Attaque de Benghazi de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Attaque du consulat américain de Benghazi

Informations générales
Date
Lieu Benghazi
Issue Victoire d'Ansar al-Charia
Belligérants
Drapeau de la Libye Armée nationale libyenne Drapeau des États-Unis États-UnisFlag of Ansar al-Sharia (Libya).svg Ansar al-Charia
Commandants
Drapeau de la Libye Fathi Al-Obeïdi[1]
Forces en présence
Drapeau de la Libye
inconnues

Drapeau des États-Unis
8 hommes de la CIA[1],[2]
37 civils et agents diplomatiques[1]
~ 100 hommes[3]
Pertes
Drapeau de la Libye
~ 12 morts[4]

Drapeau des États-Unis
4 morts
(2 hommes de la CIA, un officier responsable du service des communications et l'ambassadeur J. Christopher Stevens)[5]
3 à 5 blessés[1]
inconnues

Guerre civile libyenne

Coordonnées 32° 03′ 41″ nord, 20° 04′ 51″ est

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Attaque du consulat américain de Benghazi

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Attaque du consulat américain de Benghazi

Géolocalisation sur la carte : Libye

(Voir situation sur carte : Libye)
Attaque du consulat américain de Benghazi

L'attaque de Benghazi de 2012, parfois désignée comme la bataille de Benghazi, a eu lieu le soir du , dans un contexte post-première guerre civile libyenne, lorsque des militants islamiques ont attaqué l'enceinte diplomatique américaine de Benghazi, en Libye, tuant l'ambassadeur américain, J. Christopher Stevens, et le fonctionnaire Sean Smith. Stevens est alors le premier ambassadeur américain tué dans l'exercice de ses fonctions depuis 1979.

Plusieurs heures plus tard, une seconde attaque a visé un autre site de la ville, tuant notamment deux contractants de la CIA (Tyrone S. Woods et Glen Doherty). Une dizaine d'autres personnes ont également été blessées dans les attaques.

Les États-Unis ont immédiatement augmenté le niveau de sécurité des installations diplomatiques et militaires dans le monde. À la suite d'une enquête, en tant que secrétaire d'État, Hillary Clinton, a ensuite pris la responsabilité des manquements à la sécurité sur ces sites.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Le film 13 Hours: The Secret Soldiers of Benghazi (2016) développe les événements de l'attaque de Benghazi.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]