Arènes de Montaut (Landes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arènes de
Montaut (Landes)
Ruedo des arènes de  Montaut
Ruedo des arènes de Montaut
Données générales
Coordonnées 43° 44′ 30″ nord, 0° 39′ 18″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Ville Montaut (Landes)
Organisation
Statut Public
Données historiques et techniques
Date d'inauguration 1976
Type d'arènes Arènes béton
Capacité d'accueil 1 000 à 1 050 places

Géolocalisation sur la carte : Landes

(Voir situation sur carte : Landes)
Arènes de Montaut (Landes)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Arènes de Montaut (Landes)

Les arènes de Montaut (Landes) se situent sur la commune de Montaut, dans le département français des Landes. Elles ont une capacité d'accueil de 1000 à 1050[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Les arènes initiales étaient construites en bois, montées pour les fêtes et démontées ensuite. En 1976, sur des plans de l'architecte montois M. Depruneaux elles ont été construites en béton. Ce sont des arènes ovales de type espagnol, avec gradins en amphithéâtre de 1000 à 1050 places. Situées sur l'ancienne motte castrale, elles dominent la vallée du Gabas[1].

Dédiées au départ à la fois à la course landaise et à la corrida, elles sont désormais uniquement destinées aux courses landaises.

Les ferias[modifier | modifier le code]

Les fêtes ont lieu en mai (fêtes de printemps) et en septembre (fêtes patronales)[2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378), Annexe CD-Rom 112 pages
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maudet 2010, annexe, p. 80
  2. les ferias de Montaut

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :