Aller au contenu

Baugy (Oise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Baugy
Baugy (Oise)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Intercommunalité CC du Pays des Sources
Maire
Mandat
Jean-Claude Darcy
2020-2026
Code postal 60190 et 60113
Code commune 60048
Démographie
Population
municipale
282 hab. (2021 en augmentation de 15,1 % par rapport à 2015)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 50″ nord, 2° 45′ 14″ est
Altitude Min. 41 m
Max. 105 m
Superficie 7,17 km2
Type Commune rurale à habitat dispersé
Unité urbaine Hors unité urbaine
Aire d'attraction Compiègne
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Estrées-Saint-Denis
Législatives 6e circonscription de l'Oise
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Baugy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Baugy
Géolocalisation sur la carte : Oise
Voir sur la carte topographique de l'Oise
Baugy
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
Baugy
Liens
Site web https://www.baugy-oise.fr/

Baugy est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie

[modifier | modifier le code]

Description

[modifier | modifier le code]
La rue de Compiègne.

Baugy est un village rural picard du Compiègnois situé au creux de la vallée de l'Aronde, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Compiègne, une cinquantaine à l'est de Beauvais, une soixantaine au sud-est d'Amiens, 45 km à l'ouest de Soissons et 75 km au nord-est de Paris.

Il est traversé par l'ancienne route nationale 35 (actuelle RD 935) et est aisément accessible depuis l'autoroute A1.

Communes limitrophes

[modifier | modifier le code]

Hydrographie

[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est limité au nord par les lits de l'Aronde (rivière), ses zones humides, étangs et canaux.

L'Aronde est un affluent de l'Oise en rive droite, donc un sous-affluent de la Seine.

En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord, selon une étude du CNRS s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[1]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est dans une zone de transition entre le climat océanique et le climat océanique altéré et est dans la région climatique Nord-est du bassin Parisien, caractérisée par un ensoleillement médiocre, une pluviométrie moyenne régulièrement répartie au cours de l’année et un hiver froid (°C)[2].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 10,6 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 14,8 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 675 mm, avec 10,5 jours de précipitations en janvier et 8,6 jours en juillet[1]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique la plus proche, située sur la commune de Margny-lès-Compiègne à 6 km à vol d'oiseau[3], est de 11,2 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 633,5 mm[4],[5]. Pour l'avenir, les paramètres climatiques de la commune estimés pour 2050 selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[6].

Au , Baugy est catégorisée commune rurale à habitat dispersé, selon la nouvelle grille communale de densité à sept niveaux définie par l'Insee en 2022[7]. Elle est située hors unité urbaine[I 1]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Compiègne, dont elle est une commune de la couronne[Note 1],[I 1]. Cette aire, qui regroupe 101 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[8],[9].

Occupation des sols

[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (78,3 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (77,9 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (72,9 %), forêts (17 %), prairies (5 %), zones urbanisées (4,7 %), zones agricoles hétérogènes (0,4 %)[10]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

Habitat et logement

[modifier | modifier le code]

En 2018, le nombre total de logements dans la commune était de 125, alors qu'il était de 132 en 2013 et de 119 en 2008[I 2].

Parmi ces logements, 87,4 % étaient des résidences principales, 1,6 % des résidences secondaires et 11 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 96,2 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 3 % des appartements[I 3].

Le tableau ci-dessous présente la typologie des logements à Baugy en 2018 en comparaison avec celle de l'Oise et de la France entière. Une caractéristique marquante du parc de logements est ainsi une proportion de résidences secondaires et logements occasionnels (1,6 %) inférieure à celle du département (2,5 %) mais supérieure à celle de la France entière (9,7 %). Concernant le statut d'occupation de ces logements, 76,7 % des habitants de la commune sont propriétaires de leur logement (81 % en 2013), contre 61,4 % pour l'Oise et 57,5 pour la France entière[I 4].

Le logement à Baugy en 2018.
Typologie Baugy[I 2] Oise[I 5] France entière[I 6]
Résidences principales (en %) 87,4 90,4 82,1
Résidences secondaires et logements occasionnels (en %) 1,6 2,5 9,7
Logements vacants (en %) 11 7,1 8,2

Voies de communication et transports

[modifier | modifier le code]

La commune est desservie, en 2023, par les lignes 663 et 6303 du réseau interurbain de l'Oise[11].

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Baugiaco (1243) ; Baugi (1243) ; Baugy (1317) ; Beaugy (vers 1530)[12].

On peut éventuellement songer à un mot gaulois *balgiacus, désignant un « lieu bourbeux ».

Politique et administration

[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux

[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs

[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Compiègne du département de l'Oise.

Elle faisait partie depuis 1802 du canton de Ressons-sur-Matz[13]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n'est plus qu'une circonscription électorale.

Rattachements électoraux

[modifier | modifier le code]

Pour les élections départementales, la commune fait partie depuis 2014 du canton d'Estrées-Saint-Denis

Pour l'élection des députés, elle fait partie de la sixième circonscription de l'Oise.

Intercommunalité

[modifier | modifier le code]

Baugy est membre de la communauté de communes du Pays des Sources, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé en 1997 et auquel la commune a transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales.

Liste des maires

[modifier | modifier le code]
Liste des maires successifs[14]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
vers 1847   Edouard Clérel de Tocqueville[15]   vicomte, propriétaire du château de Baugy
Conseiller général du Canton de Ressons-sur-Matz
Vice-président du conseil général de l'Oise
Vice-président de la société des agriculteurs de France
Président (puis président d'honneur) de la société d'agriculture de Compiègne
Président de la société de Saint François-Xavier de Compiègne
Les données manquantes sont à compléter.
vers 1885 1924 Eugène Goujon   Baron de Thuisy
1925 1944 Emile Herbelin    
1945 1964 Marcel Lesguillons    
1965 1969 Robert Martin    
1970 1995 Renée Piat    
1995 2008 Jean-Jacques Chocreaux DVD  
2008 En cours
(au 5 novembre 2021)
Jean-Claude Darcy   Fonctionnaire
Réélu pour le mandat 2020-2026[16],[17]

Population et société

[modifier | modifier le code]

Démographie

[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[19].

En 2021, la commune comptait 282 habitants[Note 2], en augmentation de 15,1 % par rapport à 2015 (Oise : +0,89 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
232233280257414325293300286
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
286278270275283260274275241
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
250261237214237242228212228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
216220218221233263278283301
2015 2020 2021 - - - - - -
245278282------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 28,4 %, soit en dessous de la moyenne départementale (37,3 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 27,0 % la même année, alors qu'il est de 22,8 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 130 hommes pour 123 femmes, soit un taux de 51,38 % d'hommes, largement supérieur au taux départemental (48,89 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[21]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ou +
0,7 
4,2 
75-89 ans
4,4 
21,0 
60-74 ans
23,7 
25,2 
45-59 ans
28,1 
20,3 
30-44 ans
15,6 
13,3 
15-29 ans
11,9 
16,1 
0-14 ans
15,6 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2021 en pourcentage[22]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,4 
5,5 
75-89 ans
7,6 
15,6 
60-74 ans
16,3 
20,8 
45-59 ans
20 
19,4 
30-44 ans
19,4 
17,6 
15-29 ans
16,2 
20,6 
0-14 ans
19,1 

Le village est dépourvu de commerces, si ce n'est un atelier-brocante installé dans un ancien garage en 2021[23].

Un centre équestre est implanté dans la commune.

Culture locale et patrimoine

[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments

[modifier | modifier le code]
Église Saint-Médard.
Monument aux morts.
  • Église Saint-Médard constituée du clocher formant porche datant probablement du XVIIe siècle, une nef très restaurée au XVIIe ou au XVIIIe siècle et d'un chœur de deux travées terminées par une abside à trois côtés du XVIe siècle contenant un autel-retable remarquable[24]. Une chapelle, probablement seigneuriale, se trouve au nord de la première travée.
    Elle contient un ensemble homogène de vitraux datant de la première moitié du XVIe siècle[25]. Ces vitraux, contemporains de la construction de l'église, ont été restaurés en 1923 par Burgsthall. Plusieurs médaillons du XVIe siècle ont été remontés autour d'un écu armorié (de Thuisy) dans une verrière moderne.
    Des travaux d'urgence ont été réalisés en 2005[26],[27].
  • Château (ancienne résidence de la famille de Tocqueville) dans le parc duquel il existe encore une fontaine de grand style, construite sous Louis XIV.

Personnalités liées à la commune

[modifier | modifier le code]

Emile Coët mentionne en 1883 un certain nombre de seigneurs de Baugy : « La terre de Baugy appartint à la maison de Rouvroy-Saint-Simon, à la branche des seigneurs de Coudun, par le mariage de Jacqueline de Rouvroy-Saint-Simon, fille de Gaucher, avec Jehan d'Inchy, seigneur de Baugy et de Marquais, fils de Raoul d'Inchy et de Marie d'Esquerre. Puis à Jean de Rouvroy-Saint-Simon, chambellan du roi, qui épousa Jeanne de la Trémouille. Il fut enterré à la Chartreuse du Mont-Renaud, ainsi que sa femme, décédée le  ; il laissa plusieurs enfants : Jean de Rouvroy fut prieur de Villeselve et chanoine de Noyon.
La seigneurie appartint ensuite à Louis de Crevant-Humières. Marguerite de Saint-Simon, fille de Mathieu de Rouvroy, avait épousé Jean d'Humières.
Vers 1650, le seigneur de Monchy réunit à son domaine une grande partie de la terre de Baugy pour agrandir le parc; notamment une pâture appelée : le Marais de Bourbon. Le maréchal d'Humières y ajouta les moulins de Monclieu et d'Aconin, ce qui réduisit beaucoup l'importance de Baugy. La seigneurie fut comprise dans le marquisat de Monchy-Humières.
Le château et le parc actuels de Baugy, ne sont qu'un démembrement du parc de Monchy ; ils appartiennent à M. le marquis de Thuisy. Celte famille descendait par alliance des seigneurs de Pacy.
Françoise-Anne de Nellancourt, fille de Nicolas de Haussonville et de Charlotte de Vergent, épousa Jérôme-Ignace Goujon de Thuisy, maître des requêtes qui, par cette union, devint seigneur de Pacy. De ce mariage naquit Jérôme-Joseph de Thuisy, maître des requêtes honoraire, qui décéda en 1740, laissant plusieurs enfants. La terre de Pacy échut à Louis-François de Thuisy, conseiller au Parlement.
Dans un inventaire des terres et seigneuries appartenant à Charles d'Ailly, chevalier, vidame d'Amiens, seigneur baron de Picquigny, Rayneval, Labroye, Vignacourt et Flixécourt, inventaire fait au château de Rayneval, au mois d'août 1515, il est dit que : Hideux de Pressy, vendit au mois de décembre 1277, la terre et la seigneurie de Baugy, relevant du seigneur de Coudun, à Robert de Montdidier et à sa femme
[28] ».

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.
  1. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références

[modifier | modifier le code]

Site de l'Insee

[modifier | modifier le code]
  1. a et b Insee, « Métadonnées de la commune de Baugy ».
  2. a et b « Chiffres clés - Logement en 2018 à Baugy » (consulté le ).
  3. « Chiffres-clés - Logement en 2018 à Baugy - Section LOG T2 » (consulté le ).
  4. « Chiffres-clés - Logement en 2018 à Baugy - Section LOG T7 » (consulté le ).
  5. « Chiffres clés - Logement en 2018 dans l'Oise » (consulté le ).
  6. « Chiffres clés - Logement en 2018 dans la France entière » (consulté le ).

Autres sources

[modifier | modifier le code]
  1. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  2. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le ).
  3. « Orthodromie entre Baugy et Margny-lès-Compiègne », sur fr.distance.to (consulté le ).
  4. « Station Météo-France « Margny-les-Compiegne » (commune de Margny-lès-Compiègne) - fiche climatologique - période 1991-2020 », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le ).
  5. « Station Météo-France « Margny-les-Compiegne » (commune de Margny-lès-Compiègne) - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le ).
  6. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.fr, (consulté le ).
  7. « La grille communale de densité », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Compiègne », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  10. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le ).
  11. « Transports en commun à Baugy », sur oise-mobilite.fr, (consulté le ).
  12. Émile LAMBERT, Dictionnaire topographique de l’Oise, Amiens, (lire en ligne), p. 36.
  13. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. « Les maires de Baugy », sur francegenweb.org (consulté le ).
  15. Louis Edouard CLEREL VICOMTE DE TOCQUEVILLE, base Léonore, ministère français de la Culture
  16. Réélu pour le mandat 2014-2020 : « Fiche commune : Baugy »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Union des maires de l'Oise (consulté le ).
  17. « Répertoire national des maires » [txt], Répertoire national des élus, sur data.gouv.fr, (consulté le ).
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  21. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Baugy (60048) », (consulté le ).
  22. Insee, « Évolution et structure de la population en 2021 - Département de l'Oise (60) », (consulté le ).
  23. Fanny Dollé, « L’atelier-brocante, unique commerce du village de Baugy, vient d’ouvrir : « Corniche et pampille » a ouvert il y a trois mois dans le village. Passionnée de meubles anciens, Virginie Constant chine et remet au goût du jour de vieux meubles », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. Dominique Vermand, « Baugy, église Saint-Médard : Diocèse : Beauvais », sur Églises de l'Oise - art roman et gothique, (consulté le ).
  25. Abbé Gallois, « Vitraux de la Renaissance dans les cantons de Lassigny er dse Ressons-sur-Matz (Oise) : Vitraux de Baugy », Bulletin de la Société Historique de Compiègne, t. 11,‎ , p. 90-93 (lire en ligne, consulté le ), sur Gallica.
  26. « Chefs-d'oeuvre en péril », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Jean-Jacques Chocreaux, le maire, se demande s'il ne va pas prendre une mesure de fermeture pour son église. « Nous avons des problèmes de chœur et nous allons devoir réaliser des travaux d'urgence à l'intérieur et à l'extérieur, prévient-il ».
  27. L.M., « Les édifices qui échappent au péril », Le Parisien, éditions de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  28. Émile Coët, Notice historique et statistique sur les communes de l'arrondissement de Compiègn, Compiègne, A. Mennecier, , 462 p. (lire en ligne), p. 313-314, sur Gallica.