Haut-Lomami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lomami.

Province du Haut-Lomami
Haut-Lomami
Localisation du Haut-Lomami à l'intérieur de la république démocratique du Congo
Administration
Pays Drapeau de la république démocratique du Congo République démocratique du Congo
Chef-lieu Kamina
Plus grande ville Kamina
Sénat 4 sièges
Gouverneur Marcel LENGE MASANGU
Fuseau horaire UTC+2
Démographie
Population 2 540 127 hab. (2006)
Densité 23 hab./km2
Rang 12e
Langue Officielle : français
Nationale : Swahili , Kiluba
Géographie
Coordonnées 8° 44′ 19″ sud, 24° 59′ 26″ est
Superficie 108 204 km2
Rang 9e
Sources
Communes et territoires - Villes - Provinces

Le Haut-Lomami est depuis 2015 une province de la république démocratique du Congo à la suite de l'éclatement de la province du Katanga[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au centre de la partie méridionale du pays sur la rivière Lomami, elle est limitrophe de 4 provinces rd-congolaises.

Provinces limitrophes du Haut-Lomami
Lomami Tanganyika
Lualaba Haut-Lomami Tanganyika
Lualaba Lualaba Haut-Katanga

Territoires[modifier | modifier le code]

Il comprend cinq territoires dont :

Il est situé au nord de la ville de Lubumbashi qui est l'actuel chef-lieu de la province du Katanga.

La province est divisée en une ville et cinq territoires :

CD73 Province du Haut-Lomami
Code
INS
Subdivision Chef-lieu Superficie
(km²)
Population
Ville de Kamina Kamina 156 761
7051 Territoire de Kamina Kamina 41 887 337 078
7052 Territoire de Kaniama Kanyama 13 894 159 355
7053 Territoire de Kabongo Kabongo 20 898 353 777
7054 Territoire de Malemba-Nkulu Malemba-Nkulu 15 298 478 252
7055 Territoire de Bukama Bukama 19 398 514 242

Villes du district[modifier | modifier le code]

  • Kamina.

Cités du District[modifier | modifier le code]

  • Bukama
  • Luena
  • Kabondo Ndianda
  • Malemba
  • Kaniama

Économie[modifier | modifier le code]

Le parc national de Upemba reste encore un milieu non exploité dans la faune et la flore. Le lac Upemba, Kisale et les autres étangs abritent une multitude de vies aquatiques. On y cultive maïs, manioc, riz, haricot, arachide, banane, soja, on produit de l'huile de palme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]