Canton de Langres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Langres
Canton de Langres
Situation du canton de Langres dans le département de la Haute-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement(s) Langres
Bureau centralisateur Langres
Conseillers
départementaux

Mandat
Dominique Thiebaud
Dominique Viard
2021-2028
Code canton 52 10
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 17 brumaire an X[3],[4]
(8 novembre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 11 899 hab. (2019)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 19″ nord, 5° 17′ 25″ est
Superficie 212,49 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton de Langres est une circonscription électorale française située dans le département de la Haute-Marne et la région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Langres dans l'arrondissement de Langres. Son altitude varie de 312 m (Chanoy) à 476 m (Saints-Geosmes).

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Langres est conservé et s'agrandit. Il passe de 22 à 19 communes[2].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Jean Baptiste Aubert
(1779-1865)
  Maire de Langres (1831-1847), ancien conseiller général
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Nicolas Bardonnaut-Jannard   Avocat, magistrat à Langres
Président du Conseil Général (1848-1852)
1852 1867 Pierre-Marie Durand   Avocat, maire de Langres (1859-1867)
1867 1871 Stanislas Migneret   Ancien adjoint au Maire de Langres
Ancien Préfet
Membre du Conseil d'État
1871 1872
(décès)[5]
Charles Gagé   Négociant à Langres
1872[6] 1921
(décès)[7]
Jean Darbot Rad. Vétérinaire - Sénateur (1888-1920)
Maire de Langres (1881-1888)
Président du Conseil Général (1898-1906)
1921[8] 1931 Édouard Dessein RG Avocat au barreau de Langres
Député (1914-1928)
Maire de Langres (1935-1940)
1931 1937 Gustave Bailly Rad. Agriculteur
1937 1940 Marcel Perrin-Jacob Union antimarxiste-PSF[9] Négociant en vins
Adjoint au Maire de Langres
1943 1945 Charles Béligné
(1890-1974)
  Coutelier
Maire de Langres (1941-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943
Président du Conseil départemental (1943-1945)[10]
1945 1955 Charles Béligné DVD Coutelier
Maire de Langres (1941-1944, 1945-1959)
Président du Conseil Général (1951-1955)
1955 1961 Gaston Flammarion RGR Docteur en médecine
1961 1992 Jean Favre DVD puis
UDR puis RPR
Commerçant
Député (1967-1978)
Maire de Langres (1959-1977)
1992 2011 Jean-Marie Voillemin DVD puis UMP Agent général d'assurances
Maire-adjoint de Langres
2011 2015 Didier Jannaud PS Cadre
Conseiller municipal de Langres

Conseillers départementaux à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Anne Cardinal   PS Cadre de santé, conseillère municipale de Langres (maire depuis 2020)
2015 2021 Nicolas Fuertes   PS Professeur d'histoire, conseiller municipal de Langres (adjoint au maire depuis 2020)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Dominique Thiébaud   DVD Vice-Président du Pôle d'équilibre territorial et rural du Pays de Langres, Vice-Président du Grand Langres, maire de Bourg
2021 en cours Dominique Viard   DVD Chef d'entreprise à Langres

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Anne Cardinal et Nicolas Fuertes (PS, 30,83 %) et Alain Chary et Francine Lesserteur (FN, 26,83 %). Le taux de participation est de 51,73 % (4 699 votants sur 9 084 inscrits)[12] contre 52,92 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14].

Au second tour, Anne Cardinal et Nicolas Fuertes (PS) sont élus avec 63,4 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,99 % (2 623 voix pour 4 630 votants et 9 081 inscrits)[15].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[16]. Dans le canton de Langres, ce taux de participation est de 34,35 % (3 009 votants sur 8 760 inscrits)[17] contre 36,26 % au niveau départemental[18]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Anne Cardinal et Nicolas Fuertes (PS, 37,69 %) et Dominique Thiebaud et Dominique Viard (DVD, 34,78 %)[17].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[19], 36,14 % dans le département[18] et 36,31 % dans le canton de Langres[17]. Dominique Thiebaud et Dominique Viard (DVD) sont élus avec 51,44 % des suffrages exprimés (1 517 voix pour 3 181 votants et 8 760 inscrits)[17],[20],[21].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Langres dans le département de la Haute-Marne avant 2015.

Le canton de Langres regroupait 22 communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Langres
(chef-lieu)
52269 52200 22,33 7 905 (2012) 354


Balesmes-sur-Marne 52036 52200 12,67 246 (2012) 19
Champigny-lès-Langres 52102 52200 6,35 409 (2012) 64
Chanoy 52106 52260 2,10 149 (2012) 71
Chatenay-Mâcheron 52115 52200 6,10 111 (2012) 18
Courcelles-en-Montagne 52147 52200 15,16 90 (2012) 5,9
Culmont 52155 52600 8,29 562 (2012) 68
Faverolles 52196 52260 17,28 115 (2012) 6,7
Humes-Jorquenay 52246 52200 15,64 585 (2012) 37
Marac 52307 52260 21,92 221 (2012) 10
Mardor 52312 52200 7,44 67 (2012) 9
Noidant-le-Rocheux 52355 52200 16,49 174 (2012) 11
Ormancey 52366 52200 17,11 81 (2012) 4,7
Peigney 52380 52200 8,22 360 (2012) 44
Perrancey-les-Vieux-Moulins 52383 52200 17,26 290 (2012) 17
Saint-Ciergues 52447 52200 12,45 179 (2012) 14
Saints-Geosmes 52P05 52200 14,94 935 (2012) 63
Saint-Martin-lès-Langres 52452 52200 3,64 103 (2012) 28
Saint-Maurice 52453 52200 3,55 122 (2012) 34
Saint-Vallier-sur-Marne 52457 52200 6,64 179 (2012) 27
Vauxbons 52507 52200 12,48 59 (2012) 4,7
Voisines 52545 52200 19,08 89 (2012) 4,7

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Lors du redécoupage de 2014, le canton de Langres regroupait 19 communes[2].

À la suite de la fusion, au , de Balesmes-sur-Marne avec Saints-Geosmes pour former une commune nouvelle[22], le canton compte désormais dix-huit communes entières.

Liste des 18 communes du canton de Langres au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Langres
(bureau centralisateur)
52269 CC du Grand Langres 22,33 7 668 (2019) 343 modifier les donnéesmodifier les données
Beauchemin 52042 CC du Grand Langres 11,92 107 (2019) 9,0 modifier les donnéesmodifier les données
Champigny-lès-Langres 52102 CC du Grand Langres 6,35 422 (2019) 66 modifier les donnéesmodifier les données
Chanoy 52106 CC du Grand Langres 2,10 122 (2019) 58 modifier les donnéesmodifier les données
Chatenay-Mâcheron 52115 CC du Grand Langres 6,10 99 (2019) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Chatenay-Vaudin 52116 CC du Grand Langres 3,72 49 (2019) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Faverolles 52196 CC du Grand Langres 17,28 96 (2019) 5,6 modifier les donnéesmodifier les données
Humes-Jorquenay 52246 CC du Grand Langres 15,64 579 (2019) 37 modifier les donnéesmodifier les données
Lecey 52280 CC du Grand Langres 7,85 199 (2019) 25 modifier les donnéesmodifier les données
Marac 52307 CC du Grand Langres 21,92 214 (2019) 9,8 modifier les donnéesmodifier les données
Mardor 52312 CC du Grand Langres 7,44 53 (2019) 7,1 modifier les donnéesmodifier les données
Ormancey 52366 CC du Grand Langres 17,11 77 (2019) 4,5 modifier les donnéesmodifier les données
Peigney 52380 CC du Grand Langres 8,22 382 (2019) 46 modifier les donnéesmodifier les données
Perrancey-les-Vieux-Moulins 52383 CC du Grand Langres 17,26 292 (2019) 17 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Ciergues 52447 CC du Grand Langres 12,45 183 (2019) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-lès-Langres 52452 CC du Grand Langres 3,64 109 (2019) 30 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Maurice 52453 CC du Grand Langres 3,55 132 (2019) 37 modifier les donnéesmodifier les données
Saints-Geosmes 52449 CC du Grand Langres 27,61 1 116 (2019) 40 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Langres 5210 212,49 11 899 (2019) 56 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
14 04115 12715 55515 17415 02114 48113 67313 11913 031
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[23] puis population municipale à partir de 2006[24])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 11 899 habitants[Note 2], en diminution de 2,4 % par rapport à 2013 (Haute-Marne : −4,96 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
12 19211 94811 899
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[25].)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[11].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 96
  2. a b et c Décret no 2014-163 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Marne.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Langres », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 806.
  5. « Journal officiel de la République française » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  6. « Journal officiel de la République française » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64396923/f3.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6438406b/f28.item.r=canton.zoom
  9. Le Petit Journal, 26 octobre 1937, "Liste officielle des membres du P.S.F. élus aux derniers scrutins", consultable sur Gallica
  10. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 11 juin 1943, (en ligne).
  11. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  12. « Résultats du premier tour pour le canton de Langres », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  13. « Résultats du premier tour pour le département de la Haute-Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Langres », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  16. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  17. a b c et d « Résultats pour le canton de Langres », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  18. a et b « Résultats pour le département de la Haute-Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  19. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  20. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Langres. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  21. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Langres. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  22. « recueil des actes administratifs de Haute-Marne »
  23. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  25. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]