Bertogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bertogne
Bertogne
Le quartier de l’église Saint-Lambert
Blason de Bertogne
Héraldique
Drapeau de Bertogne
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Bastogne
Bourgmestre Jean-Marc Franco[1] (cdH)
(GC)
Majorité Gestion Communale (GC)
Sièges
GC
Avec Vous
13
7
6
Section Code postal
Bertogne
Flamierge
Longchamps
6687
6686
6688
Code INS 82005
Zone téléphonique 061
Démographie
Gentilé Bertognard(e)
ou Bertognais(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
3 579 ()
50,66 %
49,34 %
39 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
26,28 %
59,51 %
14,21 %
Étrangers 1,51 % ()
Taux de chômage 7,85 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 11 972 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 02″ nord, 5° 40′ 03″ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
91,67 km2 (2005)
58,19 %
34,45 %
5,13 %
2,23 %
Localisation
Localisation de Bertogne
Situation de la commune dans l'arrondissement de Bastogne et la province de Luxembourg
Géolocalisation sur la carte : province de Luxembourg
Voir sur la carte administrative de province de Luxembourg
City locator 14.svg
Bertogne
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Bertogne
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Bertogne
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Bertogne
Liens
Site officiel bertogne.be

Bertogne (en wallon Biertogne) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg, ainsi qu’une localité où siège son administration.

Localités[modifier | modifier le code]

La commune de Bertogne compte trois sections, comportant chacune plusieurs localités :

Les villages principaux de la commune sont Bertogne, Compogne, l'ensemble formé par Longchamps, Withimont et Monaville ainsi que le village de Givry.

L'attrait principal est le tourisme et notamment les randonnées pédestres et cyclistes (VTT).

La commune est essentiellement rurale à faible densité de population.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Deuxième guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En décembre 1944, lors de l'offensive von Rundstedt, Achille Choffray, instituteur à Givry et résistant depuis 1940, est fusillé avec trois jeunes gens, surpris par des soldats allemands alors qu'ils tentaient d'atteindre les lignes alliées.

Fusion avec Bastogne[modifier | modifier le code]

La nouvelle commune issue de la fusion deviendra la plus grande commune de Belgique en termes de superficie, détrônant Tournai.

Le , les bourgmestres de Bastogne (Benoit Lutgen) et de Bertogne (Christian Glaude) annoncent par surprise la fusion des deux communes lors d'une conférence de presse[2]. La principale raison est financière : la région wallonne ayant voté un décret organisant la fusion de communes sur base volontaire, offrant une reprise de dettes des entités avec un montant de 500euros maximum par habitant avec un plafond de 20 millions d'euros par entité fusionnée[3]. Le tout à condition que le dossier soit rentré avant le . L'accord de principe fut adopté le [4] et la décision finale fut votée au conseil communal de Bastogne le , sans attendre la consultation populaire demandée par l'opposition de Bertogne, qui s'étonne de la fusion si rapide d'une ville de 16 000 habitants avec une commune rurale de 3 500 habitants[5]. La population de Bertogne ayant, en effet, signé une pétition de 1 623 signatures, ce qui représente plus la moitié des habitants majeurs de la commune, réclamant une consultation populaire à ce sujet[6]. Entre temps, le , le bourgmestre de Bertogne, Christian Glaude, annonça sa démission[7]. Le poste fut reprit par Jean-Marc Franco, favorable au projet.

La fusion devrait avoir lieu en 2024[8]. Elle créera la plus grande commune de Belgique avec une superficie de 263,7 km2, détrônant Tournai et ses 213,8 km2. En termes de population, la nouvelle entité devrait approcher les 19 500 habitants, devenant la deuxième commune la plus peuplée de la province de Luxembourg, derrière Arlon (30 000 habitants) et dépassant alors Aubange (17 000 habitants) et Marche-en-Famenne (17 500 habitants).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Bertogne.svg
La commune possède des armoiries.
Blasonnement : D’azur à la croix d’or cantonnée de vingt croisettes recroisettées au pied fiché du même, rangées 5 par 5 en sautoir.
  • Délibération communale : 17 décembre 2002
  • Arrêté de l'exécutif de la communauté : 17 juillet 2003
Source du blasonnement : Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 1 : Communes wallonnes A-L, Bruxelles, Dexia, .



Démographie[modifier | modifier le code]

Au , Bertogne comptait 3 662 habitants (1 848 hommes et 1 814 femmes)[9], soit une densité de 39,95 habitants/km2 pour une superficie totale de 91,67 km2.

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année :

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[10]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L’église Saint-Lambert.
  • L'église Saint-Lambert de Bertogne.

Sécurité et secours[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la zone de police Centre Ardenne pour les services de police, ainsi que de la zone de secours Luxembourg pour les services de pompiers. Le numéro d'appel unique pour ces services est le 112.

Sports[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Le village de Givry faisant partie de la commune de Bertogne, abrite le club de football Royale Union sportive Givry qui évolue en division 3 belge, fait remarquable pour un village de cette taille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]