Banijay Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Banijay (entreprise))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Banijay Group
illustration de Banijay Group

Création 04-09-2007 (immatriculation de la société)
Fondateurs Stéphane Courbit (Président)
Personnages clés Marco Bassetti (Directeur général)
Peter Langenberg (Directeur des opérations)
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
Drapeau de France France
Actionnaires LOV Group (Stéphane Courbit) (31 %)
De Agostini (30,9 %)
Vivendi (28,4 %)
Managers (9,7 %)
Nagui(5,3%)
Activité Audiovisuel
Société mère Lov Group Invest (494 031 008) holding de Stephane Courbit.
Effectif 13 en 2014
Siren 499 797 041
Site web www.banijay.com

Chiffre d'affaires 10 136 000 € en 2014

comptes récents non déposés[1][réf. non conforme]

Résultat net -43 011 800 en 2014 (perte)

Banijay Group est un holding de dimension internationale contrôlant des entreprises de production et de distribution de contenus pour la télévision et les plateformes multimédia.

Créé en 2007 par Stéphane Courbit[2], le groupe est présent dans 16 pays en Europe (France, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Suède, Danemark, Norvège, Finlande), aux États-Unis, en Russie, en Inde, en Australie et en Nouvelle-Zélande[3].

En février 2016, sa fusion avec Zodiak Media fait de Banijay Group le premier producteur de contenus indépendants au monde avec un chiffre d'affaires de près d'un milliard d'euros[4],[5]. Son catalogue, dont la distribution internationale est assurée par Banijay Rights, compte plus de 20 000 heures de programmes, tous genres confondus[6].

Présidé par Stéphane Courbit et dirigé par Marco Bassetti, Banijay Group est détenu à 31 % par LOV Group (Financière LOV), à 30,9 % par DeA Communications (De Agostini Group), à 28,4 % par Vivendi et à 9,7 % par certains de ses managers[7], dont l'animateur Nagui[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Banijay Group s'est constitué par l'acquisition successive de sociétés de production, d'abord en France, puis à l'international sous l'impulsion de Stéphane Courbit (LOV Group).

En octobre 2008, Banijay fait l'acquisition de Air Productions, la société de production de Nagui.

En 2009, Banijay acquiert 51 % du capital de Cuarzo producciones[9], entre à hauteur de 50 % dans le capital de l'Allemand Brainpool et rachète Nordisk Film TV Denmark[10],[11].

En mars 2010, Banijay rachète la société de production américaine Bunim Murray pour un montant non-précisé[12].

En septembre 2012, Banijay acquiert la majorité du capital de l'australien Screentime[13]. La même année, la chaîne Non Stop People et H2O Productions, la société de production de Cyril Hanouna, font leur entrée dans le groupe[14],[15].

En 2013, Stéphane Courbit envisage une entrée en bourse de Banijay[16]. La même année, Ambra Multimedia et DLO Producciones rejoignent le groupe[17],[18]. L'année suivante le groupe lance Banijay Studios North America[19].

En 2015, Stephen David Entertainment rejoint le groupe, et la chaîne Non Stop People est lancée en Espagne[20],[21]. La même année, en juillet, Banijay et Zodiak Media annoncent leur fusion et donnent naissance au premier producteur indépendant de contenus au monde en février 2016[22],[5].

D'autres sociétés rejoignent le groupe, dont 7Wonder[23], Castaway Television Productions[24]. Par ailleurs, de nouvelles filiales sont créées, telles Banijay Studios France, Banijay Productions Germany[25], Banijay Studios Italy[26], ou encore Banijay Asia[27].

En janvier 2018, Banijay entre dans le capital de l'agence Shauna Events le leader européen des e-influenceurs[28].

Banijay Rights[modifier | modifier le code]

Opérant depuis Londres, Paris et Copenhague, Banijay Rights est la filiale de Banijay Group chargée de la distribution internationale de son catalogue qui compte plus de 20 000 heures de programmes tous genres confondus (formats, fiction, divertissement, etc.), la moitié issue de producteurs indépendants tiers[29].

En 2009, Banijay Group crée sa filiale de distribution internationale Banijay International.

La fusion de Banijay Group et Zodiak Media en février 2016 entraîne celle de leurs catalogues et de leurs filiales de distribution respectives, Banijay International et Zodiak RIghts, initialement sous le nom de Zodiak Rights[30].

En janvier 2017, le nom Banijay Rights, fusion de Banijay International et Zodiak Rights, est choisi[31].

Banijay Rights est dirigée par Tim Mutimer depuis février 2016[32].

Sociétés du groupe[modifier | modifier le code]

Pays Sociétés Pays Sociétés
Drapeau de la France France Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de l'Australie Australie et
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de l'Inde Inde

Productions clés[modifier | modifier le code]

Genres de programmes Productions
Divertissement Survivor (Koh Lanta) - Fort Boyard - Don't Forget the Lyrics (N'Oubliez pas les paroles) - Popstars - The Price is Right (Le Juste Prix) - It's Only TV (Touche pas à mon poste) - Beat The Star - Wife Swap (On a échangé nos mamans)- Undressed - Making of the Mob - Wild Things - All Against 1- Stars in Danger Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde a son mot à dire
Télé-réalité Temptation Island (L'Ile de la tentation) - Keeping Up with the Kardashians (L'incroyable famille Kardashian) - Party Workers (Les Ch'tis et Les Marseillais) - 71 Degrees North - The Real World - The Simple Life
Jeunesse Totally Spies! - LoliRock - Foot de rue - Objectif Blake ! - Floogals - Magiki
Fiction Versailles - Occupied - Wolf Creek - Skam France
Docu-expérience The Secret Life of 4 Year Olds (La vie secrète des enfants)

Actionnaires[modifier | modifier le code]

À sa création en 2008, Banijay Entertainment compte comme actionnaires aux côtés de Stéphane Courbit (LOV Group) : le Groupe Arnault, AMS Industries, ainsi que les familles Agnelli et De Agostini.

Après la fusion de Banijay Group et Zodiak Media intervenue en février 2016, l'actionnariat du groupe est le suivant : LOV Banijay (50,1 % LOV Group, 49,9 % De Agostini Group) : 73,8 %, Vivendi : 26,2 %[33].

En 2017, l'animateur Nagui achète pour 20 millions d'euros d'actions, il détient alors 5,3 % du capital de Banijay Group, ce qui en fait le 4e actionnaire, derrière Stéphane Courbit (31 %), De Agostini (30,9 %) et Vivendi (28,3 %)[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/499797041-banijay-group-750116B070080000.html
  2. « Le groupe LOV », sur Stephane-courbit.com
  3. « Home-Banijay Group », sur banijay.Com
  4. Carole Soussan, « Production : la fusion de Zodiak et Banijay donne naissance au troisième acteur européen », CBNews.fr,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Bruno Fraioli, « Fusion entre Banijay et Zodiak Media », Stratégies.fr,‎ (lire en ligne)
  6. « Zodiak Rights devient Banijay Rights », La Lettre de l'Audiovisuel,‎ (lire en ligne)
  7. Benjamin Meffre, « Stéphane Courbit: Banijay n'est pas Vivendi dépendant », Ozap.com,‎ (lire en ligne)
  8. a et b « Les (très) bonnes affaires de Nagui », BFM TV, (consulté le 22 novembre 2017)
  9. (es)« Banijay adquiere el 51% del accionariado de Cuarzo Producciones », sur Formula TV,
  10. « Banijay Entertainment prend 50 % de la société de production allemande Brainpool », sur Les Echos,
  11. (en)Rebecca Leffler, « Banijay acquires Nordisk Film's TV arm », sur Hollywood Reporter,
  12. « Banijay rachète le producteur de téléréalité Bunim-Murray Productions », sur Les Echos,
  13. « Courbit: Banijay acquiert la majorité de l'australien Screentime », sur Le Point,
  14. « Banijay Group et Mediatic System lancent une chaîne d'info people sur CanalSat: Non-Stop People », offremedia.com,‎ (lire en ligne)
  15. Sandrine Cassini, « Stéphane Courbit rachète la société de production de Cyril Hanouna et boucle le rachat d'Everest Poker », Latribune.fr,‎ (lire en ligne)
  16. Stéphane Courbit envisage une IPO pour Banijay, Agfi, 20 septembre 2013
  17. (en) Nancy Tartaglione, « Marco Bassetti named CEO of Banijay: Group acquires Italy's Ambra Multimedia », deadline.com,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Georg Szalai, « Banijay Group acquires Spanish TV production firm DLO », Hollywoodreporter.com,‎ (lire en ligne)
  19. (en) Elsa Keslassy, « MipTV: Banijay Taps David Goldberg to Launch Banijay Studios North America », Variety.com,‎ (lire en ligne)
  20. (en) Brian Steinberg, « Banijay Group Buys Controlling Share in Stephen David Entertainment », Variety.com,‎ (lire en ligne)
  21. « Non-Stop People: lancement en Espagne », sur http://non-stop-group.com,
  22. Production télé : la concentration continue avec la fusion Zodiak-Banijay, Le Monde, 29 juillet 2015
  23. (en) Peter White, « Banijay Group Acquires British Factual Producer 7 Wonder », Deadline,‎ (lire en ligne)
  24. (en) Nancy Tartaglione, « Banijay Raises $416M To Help Finance Acquisition Of ‘Survivor’s Castaway Prods », Deadline,‎
  25. (en) Nancy Tartaglione, « Banijay Productions Germany Launches With Arno Schneppenheim As MD », Deadine,‎ (lire en ligne)
  26. (en) Ariston Anderson, « Banijay Launches Italian Studios for Original Content », Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  27. (en) Robert Mitchell, « Banijay Group Partners With Deepak Dhar to Launch Banijay Asia », Variety,‎ (lire en ligne)
  28. « Banijay Groupe, premier producteur indépendant mondial de contenus pour la télévision, annonce être entré au capital de Shauna Events, société d'influenceurs digitaux », jeanmarcmorandini.com, (consulté le 23 mai 2019)
  29. (en) « Our Shows », sur www.banijay.com (consulté le 22 février 2017)
  30. Carole Soussan, « Production : la fusion de Zodiak et Banijay donne naissance au troisième acteur européen », CBNews,‎ (lire en ligne)
  31. « Zodiak RIghts devient Banijay Rights », La Lettre de l'Audiovisuel,‎ (lire en ligne)
  32. (en) Stewart Clarke, « Mutimer to run sales at Banijay-Zodiak », TBIVision,‎ (lire en ligne)
  33. (en) « Press Releases », sur gruppodeagostini.it,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]