Baillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baille (homonymie).
Baillé
L'église paroissiale Saint-Martin.
L'église paroissiale Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Canton Antrain
Intercommunalité Couesnon Marches de Bretagne
Maire
Mandat
Olivier Gaigne
2014-2020
Code postal 35460
Code commune 35011
Démographie
Gentilé Baillochins
Population
municipale
299 hab. (2014 en diminution de 5,08 % par rapport à 2009)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 34″ nord, 1° 22′ 54″ ouest
Altitude Min. 60 m
Max. 111 m
Superficie 5,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Baillé

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Baillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baillé

Baillé est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en Région Bretagne, peuplée de 299 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Marc-le-Blanc Saint-Brice-en-Coglès
par D102
Saint-Étienne-en-Coglès Rose des vents
Saint-Marc-le-Blanc
par D18
N Saint-Étienne-en-Coglès
O    Baillé    E
S
Le Tiercent
par D102
Saint-Hilaire-des-Landes Saint-Hilaire-des-Landes
par D18

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bailleis en 1168, Baaillé au XIIIe siècle[1], Ecclesia de Bailleio au XVIe siècle, de Ballayo en 1516[2].

Dérive de l'ancien français baille (palissade, fortification).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001[3] Marie-Agnès Jan    
mars 2001 en cours Olivier Gaigne[4] SE Travailleur social
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2014, la commune comptait 299 habitants[Note 2], en diminution de 5,08 % par rapport à 2009 (Ille-et-Vilaine : +5,61 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
320 333 323 355 374 403 401 408 414
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
416 428 446 415 443 457 443 444 444
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
433 444 404 335 658 365 397 398 369
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
338 333 284 286 285 315 325 326 306
2014 - - - - - - - -
299 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin : précédée par une tour érigée en 1827, la nef, remaniée au XVIIe – XVIIIe siècles, conserve des éléments romans (fenêtre en meurtrière, contreforts). Le chœur date quant à lui du XVIe siècle[9].
  • Manoir des Flégés, de style classique[10].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Fadhma Aït Mansour Amrouche (1882-1967), poétesse d'origine algérienne, mère de Jean Amrouche et de Marguerite Taos Amrouche, a vécu ses dernières années à Baillé et est enterrée dans le cimetière communal.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nouvelle revue d'onomastique, Numéros 7 à 12, Société française d'onomastique, 1986, page 132.
  2. « Étymologie et Histoire de Baillé », infobretagne
  3. « Élections municipales 2001 », sur municipales2001.ouestfrance.fr, Ouest-France (consulté le 26 février 2015)
  4. « Olivier Gaigne est reparti pour un 3e mandat de maire », Ouest-France, 1er avril 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  9. Notice no IA00007218, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. Notice no IA00007219, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]