Bataille de Derna (2015-2016)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Derna.
Bataille de Derna
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue du port de Derna en 2010.
Informations générales
Date -
(10 mois et 10 jours)
Lieu Derna
Issue Victoire du Conseil de la Choura des moudjahidines de Derna
Belligérants
Conseil de la Choura des moudjahidines de Derna Flag of Jihad.svg Al-MourabitouneFlag of the Islamic State of Iraq and the Levant2.svg État islamiqueDrapeau de la Libye Gouvernement de Tobrouk
Drapeau des États-Unis États-Unis
Commandants
• Salim Derbi †
Mokhtar Belmokhtar
Abou Nabil al-Anbari
Abou al-Baraa el-Azdi
• Abou Abderahmane al-Nigiri †
-
Forces en présence
inconnuesinconnuesforces aériennes
Pertes
inconnuesinconnues
70 prisonniers au moins[2]
aucune
plusieurs dizaines de morts[1]

Deuxième guerre civile libyenne

Coordonnées 32° 46′ nord, 22° 38′ est

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Bataille de Derna

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Bataille de Derna

Géolocalisation sur la carte : Libye

(Voir situation sur carte : Libye)
Bataille de Derna

La bataille de Derna se déroule lors de la deuxième guerre civile libyenne.

Déroulement[modifier | modifier le code]

En 2015, la ville de Derna est occupée par plusieurs groupes djihadistes, un de ces groupes, le Majilis Choura Chabab al-Islam, prête allégeance à l'État islamique le 31 octobre 2014[3],[4],[5].

Cependant d'autres mouvements réunis au sein du Conseil de la Choura des moudjahidines de Derna sont également présents dans la ville. Liés davantage à Al-Qaïda, leurs relations avec l'EI sont tendues. Le 10 juin, l'émir de la Brigade des martyrs d'Abou Salim et son numéro 2 sont assassinés à Derna par les hommes de l'État islamique. Des combats s'engagent alors dans la ville entre l'EI et le Conseil des moudjahidines. Après 10 jours d'affrontements et plusieurs dizaines de morts, l'EI est chassé du centre de Derna. Un porte-parole du Conseil affirme que 70 hommes de l'EI se sont rendus et que 90 % de la ville est sous leur contrôle[2],[1]. Ansar al-Charia, également membre du Conseil des moudjahidines de Derna, est resté neutre pendant la bataille[6],[7],[8].

Le 11 juillet, l'EI publie une vidéo dans laquelle il reconnaît avoir été chassé de Derna mais promet de se venger[9]. Le 9 août, un kamikaze soudanais de l'EI attaque des combattants du Conseil des moudjahidines de Derna, faisant 8 morts et environ 20 blessés[10].

En août, l'État islamique publie un avis de recherche appelant à l'élimination de Mokhtar Belmokhtar. Il diffuse une biographie sommaire, qui selon le chercheur Romain Caillet, donne « des éléments de son parcours biographique qu’on ne connaissait pas, sous réserve que les informations divulguées par l'EI soient exactes ». Selon l'EI, Belmokhtar s'est réfugié en Libye après l'intervention française au Mali et Al-Mourabitoune a été fondé à Derna. Dans cette ville, il aurait pris part en juin 2015 aux combats contre l'État islamique au côté des forces du Conseil des moudjahidines[11],[12].

L'État islamique reste encore présent dans quelques quartiers limitrophes de Derna pendant plusieurs mois, notamment la zone "400" et Al Fatayeh, situé à 20 kilomètres au sud de la ville[13]. Mais Abou Nabil al-Anbari, le chef de l'État islamique en Libye, est tué près de Derna la nuit du 13 au 14 novembre 2015 par une frappe aérienne américaine menée par des chasseurs F-15[14],[15]. L'EI continue également de subir les bombardements des forces du gouvernement de Tobrouk, tandis que les djihadistes pro-Al-Qaïda passent à l'offensive en avril 2016. Le 20 avril, après des combats qui font des dizaines de morts, dont un chef de l'EI, Abou Abderahmane al-Nigiri, l'État islamique est définitivement chassé de Derna. Les survivants se replient à Syrte[16],[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Libye: le groupe EI chassé du centre de Derna, RFI, 21 juin 2015.
  2. a et b Libye-L'EI chassé de Derna, selon ses rivaux islamistes, Reuters, 14 juin 2015.
  3. http://english.alarabiya.net/en/News/africa/2014/10/06/Video-Libya-s-Islamist-militants-parade-with-ISIS-flags.html
  4. (en) Watch: ISIS Gains Ground - in Libya, IsraelNationalNews, 6 octobre 2014
  5. Libye: un nouveau mouvement jihadiste attiré par le groupe EI, RFI, 6 octobre 2014
  6. David Thomson, twitter
  7. Table ronde d'actualité internationale - Après l'attentat de Tunis, quels sont les nouveaux fronts de Daech ?, France Culture, 27 novembre 2015.
  8. Jean-Philippe Rémy, Comment l’Etat islamique est parti à l’assaut de l’Afrique, Le Monde, 22 janvier 2016.
  9. « L'EI dit avoir été chassé de la ville libyenne de Derna », AFP sur lorientlejour.com, 12 juillet 2015.
  10. Libye: nouvelle attaque-suicide du groupe EI à Derna, RFI, 10 août 2015.
  11. L'EI lance un avis de recherche contre Mokhtar Belmokhtar, RFI, 23 août 2015.
  12. Mohamed Berkani, Daech condamne à mort Mokhtar Belmokhtar, Al Qaïda parle de trahison, Francetv info, 24 août 2015.
  13. a et b Libye-L'EI abandonne des positions près de Derna-militaires, Reuters, 20 avril 2016.
  14. Le chef du groupe État islamique en Libye tué par une frappe américaine, Jeune Afrique avec AFP, 15 novembre 2015.
  15. Michael Pauron, Comment l’État islamique tente de gagner du terrain en Libye, Jeune Afrique, 16 décembre 2015.
  16. Mohamed Berkani, Libye: al-Qaïda chasse définitivement Daech de Derna, qui se replie vers Syrte, Francetv info et Geopolis, 22 avril 2016.