-finale 16e de finale Demi-finale EuroCoupe : Tour préliminaire
EuroChallenge : 3e
Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2010-2011 Pro A 5e 60% 18 12 Quart de finale 16e de finale Quart de finale EuroCoupe : Saison régulière Drapeau : France Jean-Denys Choulet
2011-2012 Pro A 7e 53% 16 14 Quart de finale Quart de finale Quart de finale EuroChallenge : Quart de finale Drapeau : Monténégro Luka Pavićević
2012-2013 Pro A 5e 57% 17 13 Quart de finale Quart de finale Quart de finale - Drapeau : Monténégro Luka Pavićević
2013-2014 Pro A 15e 20% 6 24 - Quart de finale - - Drapeau : Monténégro Luka Pavićević
2014-2015 Pro B 8e 56% 19 15 Quart de finale[15] 32e de finale Pro B : Quart de finale - Drapeau : France Frédéric Brouillaud

Logos successifs[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Classement Pro A de la saison 2002-2003 », sur lnb.fr (consulté le 2 juillet 2015)
  3. « Classement Pro A de la saison 2003-2004 », sur lnb.fr (consulté le 2 juillet 2015)
  4. « Résultats du match Roanne - Paris », sur lnb.fr (consulté le 2 juillet 2015)
  5. « Classement Pro A de la saison 2004-2005 », sur lnb.fr (consulté le 2 juillet 2015)
  6. a et b « Roanne : un budget en augmentation », Catche and shoot,‎ (consulté le 27 mai 2011)
  7. Cyril Méjane, « ITW Jean-Denys Choulet « Ricky Davis est un échec et je fais mon mea culpa » », sur catch-and-shoot.com,‎ (consulté le 16 décembre 2011)
  8. « Choulet, la Chorale et puis flûte... », sur sports.fr (consulté le 16 novembre 2011)
  9. « Le Mans condamne Roanne », sur lequipe.fr
  10. « Frederic Brouillaud nommé coach », sur chorale-roanne.com,‎ (consulté le 2 juillet 2015)
  11. Alexandre Lacoste, « Roanne s'offre Bernard King », sur bebasket.fr,‎ (consulté le 22 juin 2015)
  12. Benjamin Guillot, « Officiel : Steed Tchicamboud rejoint Roanne », sur bebasket.fr,‎ (consulté le 22 juin 2015)
  13. Benjamin Guillot, « Boulazac et Denain qualifiés pour les demi-finales », sur bebasket.fr,‎ (consulté le 22 juin 2015)
  14. capitaine de l'équipe de France 1954, 92 sélections
  15. Playoffs d'accession : le premier de la saison régulière est désigné champion et ne participe pas aux playoffs.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :