Arènes Jean-Sango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Arènes Jean Sango)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sango (homonymie).

Arènes Jean-Sango
Données générales
Nom officiel Arènes Jean-Sango
Coordonnées 44° 17′ 34″ nord, 0° 15′ 32″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Ville Captieux
Organisation
Statut Public
Catégorie d'arènes 3e catégorie
Données historiques et techniques
Capacité d'accueil 1 500 places
Principales dates début juin

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Arènes Jean-Sango

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Arènes Jean-Sango

Les arènes Jean-Sango, inaugurées en 1985, sont les arènes de la ville de Captieux située dans le département de français de la Gironde. Elles peuvent contenir plus de 1 500 personnes[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

La date de leur construction d'origine, en bois, varie selon les sites : 1963 pour les uns[2], 1964 pour les autres[3], elles ont été démolies au cours d'une émission télévisée d'Intervilles en 1966[3].

La date de leur reconstruction en dur varie de 1990[2], à 1993[3]. Selon Jean-Baptiste Maudet, elles ont été reconstruites en 1985[1].

Tauromachie et rugby[modifier | modifier le code]

La ville fait partie de l'union des villes taurines françaises. Dans les arènes, outre les spectacles taurins donnés la première semaine de juin, une journée est consacrée au rugby à XV[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378), Annexe CD-Rom 112 pages
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]