Betclic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Betclic
logo de Betclic

Création 20-07-2005
Fondateurs Nicolas Béraud et Eric Moncada
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan « No Bet No Game »
Siège social Bordeaux
Drapeau de France France
Direction BetClic Everest Group
Actionnaires Stéphane Courbit et SBM[1]
Activité Jeux d'argent en ligne
Société mère Betclic Everest Group
Effectif 512
SIREN 812 649 796
Site web www.betclic.fr

Chiffre d'affaires comptes non disponibles

Betclic est une entreprise de paris sportifs, poker en ligne et de sport hippique fondée en 2005 à Londres et depuis 2018 basée à Bordeaux.

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien logo.

Betclic est créé à Londres en 2005 par Nicolas Béraud et Eric Moncada avec huit collaborateurs et un investissement de moins de 3 millions d’euros[2].

En 2008, Mangas Gaming rachète 75 % de Betclic à ses propriétaires pour 50 millions d'euros[2]. En 2009, la SBM entre à hauteur de 50 % au capital de Betclic[3].

En 2010, l'entreprise occupe environ 40 % des parts de marché du pari sportif en ligne en France[4]. Elle est leader des paris sportifs en France depuis l'ouverture du marché en 2010, avec une part de marché de 45 % devant le PMU (25 %) et Bwin (20 %) en 2013[5].

Durant l'Euro 2012, Betclic génère 2 millions de paris sportifs autour de cet événement pour un revenu de 12 millions d'euros[6].

Le , la salle de jeu de poker en ligne Everest Poker fusionne avec celle de Betclic[7].

Sur le marché français, Betclic détient 3 licences et propose des offres de paris sportifs, de paris hippiques et de poker.

En Octobre 2017, Betclic annonce le transfert de son siège social parisien à Bordeaux, ainsi que son bureau de Londres[8]. Betclic recrute entre 2018 et 2020 près de 300 personnes sur Bordeaux.

Leader en France et au Portugal, l'entreprise Betclic a obtenu en septembre 2018 une licence pour officier sur le marché Polonais[9] où elle vise le TOP 3.

Présence en France[modifier | modifier le code]

Betclic en France est représenté par Betclic Group[10] à Bordeaux, filiale de Betclic Everest Group[11] société Française dirigée par Stéphane Courbit.

Sponsoring[modifier | modifier le code]

En 2009, Betclic achète le maillot de l'Olympique lyonnais, qui ne pourra pas être porté en France avant le vote de la loi française sur la libéralisation des paris sportifs le [12].

Le site devient le sponsor de l'Olympique de Marseille pour la période 2010-2012 et de la Juventus 2010-2012.

En 2018, Betclic signe un partenariat[13] avec l'Union Bordeaux Bègles et les Girondins de Bordeaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Guérin, « Le coup de poker de Betclic pour sortir du rouge dès cette année périodique », sur Le Figaro.fr, (consulté le 29 octobre 2013)
  2. a et b Christophe Alix, Betclic, la cote d’or, Libération, 4 janvier 2010
  3. Gérard Tinelli, « BetClic : un géant à moitié monégasque », Monaco Matin.mc, 15 octobre 2010.
  4. Emmanuel Beretta, « Jeux en ligne : 490 millions d'euros déjà misés », Le Point.fr, 11 octobre 2010.
  5. « Bilan ARJEL 2013 et parts de marché des opérateurs », sur compare-bet.fr,
  6. « L’entreprise Betclic gagne le pari en ligne », Libération.fr, 30 juillet 2012.
  7. « Les plateformes d'Everest Poker et Betclic vont fusionner », Clubpoker.net, 19 avril 2016.
  8. « Numérique : Betclic recrute 100 personnes à Bordeaux », sur sudouest.fr, (consulté le 2 août 2020).
  9. « Betclic se lance sur le marché des paris sportifs en ligne polonais », sur www.parissportifspaiement.com (consulté le 1er juillet 2019)
  10. « Chiffre d'affaires, résultat, bilans et informations sur Betclic Bordeaux », sur www.societe.com (consulté le 4 juillet 2019)
  11. « Chiffre d'affaires, résultat, bilans et informations juridiques sur le holding », sur www.societe.com (consulté le 4 juillet 2019)
  12. Sébastien Pommier, « BetClic dribble la loi… et marque Kool Shen sur le maillot de l’OL », L'Express.fr, 3 novembre 2009.
  13. « Betclic parie sur l'UBB », sur www.ubbrugby.com (consulté le 1er juillet 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]