Groupe Arnault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groupe Arnault SAS
Création 17 décembre 1985
Fondateurs Bernard Arnault
Forme juridique Société européenne
Siège social 41, avenue Montaigne, Paris
Drapeau de France France
Direction Bernard Arnault (président du CA)
Nicolas Bazire (directeur général)
Denis Dalibot (directeur financier)
Bernard Giroud (directeur)
Ravi Thakran (directeur)
Actionnaires Famille Arnault
Financière Agache
Belholding Belgium
Financière Jean Goujon
Activité Investissement diversifiés
Filiales Financière Agache
Effectif 28 employés (31 décembre 2018) au niveau holding
SIREN 314 685 454

Chiffre d'affaires en diminution 8 100 000 € (2018)
Résultat net 33 200 000 € (2018)[1]

Groupe Arnault est le nom de la société holding contrôlée par l'homme d'affaires français Bernard Arnault, propriétaire du premier groupe mondial de l'industrie du luxe LVMH, par l'intermédiaire de sa holding Christian Dior SA[2].

En plus de ses parts dans LVMH et Christian Dior Couture[n 1], le groupe détient des participations dans diverses sociétés dont Groupe Carrefour, Hermès par l'intermédiaire de LVMH, un grand nombre de sociétés à travers L Capital et L Capital Asia (un fonds d'investissement), Paprec (à travers la Financière Agache), et Europ@web, une société de capital risque qui propose des services d'incubation d'entreprise aux startups et compagnies en croissance sur le secteur des NTIC. Il est basé à Paris, en France.

Le « Groupe Arnault SAS » est la holding de Bernard Arnault, contrôlée par le « Groupe familial Arnault », et anciennement par le holding « Belholding » du financier belge Albert Frère[3]. Le « Groupe familial Arnault » n'est pas une entité juridique, mais l'appellation des intérêts communs de la famille Arnault[4],[5]. Afin d'assurer la cohérence de la gestion du groupe LVMH, la famille Arnault a regroupé ses intérêts dans un véhicule neutre fiscalement, la Fondation belge Protectinvest.

Groupe Arnault SAS détiendrait également 100 % de Thomas Pink, Les Échos, Investir, Le Journal des Finances, Radio Classique, SID éditions, Connaissance des arts, 65 % de Château d'Yquem, 50 % de Château Cheval Blanc, 8,43 % de Carrefour.

En , Le Groupe Arnault a investi 30 millions de dollars dans Netflix, quand le service vidéo à la demande en était à ses balbutiements. L’investissement de Bernard Arnault n’arrive qu’après les trois premières levées de fonds menées par l’entreprise.[6]

Filiales[modifier | modifier le code]

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Bernard Arnault a organisé une migration financière vers la Belgique, via la société holding Pilinvest, laquelle détient 31,32 % du capital de Groupe Arnault. La fondation de droit belge Protectinvest est chargée de la pérennité familiale jusqu'en 2023 et de la réduction des frais de succession[7]. Les deux autres principales sociétés financières liées au Groupe Arnault en Belgique sont LVMH Finance Belgique et Hanninvest[8].

Le , Pilinvest se scinde en 2 entreprises :

  • Pilinvest Investissements détenait 6204830 actions groupe Arnault SE au 31/12/2017 en usufruit viager soit 38,41 % et 100 % de Middleton
  • Pilinvest Participations détenant 4279161 actions groupe Arnault SE au 31/12/2017 en pleine propriété soit 26,49 % du capital.

En août 2020, le Groupe Arnault annonce prendre 27% du capital de Lagardère Capital & Management, la holding personnelle d'Arnaud Lagardère[9].

Capitaux propres et résultat net[modifier | modifier le code]

En l’absence de dépôt des comptes annuels depuis 2009, les chiffres des capitaux propres et des résultats nets sont disponibles dans les comptes de Belholding Belgium.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Christian Dior Couture, au départ société soeur de LVMH est intégrée dans cette dernière en 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/groupe-arnault-314685454.html
  2. « La Bourse adore Christian Dior » Valeurs actuelles, 21 avril 2010.
  3. Yann Philippin, « De France en Belgique, sept ans de construction », Libération,‎ (lire en ligne).
  4. AMF, « Décision et Information n° 211C2212 », sur amf-france.org, Autorité des marchés financiers, (consulté le 8 septembre 2012)
  5. AMF, « Décision et Information n° 211C2215 », sur amf-france.org, Autorité des marchés financiers, (consulté le 8 septembre 2012)
  6. Clémence Labasse, « Bernard Arnault est-il actionnaire de Netflix ? », sur Libération.fr, (consulté le 27 novembre 2019)
  7. Nicole Vulser, Jean-Pierre Stroobants et Jean-Pierre Stroobants (à Bruxelles) et Nicole Vulser, « Bernard Arnault a transféré en Belgique l'essentiel de sa participation dans LVMH », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  8. http://www.ptb.be/nieuws/artikel/nouvelles-revelations-du-ptb-sur-les-societes-financieres-belges-du-groupe-arnault/print.html
  9. « Bernard Arnault et Arnaud Lagardère scellent leur alliance », sur Les Echos, (consulté le 19 août 2020)