Plan des Théâtres (Aubais)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plan des Théâtres (Aubais)
Fanfare avant la manifestation taurine dans les arènes temporaires lors de la fête votive
Fanfare avant la manifestation taurine dans les arènes temporaires lors de la fête votive
Données générales
Nom officiel Plan des Théâtres (Aubais)
Coordonnées 43° 45′ 21″ nord, 4° 08′ 55″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Ville Aubais
Organisation
Statut Arènes publiques
Catégorie d'arènes 3e catégorie
Propriétaire Commune
Données historiques et techniques
Classées  Inscrit MH (2003)
Capacité d'accueil 500 places

Géolocalisation sur la carte : Gard

(Voir situation sur carte : Gard)
Plan des Théâtres (Aubais)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Plan des Théâtres (Aubais)

Le Plan des Théâtres d'Aubais sont des arènes situées sur la commune d'Aubais, dans le département français du Gard. Elles sont destinées aux courses camarguaises. Elles ont été inscrites en 2003 à l'inventaire supplémentaire de la liste des Monuments historiques (MH)[1]. Elles peuvent accueillir plus de 500 personnes[2].

Histoire de leur protection[modifier | modifier le code]

Selon une étude de Frédéric Saumade, elles font partie des arènes retenues pour être inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques : « 14 arènes ont été sélectionnées et présentées en C.O.R.E.P.H.A.E.[note 1] le 3 juillet 1992 à Marsillargues et le 28 octobre 1992 à Lansargues. Au terme d'un fructueux débat sur la critériologie et sur l'adéquation de la loi de 1913 à ce type de patrimoine, 5 arènes - Aramon (Gard), Lansargues (Hérault), Le Cailar (Gard), Marsillargues (Hérault), Saint-Laurent-d'Aigouze (Gard) et deux « plans de théâtres » - Aigues-Mortes (Gard), Aubais (Gard) - ont été retenus pour une inscription sur l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Plus que les gradins, appelés à évoluer sans cesse, ce sont les lieux eux-mêmes - terrain d'assiette et bâti qui le structure - qui ont été proposés à la protection: en somme plus "d'immatériel que de matériel" comme le notait le Préfet de Région en fin de séance en soulignant le caractère novateur de cette initiative[3]. »

Elles sont situées sur la place du château construite au XVIIe siècle[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378), Annexe CD-Rom 112 pages
  • Jean-Baptiste Maudet, Terres de taureaux - Les jeux taurins de l'Europe à l'Amérique, Madrid, Casa de Velasquez, , 512 p. (ISBN 8496820378)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Commission Régionale du Patrimoine Historique, Archéologique et Ethnologique

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :