Violet de phtaléine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Violet de phtaléine
Image illustrative de l’article Violet de phtaléine
Identification
No CAS 2411-89-4
No ECHA 100.017.563
No EC 219-318-8
SMILES
InChI
Apparence Poudre cristalline beige
Propriétés chimiques
Formule brute C32H32N2O12
Masse molaire[1] 636,6027 ± 0,0318 g/mol
C 60,37 %, H 5,07 %, N 4,4 %, O 30,16 %,
Diamètre moléculaire nm
Propriétés physiques
fusion 186 °C[2]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le violet de phtaléine est un colorant de triarylméthane appartenant au groupe des phtaléines. Comme son analogue sulfuré, l'orange de xylénol, il est utilisé comme indicateur coloré en complexométrie.

À température ambiante, il se présente sous la forme d'un solide beige inodore.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le violet de phtaléine possède un cycle de lactone, quatre groupes carboxy, deux groupes amine et deux groupes phénol, chacun pouvant être protoné/déprotoné.

À pH 12-13, une solution de violet de phtaléine a une teinte rose. Sous cette forme, il peut former avec des cations métalliques divalents des complexes de violets assez pâles, qui sont détruits par l'ajout d'un complexant plus fort, tel que l'EDTA[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le violet de phtaléine est utilisé comme le noir ériochrome T, en complexométrie comme indicateur coloré de la présence d'ions Ba2+, Ca2+, Cd2+, Mg2+ et Sr2+ .

On l'utilise principalement pour déterminer la dureté de l'eau et sa teneur en ions baryum et sulfates[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (de) fiche Merck
  3. M. Hübel, Ciba Geigy et al.: Laborpraxis 4, S. 123
  4. (de) Universität Ulm: Praktikum Analytische Chemie, Gravimetrie und Komplexometrie