Canton de Poissons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Poissons
Canton de Poissons
Situation du canton de Poissons dans le département de Haute-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement(s) Chaumont (49)
Saint-Dizier (18)
Bureau centralisateur Poissons
Conseillers
départementaux
Fabienne Schollhammer
Bruno Sido
2015-2021
Code canton 52 12
Histoire de la division
Création 1825[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 8 973 hab. (2015)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 796,08 km2
Subdivisions
Communes 66

Le canton de Poissons est un canton français situé dans le département de la Haute-Marne et la région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Poissons dans les arrondissements de Chaumont et Saint-Dizier. Son altitude varie de 202 m (Poissons) à 504 m (Soulaucourt-sur-Mouzon).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 27 février 2013, la commune de Pautaines-Augeville a été transférée du canton de Doulaincourt-Saucourt à celui de Poissons[3] afin de préparer sa fusion avec la commune d'Épizon[4]. Le lendemain, les communes d'Épizon et de Pautaines-Augeville ont fusionné pour donner la commune nouvelle d'Épizon[5].

Par décret du 17 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Poissons est conservé et s'agrandit. Il passe de 18 à 67 communes[2].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1843
(décès)
Nicolas Collier   Notaire, maire de Poissons
1844 1848 René Armand
Peltereau-Villeneuve
Conservateur Magistrat, propriétaire du château de Donjeux
Président du Conseil Général (1846-1848)
Député (1842-1848)
1848 1852 François Mathieu Moussy   Notaire
1852 1873
(décès)
Baron
François de Lespérut[6]
  Maire d'Eurville
Président du Conseil Général
1874 1886 Baron Paul d'Huart[7] Monarchiste Propriétaire à Metz (Moselle)
Maire de Brouthières
1886 1890
(décès)[8]
Albert Brulfert Républicain
Boulangiste
Docteur en médecine à Échenay
1890[9] 1892 Baron Paul d'Huart Monarchiste Propriétaire à Metz (Moselle)
Maire de Brouthières
1892 1898 Onésime Bizot   Notaire, conseiller municipal de Poissons
1898 1910
(annulation)[10]
Marquis Gabriel
de la Vallée de Pimodan,
Duc de Rarécourt
Conservateur Maire d'Echenay
1911[11] 1919 Edmond Dulceux Rad. Président du Tribunal civil de Nantua (Ain)
1919 1924
(décès)[12]
Marquis Gabriel
de la Vallée de Pimodan,
Duc de Rarécourt
Conservateur Maire d'Echenay
1924[13] 1940
(décès)
Jules Ninot Rad. Directeur honoraire d'école publique
Maire de Thonnance-les-Moulins puis de Poissons
1945 1951 Charles Lang Républicain
de Gauche
 
1951 1958 Gabriel Fontaine RPF puis
DVD
 
1958 1976 Edmond Saguier Rad. Agriculteur, maire d'Epizon
1976 1988 Jean Fournier DVD Agriculteur, maire de Germisay
1988 1994 Simone Martin UDF Agricultrice, responsable du CNJA
Députée au Parlement européen (1979-1994)
Conseillère municipale de Saint-Dizier
1994 2015 Antoine Allemeersch RPR puis UMP Exploitant agricole
Maire de Cirfontaines-en-Ornois
Vice-Président du Conseil Général

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Fabienne Schollhammer   LR Chef d'entreprise à Bourmont
2015 en cours Bruno Sido   LR Exploitant agricole à Manois
Sénateur, Ancien Président du conseil général puis départemental
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Blin (1994-2015)

Élections départementales de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Fabienne Schollhammer et Bruno Sido (UMP, 40,85 %) et David Cressely et Fanny Thomas (FN, 35,52 %). Le taux de participation est de 57,63 % (4 298 votants sur 7 458 inscrits)[14] contre 52,92 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16]. Au second tour, Fabienne Schollhammer et Christian Namy (UMP) sont élus avec 56,38 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,94 % (2 140 voix pour 4 243 votants et 7 452 inscrits)[17].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Poissons regroupait 18 communes et comptait 1 962 habitants (recensement de 2008 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Aingoulaincourt 10 52230 52004
Annonville 34 52230 52012
Cirfontaines-en-Ornois 81 52230 52131
Échenay 101 52230 52181
Effincourt 89 52300 52184
Épizon 114 52230 52187
Germay 61 52230 52218
Germisay 27 52230 52219
Gillaumé 26 52230 52222
Lezéville 107 52230 52288
Montreuil-sur-Thonnance 82 52230 52337
Noncourt-sur-le-Rongeant 194 52230 52357
Pancey 67 52230 52376
Paroy-sur-Saulx 44 52300 52378
Poissons 747 52230 52398
Sailly 45 52230 52443
Saudron 39 52230 52463
Thonnance-les-Moulins 107 52230 52491

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Lors du redécoupage de 2014, le canton comptait 67 communes[2].

À la suite de la fusion, au de Bourmont et de Nijon pour former la commune nouvelle de Bourmont-entre-Meuse-et-Mouzon[18], il comprend désormais 66 communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Poissons
(bureau centralisateur)
52398 CC du bassin de Joinville en Champagne 693 (2014)
Aillianville 52003 CC Meuse Rognon 170 (2014)
Aingoulaincourt 52004 CC du bassin de Joinville en Champagne 14 (2014)
Annonville 52012 CC du bassin de Joinville en Champagne 32 (2014)
Audeloncourt 52025 CC Meuse Rognon 88 (2014)
Bassoncourt 52038 CC Meuse Rognon 68 (2014)
Bourg-Sainte-Marie 52063 CC Meuse Rognon 99 (2014)
Bourmont-entre-Meuse-et-Mouzon 52150 CC Meuse Rognon 587 (2013)
Brainville-sur-Meuse 52067 CC Meuse Rognon 84 (2014)
Breuvannes-en-Bassigny 52074 CC Meuse Rognon 684 (2014)
Busson 52084 CC du bassin de Joinville en Champagne 39 (2014)
Chalvraines 52095 CC Meuse Rognon 192 (2014)
Chambroncourt 52097 CC du bassin de Joinville en Champagne 48 (2014)
Champigneulles-en-Bassigny 52101 CC Meuse Rognon 47 (2014)
Chaumont-la-Ville 52122 CC Meuse Rognon 115 (2014)
Cirfontaines-en-Ornois 52131 CC du bassin de Joinville en Champagne 74 (2014)
Clinchamp 52133 CC Meuse Rognon 85 (2014)
Doncourt-sur-Meuse 52174 CC Meuse Rognon 46 (2014)
Échenay 52181 CC du bassin de Joinville en Champagne 96 (2014)
Effincourt 52184 CC du bassin de Joinville en Champagne 65 (2014)
[[Épizon|Modèle:Données/Épizon/informations générales]] Modèle:Données/Épizon/informations générales Modèle:Données/Épizon/informations générales 189 (2014)
Germainvilliers 52217 CC Meuse Rognon 95 (2014)
Germay 52218 CC du bassin de Joinville en Champagne 46 (2014)
Germisay 52219 CC du bassin de Joinville en Champagne 21 (2014)
Gillaumé 52222 CC du bassin de Joinville en Champagne 46 (2014)
Goncourt 52225 CC Meuse Rognon 268 (2014)
Graffigny-Chemin 52227 CC Meuse Rognon 222 (2014)
Hâcourt 52234 CC Meuse Rognon 36 (2014)
Harréville-les-Chanteurs 52237 CC Meuse Rognon 293 (2014)
Huilliécourt 52243 CC Meuse Rognon 119 (2014)
Humberville 52245 CC Meuse Rognon 73 (2014)
Illoud 52247 CC Meuse Rognon 232 (2014)
Lafauche 52256 CC Meuse Rognon 84 (2014)
Leurville 52286 CC Meuse Rognon 92 (2014)
Levécourt 52287 CC Meuse Rognon 95 (2014)
Lezéville 52288 CC du bassin de Joinville en Champagne 113 (2014)
Liffol-le-Petit 52289 CC de l'Ouest Vosgien 324 (2014)
Longchamp 52291 CC Meuse Rognon 75 (2014)
Maisoncelles 52301 CC Meuse Rognon 54 (2014)
Malaincourt-sur-Meuse 52304 CC Meuse Rognon 57 (2014)
Manois 52306 CC Meuse Rognon 467 (2014)
Mennouveaux 52319 CC Meuse Rognon 69 (2014)
Merrey 52320 CC Meuse Rognon 111 (2014)
Millières 52325 CC Meuse Rognon 109 (2014)
Montreuil-sur-Thonnance 52337 CC du bassin de Joinville en Champagne 64 (2014)
Morionvilliers 52342 CC du bassin de Joinville en Champagne 29 (2014)
Noncourt-sur-le-Rongeant 52357 CC du bassin de Joinville en Champagne 179 (2014)
Orquevaux 52369 CC Meuse Rognon 84 (2014)
Outremécourt 52372 CC Meuse Rognon 100 (2014)
Ozières 52373 CC Meuse Rognon 45 (2014)
Pansey 52376 CC du bassin de Joinville en Champagne 86 (2013)
Paroy-sur-Saulx 52378 CC du bassin de Joinville en Champagne 47 (2014)


Prez-sous-Lafauche 52407 CC Meuse Rognon 317 (2014)
Romain-sur-Meuse 52433 CC Meuse Rognon 125 (2014)
Sailly 52443 CC du bassin de Joinville en Champagne 37 (2014)
Saint-Blin 52444 CC Meuse Rognon 392 (2014)
Saint-Thiébault 52455 CC Meuse Rognon 237 (2014)
Saudron 52463 CC du bassin de Joinville en Champagne 42 (2014)
Semilly 52468 CC Meuse Rognon 102 (2014)
Sommerécourt 52476 CC Meuse Rognon 80 (2014)
Soulaucourt-sur-Mouzon 52482 CC Meuse Rognon 100 (2014)
Thol-lès-Millières 52489 CC Meuse Rognon 36 (2014)
Thonnance-les-Moulins 52491 CC du bassin de Joinville en Champagne 115 (2014)
Vaudrecourt 52505 CC Meuse Rognon 37 (2014)
Vesaignes-sous-Lafauche 52517 CC Meuse Rognon 123 (2014)
Vroncourt-la-Côte 52549 CC Meuse Rognon 23 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
2 3212 5532 3922 3392 1561 9791 948
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Démographie après 2015[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 9 005 habitants[19].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale de Poissons sur le site de l'EHESS.
  2. a, b et c Décret no 2014-163 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Marne.
  3. Décret du 27 février 2013 portant modification des limites territoriales de communes et de cantons du département de la Haute-Marne sur Légifrance.
  4. Les fiancés attendent le feu vert du Conseil d'État, article du Journal de la Haute-Marne du 20 janvier 2013.
  5. Arrêté du 28 février 2013 portant création de la commune nouvelle d'Epizon sur Légifrance.
  6. http://gw.geneanet.org/kappadokes?lang=fr;p=francois;n=de+lesperut
  7. http://gw.geneanet.org/familysoyer?lang=fr;iz=0;p=paul+xavier+emmanuel+joseph;n=d+huart+baron
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6454517s/f2.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6241450c/f7.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6522522w/f2.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6338318z/f5.item.r=canton.zoom
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6479289b/f2.item.r=canton.zoom
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6479307t/f22.item.r=canton.zoom
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Poissons », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  15. « Résultats du premier tour pour le département de la Haute-Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Poissons », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  18. « Arrêté n°1405 du 23 mai 2016 portant création de la commune nouvelle de Bourmont-entre-Meuse-et-Mouzon », (consulté le 7 juin 2016).
  19. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee