Bataille de Sebha (2014)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Sebha
Informations générales
Date 11 -
Lieu Sebha
Issue Victoire des forces gouvernementales
Belligérants
• Arabe Ouled Slimane
• Hassaouna
• Kadhadfa
• Magarha
Flag of the Toubou Front for the Salvation of Libya.svg Front toubou pour le salut de la Libye Drapeau de la Libye Armée nationale libyenne
Pertes
107 à 154 morts
154 à 463 blessés[1],[2]

Guerre civile libyenne

Coordonnées 27° 02′ 00″ nord, 14° 26′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Bataille de Sebha

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Bataille de Sebha

Géolocalisation sur la carte : Libye

(Voir situation sur carte : Libye)
Bataille de Sebha

La quatrième bataille de Sebha se déroule après la guerre civile libyenne.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les heurts commencent à Traghen lorsqu'un Arabe Ouled Slimane est tué lors d'un affrontement entre tribus. Les Ouled Slimane se vengent à Sebha et tuent six Toubous. Ces derniers contre-attaquent à leur tour et effectuent plusieurs attaques à Sebha[1].

Une semaine plus tard, les Kadhadfa et les Magarha, deux tribus considérées comme pro-Khadafistes profitent de la confusion et s'emparent de la ville[1],[3].

Le 29, l'Armée nationale libyenne reprend le contrôle de l'aéroport de Tamenhant, près de Sebha. Les combats font deux morts et six blessés[1],[2].

Bilan humain[modifier | modifier le code]

Le 25 janvier, selon le bilan provisoire du ministère libyen de la santé publié, 154 morts et 463 blessés étaient recensés depuis le 11 janvier. Cependant ce bilan inclut également les victimes d'un heurt à Ouerchfana, près de de Tripoli. D'après Abdallah Ouhaida, un responsable de l'hôpital de Sebha, cité par des médias libyens, avait auapravant fait état d'un bilan de 88 morts et plus de 130 blessés[1]. Par la suite, l'hôpital annonce que les pertes sont depuis le 11 janvier de 107 morts et 154 blessés[2].

Références[modifier | modifier le code]