Boende

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Boende
Une vue aérienne partielle du territoire de Boende dans la province de l’Equateur, en RD Congo (15311732917).jpg
Vue aérienne
Géographie
Pays
Province
Capitale de
Subdivision
Ville de Boende
Altitude
349 m
Coordonnées
Démographie
Population
34 997 hab.

Boende est le chef-lieu de la province de la Tshuapa en république démocratique du Congo. La localité possède un port et un aéroport (code AITA : BNB) qui lui permettent des liaisons régulière vers Kinshasa via Mbandanka.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située sur la rivière Tshuapa, à l'est de Mbandaka et sur la route nationale 8 à 1400 km au nord-est de la capitale Kinshasa[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Boende est un lieu qui a partiellement contribué à la richesse personnelle du Roi Léeopold II grâce à son caoutchouc de l'hévéa WATSHI, au café, aux palmeraies, au bois, au cacao, au fer, et au cuivre.

La ville nourrissait sa population grâce à la pêche artisanale, à l'agriculture, à l'élevage, et à la chasse. Elle nourrissait aussi la population de Mbandaka, et celle de Kinshasa avec ses poissons frais séchés des rivières Tshuapa et Lomela.

Administration[modifier | modifier le code]

Chef-lieu provincial de 33 342 électeurs recensés en 2018, Boende a le statut de ville divisée en deux communes urbaines de moins de 80 000 électeurs[2] :

  • Boende, (7 conseillers municipaux)
  • Tshuapa, (7 conseillers municipaux)

Population[modifier | modifier le code]

Le recensement date de 1984, l'accroissement annuel est estimé à 2,23 en 2012[3],[4].

Évolution démographique
1984 2004 2012
17 20029 33934 997

Société[modifier | modifier le code]

Boende est une ville à majorité chrétienne, dont beaucoup des autochtones ont étudié dans les écoles des missionnaires catholiques et protestants et avec son peuple hospitalier, les Bana-Boende cohabitaient avec tout nouveau ou nouvelle venue s'installer en ville comme la tradition oblige vis-à-vis de toute personne étrangère. Elle a aussi aidé, assisté et formé ses enfants à s'instruire et devenir intellectuels car elle possédait des atouts (professeurs, directeurs, directrices, frères, sœurs missionnaires des colons belges avec leurs disciplines coloniales). Boende possède deux missions des pères catholiques dont la Mission St Augustin qui ensuite est devenue Ngong'eyoko et la mission catholique St Martin qui était devenue Lontsingé. Boende Ngongo, Boende Ngong'eyoko comme l'appelait les aïeux.

Économie[modifier | modifier le code]

Boende bénéficie d'infrastructures de services publics : hôpitaux, écoles, administration. Boende est également une ville touristique, son parc national de la Salonga est le plus grand parc naturel du monde situé dans le territoire de Monkoto un des six territoires du district de la Tshuapa.

Les hévéas de la plantation WATSHI qui servaient à la fabrication des pneus Dunlop de l'époque, étaient situés à 25 km de Boende, chef lieu de la Tshuapa ; Boende a contribué à l'économie de la Belgique avec sa compagnie SOCOBE (société Commerciale Belge devenue aujourd'hui ENTRIAC).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]