Bleu patenté V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bleu patenté V
Image illustrative de l’article Bleu patenté V
Image illustrative de l’article Bleu patenté V
Identification
Synonymes

C.I. 42051, Acid Blue 3

No CAS 20262-76-4 (sel de Na)
3536-49-0 (sel de Ca)
No ECHA 100.039.671
No CE 222-573-8
No E E131
Apparence Poudre ou granules bleu foncé
Propriétés chimiques
Formule C27H31N2NaO7S2  [Isomères]
582,667306 gmol-1
C54H62CaN4O14S4  [Isomères]
1 159,433094 gmol-1
Masse molaire 1160,45 g.mol-1
Propriétés physiques
Solubilité Soluble dans l'eau et l'éthanol.

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le bleu patenté V (ou bleu CI n°5) est un composé chimique (triarylméthane) de couleur bleu-foncé.
C'est un colorant alimentaire qui a été interdit aux Etats-Unis et dans plusieurs zones du monde, mais encore autorisé dans l'Union européenne (qui l'a toutefois réévalué en 2013 via l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) laquelle a diminué sa DJA ou dose journalière admissible).

Applications[modifier | modifier le code]

Utilisation alimentaire[modifier | modifier le code]

Il est utilisé en agroalimentaire comme colorant (numéro E131), par exemple, selon Que choisir pour colorer des Yaourts aromatisés, des fromages industriels aromatisés, des crèmes glacées, des confiseries, des confitures, des assaisonnements, des soupes, des desserts, bonbons et chewing-gums, certains spiritueux, et divers produits transformés (à base de pomme de terre, poissons fumés, BRSA, sauces telles que chutney, moutarde...)[1].

En Europe, ce colorant peut être employé seul ou en combinaison dans les denrées alimentaires, son niveau autorisé dépend de l'application[2].

Son utilisation est interdite en Australie, au Canada, aux États-Unis et en Norvège, parce qu'il est responsable d'allergies[3] (urticaire[4], rares cas de choc anaphylactique[5], probablement médiés par des anticorps IgE).

Il existe sous 2 formes de sel, le sel de sodium et de calcium. Le sel de potassium est également autorisé[6].

Il est utilisé comme colorant dans les bières La Bleue aux myrtilles et La Verte de la brasserie du Mont-Blanc, la boisson alcoolisée Get 27 ainsi que dans les bonbons Schtroumpf (remplacé par la spiruline en 2020), CARenSAC, Dragibus Bleu de Haribo et les pastilles Valda, ainsi qu’on peut le lire sur les listes d’ingrédients de ces produits.

Utilisation en médecine[modifier | modifier le code]

On l'utilise aussi en médecine ;

Toxicologie, allergologie[modifier | modifier le code]

Plusieurs colorants bleu induisent des réactions allergiques (périopératoires notamment dans le contexte médical). Ces allergies ont commencé à être décrites dans les années soixante, avec une incidence qui varie selon les études.

Une étude multicentrique et randomisée (ALMANEC) et un travail de biopsie ganglionnaire (NEW START) conduit au Royaume-Uni, a conclu que 72 patients parmi 7917 (soit 0,9 %) ont eu des réactions allergiques au bleu patenté V. Chez 23 patients (0,3 %) les réactions étaient modérées (urticaire, prurit, rash) et 5 (0,06 %) étaient sévères (hypotension nécessitant un traitement vasopresseur)[7].

Ce sont les triarylméthanes (bleu patenté, bleu isosulfan) et plus rarement le bleu de méthylène[3].
Ces colorants sont souvent omis dans le protocole d'anesthésie ; or ils ne doivent pas être oubliés de la liste des produits suspecté d'avoir déjà généré une allergie (tout comme le latex, la chlorhexidine...).
Des tests cutanés permettent de faire un bilan allergologique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Additifs alimentaires », sur www.quechoisir.org (consulté le )
  2. [PDF] Mémorial Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg COLORANTS DANS LES DENREES ALIMENTAIRES Recueil de Législation A — No 20, p794-852
  3. a b et c (en) L. Barthelmes, A. Goyal, R.G. Newcombe, F. McNeill, R.E. Mansel, A« dverse reactions to patent blue V dye – The NEW START and ALMANAC experience », European Journal of Surgical Oncology (EJSO) 2010;36(4):399-403. ISSN 0748-7983
  4. (pt) Maranhão, M.V.M., Nóbrega, D.K.A.D., Anunciação, C.E.C., Maia, B.D.A.B., Mariano, P.V.D. « Allergic reaction to patent blue dye in breast surgery - case report » Revista Brasileira de Anestesiologia 2016;66(4):433-6.
  5. Tsung-Ta Wu, Yeun-Chung Chang, Jan-Ming Lee, Ming-Hui Hung, « Anaphylactic reaction to patent blue V used in preoperative computed tomography-guided dye localization of small lung nodules », Journal of the Formosan Medical Association 2016;115(4):288-9. ISSN 0929-6646
  6. [PDF] Commission des Communautés européennes (1995) Directive 95/45/CE établissant des critères de pureté spécifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires JO L 226 du 22.9.1995, p. 1-42
  7. (en) L. Barthelmes et A. Goyal, « Adverse reactions to patent blue V dye – The NEW START and ALMANAC experience », sur European Journal of Surgical Oncology (EJSO), (DOI 10.1016/j.ejso.2009.10.007, consulté le ), p. 399–403

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens et document externes[modifier | modifier le code]