Aspro-Ocio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un groupe espagnol de loisirs. Pour la marque commerciale désignant la nouvelle forme d'aspirine, voir Aspro.
Aspro-Ocio
Image illustrative de l'article Aspro-Ocio

Création
Forme juridique Société anonyme
Siège social 23 rue Oquendo, Madrid
Drapeau d'Espagne Espagne
Activité Tourisme et loisirs
Produits Parc de loisirs
Société mère Signet Investments SA, société d'investissement basée au Luxembourg[1]
Filiales Continental Leisure Projects SARL (basée au Luxembourg)
Effectif 1 185
Site web http://www.aspro-ocio.es/

Chiffre d’affaires 154,05 millions (2015)
en augmentation 1,9 %
Résultat net 37,641 millions (2015)
en diminution 10 %

Aspro-Ocio est un groupe espagnol spécialisé dans le loisir[N 1] exploitant des parcs aquatiques, des parcs de loisirs, des aquariums, des parcs zoologiques et des delphinariums. En 2016 il gère ainsi 43 parcs dans 8 pays d'Europe (Espagne, France, Royaume-Uni, Finlande, Pays-Bas, Portugal, Belgique et Suisse). Ses principales marques sont les parcs aquatiques Aqualand, les aquariums britanniques Blue Reef et les zoos marins espagnols Marineland. Son directeur actuel est Juan Carlos Smith Morrondo.

Historique[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La société est créée en octobre 1991 en Espagne.

En 2006 elle était la propriété, à parts égales, de Jesús de Ramón Laca, dernier président du quotidien Diario 16, de la famille de Nicolás Cotoner y Martos, marquis d'Ariany (es), et de Juan Carlos Smith Morrondo, le président du groupe[2].

En 2008, la société achète le groupe Blue Reef Aquarium (en) comprenant quatre aquariums et un parc de loisirs.

En juillet 2012, elle acquiert le parc récréatif néerlandais Linnaeushof, auto-proclamé plus grande plaine de jeux européenne[3],[4].

En décembre 2014, un communiqué de presse annonce que le groupe français Compagnie des Alpes finalise le processus de cession du Dolfinarium Harderwijk[5] à Aspro-Ocio.

En janvier 2015, la Compagnie des Alpes annonce la cession de Walibi Sud-Ouest au groupe luxembourgeois CLP[N 2]. L'acquéreur derrière cette opération est le Aspro-Ocio dont la filiale est CLP. Le Dolfinarium Harderwijk passe également dans les mains du groupe espagnol par cette cession. Le chiffre d'affaires de la saison 2013-2014 de ces deux parcs représente 22,5 millions d'euros avec un excédent brut opérationnel de 6 % environ. La cession des deux sites revient à 37,5 millions d'euros[6]. Le parc français conserve la marque Walibi pendant trois ans[N 3],[7]. En outre, Walygator Parc entre en décembre 2015 dans le giron d'Aspro-Ocio également via sa filiale CLP[N 4].

Les parcs[modifier | modifier le code]

Elle gère plusieurs types de parcs de loisirs

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La société Aspro-Ocio, dont la marque est enregistrée en 1994 en Espagne, ne doit pas être confondue avec la marque Aspro enregistrée en 2002 par MyTravel Group PLC au Royaume-Uni, malgré l'opposition de la première (voir la page de discussion).
  2. Continental Leisure Projects.
  3. La marque Walibi appartient au groupe Compagnie des Alpes.
  4. Les deux parcs français ont longtemps appartenu aux mêmes propriétaires, au groupe Walibi de leur ouverture à 1997, à Six Flags de 1997 à 2004 et à Star Parks jusqu'en 2006.
  5. Comme les villages de vacances et résidences de tourisme Center Parcs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Aspro Ocio S.A. », sur g2mi.com (consulté le 27 janvier 2016)
  2. (es) « El Grupo Aspro Ocio consiguió 19,7 M € de beneficio neto en 2005 », sur hosteltur.com,
  3. (nl) « Eigenaar Delta Park Neeltje Jans neemt Linnaeushof over », sur pzc.nl, (consulté le 23 décembre 2014)
  4. (nl) Leontien van Engelen, « Spaanse eigenaar Linnaeushof in Bennebroek », sur Haarlems Dagblad, (consulté le 23 décembre 2014)
  5. « Exercice 2013/2014 Résultats supérieurs aux attentes : révision à la hausse de la guidance », sur Compagnie des Alpes, (consulté le 20 décembre 2014)
  6. V. D., « Roquefort (47) : Walibi Sud Ouest sera officiellement propriété d'Aspro Ocio fin janvier », sur Sud Ouest, (consulté le 14 janvier 2016)
  7. Christophe Massenot, « Lot-et-Garonne : Walibi vise les 500 000 visiteurs », sur Sud Ouest, (consulté le 14 janvier 2016)