Noir Ériochrome T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Noir Ériochrome T
Image illustrative de l’article Noir Ériochrome T
Image illustrative de l’article Noir Ériochrome T
Echantillon de Noir Ériochrome T
Identification
Nom UICPA (4Z)-4-[(1-hydroxynaphthalén-2-yl- hydrazinylidène]-7-nitro-3-oxo Y-naphtalène-1-sulfonate de sodium
Synonymes

NET

No CAS 1787-61-7
No ECHA 100.015.683
PubChem 5351620
SMILES
InChI
Apparence poudre noire
Propriétés chimiques
Formule brute C20H12N3NaO7S  [Isomères]
Masse molaire[1] 461,38 ± 0,025 g/mol
C 52,06 %, H 2,62 %, N 9,11 %, Na 4,98 %, O 24,27 %, S 6,95 %,
pKa pKa1=6,2, pKa2=11,6 à 25 °C
Propriétés physiques
Solubilité 50 g·L-1 (dans l'eau, à 20 °C)
2 g·L-1 (dans l'éthanol, à 20 °C)
Précautions
SGH
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Attention
H319, H411, P102, P273, P280, P305, P313, P337, P338, P351,
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi
Dangereux pour l’environnement
N

Transport
90
   3077   
Écotoxicologie
DL50 17 590 mg·kg-1 (chez le rat, oral)
CL50 6 mg·L-1 (poissons, pour 96 h)

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le Noir Ériochrome T (en abrégé : NET) est un indicateur coloré quasiment exclusivement utilisé lors des dosages d'ions métalliques en solution par complexation, par exemple pour déterminer la dureté de l'eau.

La dénomination de cette espèce chimique était à l'origine une marque déposée de la société commerciale Huntsman Petrochemical, LLC[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Noir Ériochrome T est un colorant azoïque mis en évidence par la présence d'un groupement azoïque (avec le groupe fonctionnel N=N).

Sa formule chimique partiellement développée peut s'écrire :

HOC10H6N=NC10H4(OH)(NO2)SO3Na
Solutions témoins présentant les deux teintes du NET en solution tamponée à pH 10.

Sous sa forme libre (sa forme protonée) et à pH = 10, cet indicateur est bleu pâle.

Il devient rouge rosé quand il forme un complexe avec l'ion calcium ou l'ion magnésium (ou plus rarement d'autres ions métalliques).


Applications[modifier | modifier le code]

Deux béchers avec solution tampon pH 10 + NET. A gauche : avant l'équivalence (présence d'ions alcalino-terreux) / A droite : après l'équivalence.

La principale utilisation du Noir Ériochrome T est celle d'indicateur de fin de réaction lors d'un dosage par titrage colorimétrique par l'EDTA[3]. Le repérage de l'équivalence, et donc le passage à la forme bleue, s'obtient lorsqu'assez d'EDTA est ajouté et que les ions calcium et/ou magnésium forment des complexes avec l'EDTA plutôt qu'avec le NET. Ce dernier se trouve alors sous sa forme libre (c'est-à-dire non compléxée).

Dans un contexte scientifique plus approfondi, le Noir Ériochrome T a également été utilisé pour détecter la présence des terres rares[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « Exemple de page commerciale du NET mentionnant cette dénomination (cf. Description, Legal Information) ».
  3. « Exemple de dosage par titrage colorimétrique avec le NET pour détermination de la durété de l'eau (Niveau BTS) ».
  4. (en) Dubenskaya, L. O. and Levitskaya, G. D., « Use of Eriochrome Black T for the polarographic determination of rare-earth metals », Journal of Analytical Chemistry, vol. 54, no 7,‎ , p. 655–657 (ISSN 1061-9348, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]