Carmin d'indigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un composé chimique
Cet article est une ébauche concernant un composé chimique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Carmin d'indigo
Carmin d'indigo
Carmin d'indigo
Identification
Nom UICPA 5,5'-indigosulfonate de disodium
Synonymes

indigotine I,
C.I. 73015
C.I. 75781
C.I. Acid Blue 74
C.I. Food Blue 1
C.I. Natural Blue 2

No CAS 860-22-0 (Na)
No EINECS 212-728-8
Code ATC [1]
PubChem 5284351
No E E132
SMILES
InChI
Apparence poudre violacée
Propriétés chimiques
Formule brute C16H8N2Na2O8S2  [Isomères]
Masse molaire[1] 466,353 ± 0,026 g/mol
C 41,21 %, H 1,73 %, N 6,01 %, Na 9,86 %, O 27,45 %, S 13,75 %,
Propriétés physiques
Solubilité 10 g·L-1 dans l'eau à 25 °C
très soluble dans l'éthanol
Propriétés optiques
Spectre d’absorption λmax 608 nm
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le carmin d'indigo (ou indigotine I, bleu CI n°1) est un colorant bleu (numéro E132) naturel extrait de l'indigotier. Il fait partie de la famille des indigoïdes.

Structure chimique[modifier | modifier le code]

La structure du carmin d'indigo est presque identique à celle de l'indigotine, la molécule de l'indigo. Seuls deux groupes sulfonates, en positions 5 et 5' les différencient.

Utilisation alimentaire[modifier | modifier le code]

L’indigotine est essentiellement constituée d’un mélange de sel disodique de l’acide dioxo-3,3’-bi-indolylidène-2,2’-disulfonique-5,7’ et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés. L’indigotine à base de sel de calcium et de potassium sont également autorisées[2].

Indicateur de pH[modifier | modifier le code]

C'est un indicateur de pH dont la couleur change pour des pH élevés.

Couleurs du carmin d'indigo forme acide
bleu
zone de virage
pH 11,4 à pH 13,0
forme basique
jaune

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Commission des Communautés européennes (1995)Directive 95/45/CE établissant des critères de pureté spécifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires JO L 226 du 22.9.1995, p. 1-42

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens et document externes[modifier | modifier le code]