Sankuru (province)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sankuru.
Province du Sankuru
Localisation de la Sankuru à l'intérieur de la République démocratique du Congo
Localisation de la Sankuru à l'intérieur de la République démocratique du Congo
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Chef-lieu Lusambo
Plus grande ville Lodja
Sénat 4 sièges
Gouverneur Berthold Ulungu Ekunda[1]
Fuseau horaire UTC+2
Démographie
Population 1 007 000 hab. (2006)
Densité 9,7 hab./km2
Rang 24e
Langue(s) Officielle : français
Nationale(s) : lingala,Otetela, et Kisongye
Géographie
Coordonnées 3° 21′ 27″ sud, 23° 35′ 48″ est
Superficie 104 331 km2 [2]
Rang 10e
Sources
Communes et territoires - Villes - Provinces

La province du Sankuru est depuis 2015 une province de la République démocratique du Congo à la suite de l'éclatement de la province historique du Kasaï-Oriental[3].

La province est située tout entière dans la dépression de la cuvette centrale. La forêt équatoriale est parsemée de clairières qui forment une savane arbustive.

C'est de cette région que proviennent les Tetela dont il fut beaucoup questions durant les premières années de l'État indépendant du Congo lors de leur révolte à Kananga en 1895[4].


Territoires[modifier | modifier le code]

La province du Sankuru est composée de six territoires : Katako-Kombe, Kole, Lodja, Lomela, Lubefu, Lusambo.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « RDC: liste de nouveaux gouverneurs de province élus »,
  2. https://espacepolitique.revues.org/1296
  3. Ancienne Province du Kasaï Oriental : les commissaires spéciaux entrent en fonction
  4. Guide du voyageur au Congo belge et au Ruanda-Urundi, Office du tourisme 87 rue de la Loi Bruxelles Août 1951 p. 364