Antoine Emaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Emaz
Naissance
Paris, France
Activité principale
poète
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
poésie

Antoine Emaz est un poète français né en 1955 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vit à Angers où il enseigne en lycée. Il est l'auteur d'une œuvre poétique importante et d'études littéraires sur André du Bouchet, Eugène Guillevic et Pierre Reverdy. De mars 2009 à 2013, il a présidé la commission « poésie » du Centre national du livre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Planche, éditions Rehauts, 2016
  • Las, livre d'artiste avec Anne-Laure Héritier-Blanc, éditions La Petite Fabrique, Varces, 2014
  • Fuie, avec le poème graphique de Nicolas Blin, éd. Imag[in]e éditions, 2014
  • Flaques, avec des encres de Jean-Michel Marchetti, éd. Centrifuges, 2013
  • Double seul, avec des illustrations de Yann Hervé, éd. Le Rosier grimpant, 2012[1]
  • Cuisine (livre numérique et papier), éd. Publie.net, 2011[2]
  • Poèmes Pauvres, avec des illustrations de Jean-Marc Scanreigh, éd. Æncrages & Co, 2010
  • Jours - Tage, édition bilingue français-allemand, éd. En forêt / Verlag Im Wald, 2009
  • Plaie, Tarabuste, 2009
  • Cambouis, Seuil, collection « Déplacements », 2009. Rééd. éd. Publie.net, 2010[3]
  • Peau, Tarabuste, 2008
  • De l’air, Le Dé bleu, 2006
  • Sur la fin, Wigwam éditions, 2006
  • Obstinément peindre, (peintures de Monique Tello), Le Temps qu’il fait, 2005
  • Os, Tarabuste, 2004
  • K.-O., Inventaire-Invention, 2004
  • André du Bouchet, debout sur le vent, Jean-Michel Place, 2003
  • Lichen lichen, Rehauts, 2003
  • Vent, voix, Les petits classiques du grand pirate, 2002
  • Je ne, Éditions en Forêt / Verlag im Wald, 2001
  • Ras, Tarabuste, 2001
  • Nuit d’eau, (avec Mikyung Jung et Xueqing Wang), Balthazar, 2000
  • D’une haie de fusains hauts, (avec Marie Alloy), Le silence qui roule, 2000
  • Soirs, avec Joël Leick, Tarabuste, 1999
  • Un de ces jours, (avec Jean-Marc Scanreigh), 1999
  • Soir, (avec Anne Slacik), Slacik, 1999
  • Ciel bleu ciel, (avec Matthew Tyson), Imprints, 1998
  • Sang, (avec Jean Chollet), Ficelle, 1998
  • Donc, avec Joël Leick, Dana, 1998
  • Sans faire d’histoire, (avec Jean-Marc Scanreigh), 1997
  • Boue, Deyrolle, 1997
  • A, livre d’artiste Noir d’ivoire, 1997
  • Sable, encres de Djamel Meskache, Tarabuste, 1997
  • De près, de plus loin, (avec Jean-Marc Scanreigh), 1996
  • Poème Loire, livre d’artiste Lafabrie, 1996
  • Personne, livre d’artiste Unes/Détroits, 1996
  • De près, de plus loin, dessins et gravures de Jean-Marc Scanreigh, Guillaume Dumée, 1996
  • Poème Lettre, livre d’artiste Jacques Brémond/Atelier des Grames, 1995
  • Voix basse, gravures de Marie Aloy, Le Silence qui roule, 1995
  • Fond d'œil, Théodore Balmoral, 1995
  • On ne rassemble pas..., poème-affiche avec Sophie Bouvier, 1995
  • Entre, Deyrolle, 1995
  • debout... et au bout..., poèmes-affiches avec Jean-Marc Scanreigh, 1994
  • Courte terre, Vincent Courtois, 1994
  • Poème corde, Tarabuste, 1994
  • Peu importe, Le Dé bleu, 1993
  • Poème, temps d'arrêt, Le silence qui roule, 1993
  • Poème Serré, avec des gravures de Marie Aloy Le Silence qui roule, 1993
  • Tout se tasse, L'herbe aux chats, 1993
  • Devant La porte de Bert Schierbeek, Missives, 1993
  • Poème, la boue la mer, Théodore Balmoral, no 14, 1993
  • Poème, va, éditions De, 1993
  • Poème, trois jours, l'été, (avec Sophie Bouvier), éd. PAP, 1992
  • La nuit posée là, avec Anik Vinay, Atelier des Grames, 1992
  • C'est, Deyrolle, 1992
  • Poème, l’élan l’impact, (avec Pierre Emptaz), Les petits classiques du grand pirate, 1991
  • Poème sur un petit pan de nuit, Le Pré de l’âge, 1991
  • Poème carcasse, Tarabuste, 1991
  • En deçà, Fourbis, 1990
  • Poèmes communs, Écho optique, 1989
  • Deux poèmes, (Poème au calme, suivi de Poème du secret), Tarabuste, 1986
  • Poème en miettes, (avec Robert Christien), Tarabuste, 1986
  • Poème de la terre, La Bartavelle, 1986

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Caisse claire, Poèmes 1990-1997, dir. François-Marie Deyrolle, préface de Jean-Patrice Courtois, Points poésie, 2006
  • Sauf, Tarabuste, col. Reprises, 2011
  • De peu, Tarabuste, col. Reprises, 2014

Revues[modifier | modifier le code]

  • En fin seul, Le Nouveau Recueil, no 57, 2000
  • Non, Gros textes, no 27, 2000
  • Langue de personne, Propos de campagne, no 10, 2000
  • Je ne, Ralentir travaux, no 17, 2000
  • 12.05.99, Verso, no 100, 2000
  • 27.05.99 et 2.05.99, Écrits du Nord, no 5, 2000
  • Notes de travail, Prétexte, spécial anniversaire 5 ans, 1999
  • 24.03.99 et 25.06.99, extraits, Aujourd'hui poème, no 6, 1999
  • En fait, Quimper est poésie, oct 1999
  • Sur l'erre, L'instant d'après, no 2, 1999
  • Bribes, Rehauts, no 3, 1999
  • Soir, 28.o6.98, Le Nouveau Recueil, no 50, 1999
  • Poème, à plat, L'Animal, no 6, 1998
  • Deux soirs, Le Nouveau Recueil, no 49, 1998
  • Soirs I et II, Arpa, no 67, 1998
  • Soir, 7.01.97, Quimper est poésie, no 24, 1998
  • Sous le choc et Bout de souffle, Estuaires, no 35, 1998
  • Suite grise, Cahiers du Refuge, no 68, 1998
  • Trop, Le Monde, suppl. du 15 août 1998
  • S'en sortir, Rehauts, no 1, 1998
  • Point mort, Arpa, no 65, 1998
  • Poètes crânes, Le Nouveau Recueil, no 46, 1998
  • Boue, corps, Sud, no 118-119, 1997
  • Au demeurant, Théodore Balmoral, no 25, 1996
  • Boue, jours, Liberté, no 228, 1996
  • Poème de tête, Écritures, no 8, 1996
  • Boue, terre, travail, L'Odyssée, no 2, 1996
  • Sans savoir par quel bout prendre, Triages, hors-série, 1996
  • Poème, pays, Le Nouveau Recueil, no 39, 1996
  • Temps dur / À plat, Ralentir travaux, no 5, 1996
  • Pour peu, L'Animal, no 1, 1996
  • 22 x 15,6, Jalouse pratique, no 14, 1995
  • Poème, un passage, RBL, no 1-2, 1994
  • Là / Encore / Après / Alors..., MOHS, no 2, 1994
  • Poème, patience, Théodore Balmoral, no 18, 1994
  • Couper court, Mai hors saison, no 13, 1994
  • Entre sensation, émotion, langue et mémoire, entretien, Gare Maritime, no 1, 1994
  • Poème, boue, La Mètis, no 10, 1993
  • Pour faire un mur, Carnet d'Agésinate, II, 1993
  • Poème, ça passe, Osiris, no 35, 1993
  • Coupures, Archipel, no 6-7, 1993
  • Poème, hiver, Théodore Balmoral, no 12-13, 1992
  • Poème maigre, L'humanité, 31 janvier 1992
  • Note biographique poème, Regart, no 10, 1991
  • Il faut parler d'un étranglement, Matières no 25 / Verso no 64, 1991
  • Il n'y a pas de rêve, Jungle, no 14, 1991
  • Poème, un chemin, La Mètis, no 6, 1991
  • Poème, jours, Poésie 9o, no 34, 1990
  • Poème, La Mètis, no 3, 1990
  • Trois poèmes, Théodore Balmoral, no 8, 1990
  • Poème, un temps mort, Triages, no 1, 1990
  • Poème de la confusion, La Mètis, no 1, 1990
  • Poème, une langue de terre, Recueil, no 14, 1990
  • La fin, les chiens, Limon, no 4, 1989
  • Poème du ciel, Poésie 89, no 28, 1989
  • Poème d'une vie étroite, Tout est suspect, no 7-8, 1989
  • Chute, Cahiers du Schibboleth, no 10, 1988
  • Poème de l'hébétude, Recueil, no 10, 1988
  • La nuit devant..., Foldaan, no 8, 1987
  • Un poème de la fin, Drailles, no 7-8, 1987
  • Poème d'une mémoire muette, Polyphonies, no 5, 1987
  • Le chant des pauvres, Sud, no 64-65, 1986
  • Poème de la fatigue, L'ire des vents, no 11-12, 1985
  • Poème de la masse Offset, no 11, 1985
  • Carnet de Mur, paroi, Orion, no 3, 1983

Sur Antoine Emaz[modifier | modifier le code]

  • Antoine Émaz, dir. Jacques Le Gall, Saint-Benoît-du-Sault, Tarabuste Éditions, 2008 (Avec trois poèmes et de larges extraits inédits d'Antoine Émaz. Des poèmes inédits de James Sacré. Une bibliographie des œuvres d'Antoine Émaz, p. 178–193).
  • Antoine Émaz, dir. Matthieu Gosztola, préface de Matthieu Gosztola, éditions des Vanneaux, collection « Présence de la poésie », 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]