Arènes d'Orthez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arènes d'Orthez
Données générales
Nom officiel Arènes du Pesqué
Coordonnées 43° 29′ 21″ nord, 0° 46′ 11″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Ville Orthez
Organisation
Statut Public
Catégorie d'arènes 2e catégorie
Propriétaire commune
Données historiques et techniques
Capacité d'accueil de 3 300 à 4 000 places
Principales dates fin juillet

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Arènes d'Orthez

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Arènes d'Orthez

Les arènes d'Orthez, dont la première construction remonte à 1927, sont les arènes municipales de la commune d'Orthez située dans le département français des Pyrénées-Atlantiques, dans la région Nouvelle-Aquitaine. Elles portent aussi le nom d'arènes du Pesqué[1]. Elles peuvent contenir 4 000 personnes selon l'étude de Jean-Baptiste Maudet[2], 3 300 selon les chiffres donnés sur le site Torofiesta[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce sont des arènes municipales fixes, construites en béton, remaniées plusieurs fois depuis leur première inauguration en 1927. Elle tiennent lieu à la fois d'arènes et de stade[4]. Ce sont des arènes circulaires à la mode espagnole, avec un tribune couverte au quart de cercle[5], ou leur entrée[6]. Elles comptent cinquante années de tradition locale ininterrompue[7].

Tauromachie[modifier | modifier le code]

Les arènes accueillent à la fois les courses landaises, et les corridas espagnoles formelles dans la proportion de onze courses landaises pour trois corridas espagnoles[2]. La feria se déroule à la fin juillet[8]. Une novillada est programmée chaque année, également en avril.
Les arènes sont aussi ouvertes à des concerts[9].

La ville d'Orthez fait partie de l'Union des villes taurines françaises.

Pour les corridas 2013 du , les matadors Fernando Robleño, Morenito de Aranda et Oliva Soto se sont produits.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 978-84-96820-37-1), Annexe CD-Rom 112 pages
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 978-84-96820-37-1)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]