Théodore Balmoral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théodore Balmoral
Pays Drapeau de la France France
Langue français
Périodicité semestrielle
Genre revue littéraire
Date de fondation 1985
Ville d’édition Orléans

Directeur de publication Thierry Bouchard
Rédacteur en chef Thierry Bouchard

Théodore Balmoral est une revue semestrielle de littérature contemporaine créée à Orléans en 1985 par Thierry Bouchard et Pascal Belton. Thierry Bouchard en est depuis 1986 le rédacteur en chef et le directeur de publication.

Depuis 1994, Théodore Balmoral est également une maison d'édition.

La revue publie des textes originaux d'auteurs pour la plupart contemporains. C'est sans doute, avec sa rigueur, ce qui lui a valu d'être comparée à « La NRF » [réf. souhaitée]. Elle a suspendu sa publication depuis l'été 2014. Théodore Balmoral est aujourd'hui le nom d'une collection, dirigée par Thierry Bouchard, chez Fario éditeur (http://www.editionsfario.fr/spip.php?article4).

Été 2014, 74 numéros sont parus, plus de 1 000 textes de plus de 250 auteurs français et étrangers ont été publiés. On peut citer : Marc Bernard, Pierre Bergounioux, Christian Bobin, Henri Calet, Charles-Albert Cingria, Marcel Cohen, Pascal Commère, Charlotte Delbo, André Dhôtel, Alfred Döblin, Louis-René des Forêts, Jean Follain, Christian Garcin, William Goyen, Pierre Girard, Bohumil Hrabal, Philippe Jaccottet, Bruno Krebs, Thierry Laget, Alberto Manguel, Claudio Magris, Pierre Michon, Gilles Ortlieb, Georges Perros, Charles-Ferdinand Ramuz, Jacques Réda, Joseph Roth, Jean Roudaut, Jean-Pierre H. Tétart, Henri Thomas, Robert Walser, etc.

Sommaires des numéros de la revue[modifier | modifier le code]

  • n°1, Automne 1985 : Pascal Belton, La vie couchée, Pascal Belton, La détresse d’Agar, Pascal Belton, Cette seule rougeur, Pascal Belton, La chambre du renoncement, Thierry Bouchard, Ne me touche jamais, Thierry Bouchard, Un jeune homme sombre, Marc Farcy, Les Ballons, Jean-Luc Fougeray, Une promesse, Thierry Fourneau, La fille des patrons, Thierry Fourneau, Un profil de médaille (À propos du Neveu de Wittgenstein), Jean-Marie Le Sidaner, Leçons d’Apocalypse (extraits), Pierre Michon, Dans le Midi, ***, Vevey-le-Treize.
  • n°2/3, Été 1986 : Pascal Belton, La Trouille et le Miracle (À propos de Théodore Balmoral), Pascal Belton, Lettre d’un Russe de Goa, Pierre Bettencourt, L’Homme-cristal, Thierry Bouchard, Pour en finir avec les commencements (À propos de Théodore Balmoral), Thierry Bouchard, Une lente dévastation, Alain Borer, Où il est question de pyramides et d’autres mirifiques découvertes (Arthur Rimbaud), Jean-Luc Fougeray, Les Leçons du jour, Thierry Fourneau, Un profil de médaille (2) (À propos du Neveu de Wittgenstein de Th.Bernhard), Jude Stéfan, Elles, Jude Stéfan, Lettre à Sollers, Pierre Strozzi, Donc, tout cela je l’ai vu.
  • n°4, Printemps - Été 1987 : P. Belton, Ch. Bobin Ph. Bosser, Th. Bouchard, M. Camus, G. Dandurand, J. Dubuffet, J. Grosjean., Ch. Juliet, Daniel Klébaner, R. Munier, J. Stéfan, J.-M. Le Sidaner, P. Strozzi
  • n°5, Hiver - Printemps 1987-1988 : G. Bataille, P. Belton, L. Bhattacharya, Th. Bouchard, J.-L. Fougeray, Th. Fourneau, P. de Roux, J. Réda, S. Mahieu, J.-M. Maulpoix, Évelyne Pieiller, G. Walter
  • n°6/7, Automne - Hiver 1989 : Marc Baconnet, P. Belton, Th. Bouchard, G. Dandurand, L.-P. Fargue, J.-L. Fougeray, L. Gaspar, C. Mouchard, G. Perros, J.-Louis P., C.-F. Ramuz
  • n°8, Été 1990 : P. Belton, Ch. Bobin, Th. Bouchard, M. Chaillou, N. Debrand, G. Eich, A. Émaz, P. Pachet, J. Stéfan
  • n°9/10, Printemps - Été 1991 : P. Belton, Th. Bouchard, J.-L. Chrétien, G., Dandurand, J.-L. Fougeray, P.-Albert Jourdan, D. Klébaner, J.-L. Liéval, P. Michon, J.-M. Rey, J. Stéfan.
  • n°11, Hiver - Printemps 1991-1992, P. Belton, Ph. Bosser, Th. Bouchard, C. Campo, M. Camus, H. von Doderer, Franck A. Jamme, Y. Leclair, A. Lévêque, G. Macé, M. Orcel, P. de Roux, J. Sacré, Jean-Loup Trassard, H. Védrennes.
  • n°12/13, Automne - Hiver 1992 : P. Belton, Th. Bouchard, C. Campo, G. Dandurand, A. Emaz, G. Goffette, Ph. Jaccottet, J. Lèbre, G. Manganelli, R. Millet, J..-F. Massol, J.-M. Maulpoix, O. Pagier, A. Pasquali, H. Thomas.
  • n°14, Printemps - Été 1993 : P. Belton, P. Bergounioux, P. Berthon, G. Dandurand, A. Emaz, J.-L. Fougeray, J. Lèbre, J.-F. Le Gal, O. Pagier, A. Pasquali, J. Roudaut, J. Stéfan
  • n°15 — Hiver 1993, Compagnies de P. Michon (coédition Théodore Balmoral-Verdier): P. Bergounioux, Richard Blin, Ch. Bobin, M. Deguy, F. Han, Ch. Jambet, Y. Leclerc, J.-M. Maulpoix, P. Michon, C. Mouchard, P. Pachet, J.-Baptiste Para, J. Réda, J.-P. Richard, G. Titus Carmel.
  • n°16/17, Automne - Hiver 1993 : P. Belton, Guido Ceronetti, William Cliff, Y. Leclair, Y. Peyré, J. Falletti, D. Klébaner, J. Roudaut, J. P. Vidal, J. Vladislav
  • n°18, Printemps - Été 1994 : P. Belton, F. Boddaert, G. Dandurand, N. Darrigol, A. Émaz, J.-L. Fougeray, P. Handke, J. Lèbre, D. Leuwers, G. Ortlieb, O. Pagier, A. Pasquali, D.Pobel
  • n°19/20, Automne - Hiver 1994 :P. Berthon, Ch. Bobin, G. Conte, G. Goffette, M. Cohen, A. Dhôtel, A. Dreyfus, G. Jouanard, B. Krebs, J.-F. Massol, M. Rude
  • n°21, Printemps - Été 1995 : Nicole Chich-Vidal, J.-P. Courtois, J.-M. Dunoyer, J. Hogg, É. Holder, B. Krebs, Y. Leclair, H. P. Lund, J.-F. Massol, J.-C. Pirotte, J. Réda, J. P. Vidal
  • n°22/23, Automne-Hiver 1995 : N. Azara, P. Belton, P. Bergounioux, Ph. Bosser, Th. Bouchard, J.-P. Chambon, J.-P. Courtois, G. Dandurand, N. Darrigol, Ch. Delbo, J.-M. Dunoyer, J.-L. Fougeray, Olivier Houbert, E. Laugier, O. Pagier, A. Pasquali, J.-C. Pinson, J.-D. Rey, J. Roudaut, N. Sachs, J. Sacré
  • n°24, Printemps - Été 1996 : G. Bergounioux, L. Boltanski, G. Dandurand, A. Dreyfus, A. Émaz, B. Engel-Roux, Ch. Fourvel, E. Jabès, D. Klébaner, B. Krebs, E. Laugier, J. Lèbre, G. Ortlieb, O. Pagier, J.-C. Pinson, J. Réda, J. Roudaut
  • n°25, Automne - Hiver 1996 : Luc Boltanski, Semainier ; Guy Dandurand, D’Autres Choses encore tirées de l’abîme ; Claude Dourguin, Chambre avec vue sur le port ; Ariane Dreyfus, Je m’appuie contre un arbre pur ; Aux Marches du palais ; Jean-Marie Dunoyer, Edmond Gilliard ; Antoine Émaz, Au demeurant ; Christian Garcin, Trois Vies volées ; Olivier Houbert, Petite Physiologie du rêve et de la migration ; Gil Jouanard, De L’Humour nostalgique (J. Réda) ; Que reste-t-il des livres lorsqu’ils se sont dissous en nous ; Alain Lambert, Jours incertains ; Yves Leclair, La Religion de Nicodème ; Alain Lercher, Une Leçon de littérature ; Dominique Meens, Rivages ; Pierre Ouellet, Une Mémoire illisible ; Chantal Pasquier, Angelina, laveuse ; Jean Roudaut, « In absentia », notes à propos de rien ; Jean-Jacques Salgon, Traversée ; Jean-Loup Trassard, La Vie en ville ; Jean Pierre Vidal, Toi partie sans retour.
  • Théodore Balmoral- Deyrolle éditeur n°26/27, Printemps - Été 1997, (dirigé par François-Marie Deyrolle) : José Bergamín, Le Brûloir de Don Patricio ; Jean-Baptiste de Seynes, Trois Poèmes ; Erri de Luca, Les Pages ratées ; Michaël Glück, Impératif ; Xavier Poupard, Observations du désordre ; Robert Marteau, Séjour ; Jean-Luc Parant, L’homme qui regardait le ciel ; Frédéric Wandelère, La Compagnie capricieuse ; Jude Stéfan, Sept Poèmes de Grenier ; Marc Wetzel, Bègue ; Claude Dourguin, Enez Eussa ; François Solesmes, Marée montante ; Henri Raynal, Office de la crique ; Hubert Voignier, Les Hautes Herbes ; Jean-Patrice Courtois, Par une sorte d’emballage de la voix (sur Jean-Louis Giovannoni) ; chronique Ce qu’il reste des livres : Jean-Pierre Abraham, « Du temps que j’étais étudiant » ; Pierre Autin-Grenier, Camarade Bardamu ; Baptiste-Marrey, La Mémoire romanesque ; Pierre Bergounioux, « Un vrai livre… » ; Yves Bichet, Castaneda ; François Boddaert, Victor Hugo sur cette mer biblique ; François Bon, Revenir à Edgar Poe ; Pierre Chappuis, Bannir toute ombre ; William Cliff, L’Île de Saint-Pierre ; Marcel Cohen, Cul-de-sac ; Pascal Commère, Un Miroir en feu ; Claude Esteban, Une odeur de chèvrefeuille ; Alain Fleischer, Île-lit ; Christian Garcin, Sur Borgès, et quelques autres ; Guy Goffette, « J’ai beau vouer aux livres…» ; Jean-Paul Goux, Quelques Propriétés des objets aimés ; Yannick Haenel, Le Paradis de Pascal ; Philippe Jaccottet, « Lausanne, printemps 1942…» ; Caroline Lamarche, Mon Sang sur un rythme de valse ; Pierre Lartigue, « Le répétiteur avait du mérite… » ; Emmanuel Laugier, La Bouche pleine de terre ; Camille Laurens, « Le livre auquel je pense… » ; Alain Lercher, L’Âme errante ; Claude Louis-Combet, Un Reste de cœur nietzschéen ; Gérard Macé, Un Roi sans couronne ; Claude Mettra, « William Goyen m’a conduit jusqu’au grenier de La Maison d’haleine…» ; Marcel Moreau, L’Intensité ; Jean-Claude Pinson, Russe seconde langue ; James Sacré, « Il me reste si peu des livres ! »
  • n°28, Automne - Hiver 1997, « Elle souffle, elle souffle, notre modernité » : Olivier Barbarant, Chants en vrac ; Thierry Bouchard, Moby Dick et les sardines ; William Cliff, Un Tram en Ardenne ; Pascal Commère, La Brouette à Joseph ; Cyrille Fleischman, Les Simples Enfances de Léopold Eigener ; Jean-Luc Fougeray, L’Ascendance ; Christophe Fourvel, Le Libraire ; Jean-Pierre Georges, Jamais mieux ; Georges L. Godeau, Laissés-pour-compte ; Élisabeth Kovács, Je m’appelle ; Bruno Krebs, Emballé tonnerre ; Yaël Pachet, Bruit vole ; Pierre Perrin, L’Averse ; Jean Roudaut, Vengeance ! Vengeance ! (sur quelques œuvres d’Alexandre Dumas) ; Jean-Jacques Salgon, Graphies ; Jean-Claude Schneider, Un jour, loin, entendra ; Jean-Pierre H. Tétart, Y ; chronique Ce qu’il reste des livres : Pascal Commère, L’Origine de la lumière ; Nicole Debrand, « Les phrases dont nous avons besoin » ; Laurent Fassin, Alchimie du tout et du rien ; Christian Garcin, Aimer Kafka ; Christian Molinier, En compagnie de Zeno Cosini
  • n°29/30, Printemps - Été 1998 : Bruno Barilli, Caprices de veilleur et carnets inédits (traduction de l’italien d’Adrien Pasquali) ; Jacques Borel, L’Ascension de Dédée Lardy ; Ariane Dreyfus, Où commence le dedans ; Jean-Pascal Dubost, Les Nombreux ; Bernard Dumortier, Trois Petites Pièces faciles ; Christian Garcin, Les Cigarettes ; Jacques Lèbre, Terre des convives ; Odette Pagier, Visages ; Jacques Réda, L’Encastillé ; Alain Spiess, Dépouille ; Jean-Pierre H. Tétart, Le Rêve de l’autobus ; Adrien Pasquali, Bruno Barilli, ou le ver de l’insomnie ; chronique Ce qu’il reste des livres : Olivier Barbarant, Heidegger et le music-hall (sur La Vagabonde de Colette) ; Adrien Pasquali, Du regard à l’ouïe (sur Beauregard de Philippe Jaccottet) ; Jean Roudaut, Une écriture de notre temps (sur Yves Bonnefoy lecteur de Louis-René des Forêts)
  • n°31, Automne - Hiver 1998, De la littérature que c’est la peine : Pascal Belton, « Les seuls nuages qui me donnent envie de pleurer » ; Philippe Bosser, Sporades ; Noël Darrigol, Les Étais, la cave ; Bénédicte Destouches, Des habitudes païennes ; Étienne Faure, Le Supplice des feuilles ; Christian Garcin, Le Cabinet de Kafka et autres textes ; Emmanuel Laugier, Puis/Fuite 2 ; Yves Leclair, Passages du livre de Job ; Baptiste-Marrey, Une nuit sur le lac de Constance ; Gilles Ortlieb, Février ; Alain Parrau, Le Retour (sur Charlotte Delbo) ; Jean Roudaut, Dante au supermarché (sur Jacques Réda) ; Jean-Jacques Salgon, N’en parlons plus ; chronique Ce qu’il reste des livres : Pierre Vilar, Tasse de thé (sur Wolf Solent de John Cowper Powys.)
  • n°32/33, Printemps - Été 1999, (Littérature)2 : Thierry Bouchard, Esprit ; Rafaello Brignetti, La Mère suivi de Ma barque est à l’abri (trad. de l’italien par Adrien Pasquali) ; Jean-Patrice Courtois, Logique lente vers rien de spécial ; Jacques Darras, La Seine satellitaire ; Bernard Dumortier, Nouveaux matériaux pour une histoire raisonnée des insectes ; Cyrille Fleischman, La Mélancolie d’un habitué de la maison de Molière ; Christian Garcin, Dans les limbes avec Pessoa et autres textes ; Petr Král, Poèmes ; Adrien Pasquali, Rafaello Brignetti ; Chantal Pasquier, L’Épouvantail ; Jean-Jacques Salgon, Sur les traces de René Caillié ; Jean Pierre Vidal, Tout est bien ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Jean-Luc Bertini, Destination Perros, correspondance à Douarnenez ; Thierry Bouchard, Monsieur Tchingria ; Christian Garcin, À propos de Borges ; dans le cadre de la rubrique Par la fenêtre : Bruno Krebs, Orléans-gare ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Pierre Chappuis, Au bord de la mer ; Benoît Conort, Dans le bruit de la mort ; Jean-Luc Fougeray, L’Aura ; Bruno Krebs, Ce qu’il reste de vivre ; Jean-François Massol, Deux lectures (à partir de Luigi Pirandello, Le Voyage et d’Italo Svevo, Court Voyage sentimental) ; Jean Roudaut, Un corps de mots (sur La Baigneuse de Ludovic Janvier) ; Th.B., Jerricanes.
  • n°34, Automne - Hiver 1999, Aux happy few : Alin Anseeuw, Tombeaux ; Jacques Borel, De consolatione ; Pascal Commère, Quelques troupeaux ; Noël Darrigol, Des yeux de bête ; Claude Dourguin, Ballade des hauts-fonds sombres ; Jean-Pascal Dubost, Châteaux-Minutes ; Étienne Faure, Vues de quartier (1) ; Christophe Lamiot, Des pommes et des oranges ; Robert Marteau, Poèmes ; Gilles Ortlieb, Place au cirque ; Odette Pagier, Soubizergues ; Jacques Réda, Complainte du vieux poteau et autres poèmes ; Jean Roudaut, « Je mettrai dans la nuit bientôt fin à mes larmes » ; Paul de Roux, Rencontres ; Jude Stéfan, Poèmes de ; Jude Stéfan, Sept notules ou variations ; Franck Venaille, Souvenirs d’en Flandres ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Yves Charnet, « On a besoin d’exemples vivants » (Lettre à Pierre Bergounioux) ; Jean Roudaut, Des Maquettes d’épaves (Adrien Pasquali) ; Gilles Ortlieb, Pour Forton ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Franck Venaille, Dame Iris Murdoch ; Th.B., Jerricanes.
  • n°35, Printemps - Été 2000, Aux mânes de Saint Polycarpe, (numéro en partie censuré) : Amalcis, L’Assiette ; Pierre Autin-Grenier, Une entrecôte drôlement politisée ; Pascal Belton, La Chute d’un cheval sur le Quai d’Anjou ; William Cliff, Sub tuum præsidium ; Laurent Fassin, Les Marches de l’hiver ; Étienne Faure, Vues de quartier (2) ; Christian Garcin, Des cénotaphes et de Kiarostami ; Guy Goffette, Blues à Charlestown ; Bruno Krebs, Dans la nuit des chevaux ; Odette Pagier, Césure ; Jean Roudaut, De la matière de Bretagne à la pierre de Bologne ; Paul de Roux, Pierres blanches et autres ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Laurent Fassin, Nulle intention de dévoiler quelque secret (sur les poèmes de Gilles Ortlieb) ; dans le cadre de la rubrique Par la fenêtre : Baptiste-Marrey, Lettre à Ingeborg Bachman (sur l’imaginaire européen) ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Jacques Drillon, Je et un Autre (Correspondance de Proust) ; Odette Pagier, Geste ; Th.B., Jerricanes.
  • n°36/37, Automne - Hiver 2000, Du moderne sensé : Pascal Belton, L’Homme au Louvre ; Denis Borel, Les Visites (1) ; Thierry Bouchard, Il était une fois dans la ville de Foix une marchande de foie qui vendait du foie dans la ville de Foix ; elle se dit : « Ma foi, c’est la première fois et la dernière fois que je vends du foie dans la ville de Foix. » ; Charles-Albert Cingria, Le Tambour de l’âme ; Pascal Commère, L’Année de la sécheresse ; André Dhôtel, Martinien rentre chez lui ; Doris Jakubec & Alexandra Weber Berney, Lire Le Tambour de l’âme (de Charles-Albert Cingria) ; Joanna M. Leary, L’Élève et le maître (à propos de lettres d’Henri Thomas à André Gide) ; Odette Pagier, Mes Morts bienveillants ; Jacques Réda, Le Borrégo ; Jean Roudaut, Un moment de grâce ; Henri Thomas, Lettres à André Gide ; Robert Walser, Trois Microgrammes (trad. par J. Launay) ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : « Charles-Albert Cingria » : Bernard Baillaud, Le Larousse et l’Alcyon ; Pierre Bergounioux, Pycniques et leptosomes, Jacques Réda, À propos de La Grande Ourse ; puis : Gilles Ortlieb, Les Paradoxes d’Emmanuel Bove ; Dominique Joubert, « Je ne suis pas la moitié d’un bonhomme, tu le verras ! » (Yves Martin) ; et dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Denis Borel, Trois Clefs, Jean-Pascal Dubost, Quernets ; Éric Dussert, Rouge, rouge, rouge et noir ; Dominique Joubert, « Mistress Troue-Drap voudrait entendre un peu de musique » (Le Ciel du faubourg d’André Dhôtel) ; Antoine Émaz, « Matière à route puisée » (Sur le Carnet 3 d’André du Bouchet) ; Gilles Quinsat, Mémoire (sur Stéphane et La Gloire de Daniel Oster) ; Pierre-Olivier Walzer, Errances écrites ; Th.B., Jerricanes.
  • n°38, Printemps - Été 2001, Le Capharnaüm des rebuts : Pierre Bergounioux, La Tour consulaire ; Denis Borel, Les Visites (2) ; Noël Darrigol, Madame la Présidente ; Cyrille Fleischman, Trop tard ; Xavier Galmiche, Les « années pop » de Bohumil Hrabal ; Bohumil Hrabal, Légende de la belle Julinka (traduit du tchèque par Xavier Galmiche) ; Dominique Joubert, À l’horizon des mers froides (1) ; Petr Král, Avatars ou marge d’erreur ; Christophe Lamiot, Des pommes et des oranges, Californie (II – – Albany) ; Jacques Lèbre, Un écho de la mer dont je suis loin ; Gilles Ortlieb, Déménager ; Jacques Réda, Rue Basse, rue Haute ; Jean-Pierre H. Tétart, Baroques ; Pierre Vella, Portes de Paris ; puis : Bernard Baillaud, « Le cheval déçu espérait ici son coup de fouet » ; Jacques Borel, Instants ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Pascal Belton, L’Exemple de Marcel Arland ou Entre le miracle et le suicide (faute de manifeste) ; Zissimos Lorenzatos (el), Un poème singulier de Cavafy (traduit du grec par Gilles Ortlieb) ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Jean-Luc Fougeray, Le Premier Jour de la création et le dernier (Après une lecture de Soljenitsyne) ; puis : Éric Dussert, Emballez c’est pesé ; Odette Pagier, Une voix (À partir du Journal de Victor Klemperer ; Th.B., Jerricanes.
  • n°39/40, Automne - Hiver 2001-2002, À la fée lucina : Pierre Autin-Grenier, Comédien ; Olivier Barbarant, Petit triptyque anagrammatique déplié sous un dais ; Denis Borel, Les Visites (3) ; Jacques Borel, Les Objets disparus ; Nicole Casanova, Joseph Roth, qui devint ce qu’il voulait être ; Marc Chénetier, Aran, l’extrémité du monde ; Claude Dourguin, Petit Arboretum sentimental ; Dominique Joubert, À l’horizon des mers froides (2) ; Dominique Joubert, Six leçons de lumière ; Étienne Faure, Et puis vraiment mourir ; Christian Garcin, D’une bergeronnette et de Tarkovski ; Bruno Krebs, La Citadelle d’or (1) ; Joseph Roth, Écrits journalistiques (1924-1939 : La Montée du nazisme), textes choisis, traduits de l’allemand et annotés par Nicole Casanova ; Bernard Baillaud, Les Libellules et la boussole ; correspondance Paul-Louis Couchoud / Jean Paulhan / Jacques Rivière / Julien Vocance (lettres choisies et annotées par Bernard Baillaud) ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Jean-Dominique Rey, Du silence de Jouve au sourire de Sima ; dans le cadre de la rubrique Boîte à outils : Jean-Claude Pinson, Écriture poétique et naïveté ; et dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Pascal Belton, En cueillant les fruits du hasard ; Guy Dandurand, L’Arrière-Saison d’Adalbert Stifter ; Ariane Dreyfus, Le Cri chanté (à propos de Colette) ; Éric Dussert, Voyez caisse ; Odette Pagier, Traces ; Jean-Luc Parant, Ne touchez pas ce livre ; Th.B., Jerricanes.
  • n°41, Printemps - Été 2002, La Violette de Dürer : Thierry Bouchard, À « un vieil homme inconsolé » (Avant-propos aux lettres de Charles-Ferdinand Ramuz à Jean-Marie Dunoyer) ; Pascal Belton, Du commencement et de la fin des livres ; Denis Borel, Les Visites (4) ; Bruno Krebs, La Citadelle d’or (2) ; Claudio Magris, Les Livres de ma vie, traduit de l’italien par Monique Baccelli ; Gilles Ortlieb, Vendémiaire ; Odette Pagier, L’Écurie des bœufs ; Charles-Ferdinand Ramuz, Lettres à Jean-Marie Dunoyer (lettres inédites annotées par Thierry Bouchard avec l’aide de Lise Dunoyer et de Doris Jakubec) ; Jean Roudaut, Le Suicide différé ; Jean-Pierre H. Tétart, Provences ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : jacques chauviré : Gilles Ortlieb, Éloge du roman gris (et de deux nouvelles noires) ; Jacques Chauviré, Pages de journal (1954-1959) ; Jacques Chauviré, Entretien avec Gilles Ortlieb ; suivi de : Jean-Pascal Dubost, Kerouac de Huelgoat ; Guy Goffette, Journal de L’Imitateur (À partir d’une lecture de Thomas Bernhard) ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Denis Borel, L’Eau et les mots, trois romans (Michel Boldoduc) ; Lakis Proguidis, Souvenirs bien tempérés (Danilo Kiš) ; Odette Pagier, Traces ; Th.B., Jerricanes.
  • n°42/43, Automne - Hiver 2002, À Raymond Théodore Barthelmess : Pascal Belton, Le Secret Désastre de Paris ; Denis Borel, Les Visites (4) ; Jacques Chauviré, Funéraires ; Pascal Commère, Z’oies ; Gilles Ortlieb, Dimanche fleuve ; Odette Pagier, Une enfance inachevée ; Paul de Roux, Au jour le jour, 1989-1990 ; Jacques Réda, Une traversée de Paris ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Henri Calet, Pièces et nouvelles radiophoniques, Théâtre inédit : Jean-Pierre Baril, Place Henri Calet, Jean-Pierre Baril, Henri Calet, Théâtre inédit ; Jean-Pierre Baril, L’Énigme des Muettes ; Henri Calet, Les Muettes (I. Mimi, II. Rolande, III. Emma) ; Antoine Blondin, Lettre à Henri Calet ; Jean-Pierre Baril, Quelques faits divers ; Henri Calet, Faits divers (I. Histoire d’une petite fille, II. Le Bougnat, III. Ilonka, IV. Non lieu (version théâtrale), V. L’Autobus 85) ; Jean-Pierre Baril, Un acte cruel ; Henri Calet, La Porte ouverte ; Sylvain Dhomme, Lettre à Henri Calet ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Armand et Blaise, Poésie parlote ; Bernard Baillaud, Graines de lecture, premier sac ; Paul Giro, Un « lion de bazar » (René Magritte et Joe Bousquet, Carcassonne, 23 mai – 5 août 1940) ; Th. B., Jerricanes.
  • n°44, Printemps - Été 2003, « Je… pro… teste » : Denis Borel, Les Visites (6) Épilogue ; Jean-Pierre Chambon, Enjambées ; Jacques Chauviré, La Salle d’attente ; Marcel Cohen, Thème et variation ; Étienne Faure, Dimanche, vieille cadence ; Guy Goffette, Bref, une phrase platinée ; Dominique Joubert, Avant Santa Eugenia de Mallorca ; Thierry Hesse, Une apparition en montagne avec Max ; Bruno Krebs, L’Aube des fous ; Yves Martin, Brest ; Gilles Ortlieb, Meuse métal, etc. ; Jacques Réda, Les Hauts-de-Seine caucasiens ; Paul de Roux, Aperçus ; Jean-Pierre H. Tétart, La Queue du tétard ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Jacques Borel (dossier proposé par F.-M. Deyrolle et Th. Bouchard) Jacques Borel, 1. Promenade-pèlerinage d’Henri-IV à la Bastille avec D., 2. Trois Auteurs (Georges Simenon, Marcel Jouhandeau, Léon-Paul Fargue) ; Denis Borel, Jacques Borel (in memoriam) ; Claude Borel, Lettre à mon père ; Pierre Bergounioux, Une chère ombre ; Lionel Bourg, La même fin, la même instinctive source ; Yves Charnet, Terminus (Lettre à Jacques Borel) ; Gilberte Lambrichs, Un dessin, une photo ; Benoît Peeters, Toute une vie ; Jean Roudaut, Une partition romanesque ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Bernard Baillaud, Graines de lecture, sac deuxième ; Jean Roudaut, Ce que l’œil a cru voir (Louis-René des Forêts) ; Jean-Pierre H. Tétart, L’Absente de tous bouquets ; Th.B., Jerricanes ; et dans le cadre de la rubrique Par la fenêtre : Olivier Rolin, Quelque chose de mélancolique.
  • n°45, Hiver 2003-2004, Compagnies de P. Bergounioux : Bernard Baillaud, Bergounioux la vergogne ; Gabriel Bergounioux, Le Dialecte littéraire ; Thierry Bouchard, Le Rayonnement ; Denis Borel, En relisant C’était nous ; Lionel Bourg, L’Ombre enclose ; Yves Charnet, Frère fictif ; Jean-Luc Fougeray, Le Différend ; Alain Galan, Le Lien et le lieu ; Christian Garcin, Les Cycles de Pierre Bergounioux ; Gil Jouanard, Bergounioux : maître artisan de la langue ; Paul Martin, Les yeux ouverts… ; Jean-Paul Michel, La Chose même ; Jean-Claude Pinson, Extorquer leur nom aux prodiges ; Jacques Réda, Re-saisissement ; Jean Roudaut, Maison de jadis, demeure de toujours ; John Taylor, Les Ponts de lianes ; Dominique Viart, L’Écrivain - relieur ; dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Pierre Bergounioux : Pierre Bergounioux, Jours de juillet ; Entretien avec Thierry Bouchard ; suivi de : Bibliographie complète de Pierre Bergounioux ; Pierre Bergounioux : Repères Biographiques ; et dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : P. B., Jerrycans, touques, moques et nourrices. puis La Bibliothèque de Pierre Bergounioux.
  • n°46/47, Printemps - Été 2004, Le Trouble-fête : Thierry Bouchard, Sauveur ; Denis Borel, Apostille aux Visites, ou second épilogue suivi de Torchère/Torchèse puis de La Cave ou Un acte manqué (En marge des Visites) ; Nicole Casanova, Le Niebelungenlied ; Jacques Chauviré, La Consultation ; Cyrille Fleischman, Entre les cinémas Saint-Sabin et Saint-Paul, sur le terrain du destin en général ; William Goyen, La Poupée de la tempête (traduit de l’anglais par Patrice Repusseau) ; Petr Král, L’Amérique ; Daniel Kay, L’Homme au trèfle suivi de Stella maris ; Patrice Repusseau, William Goyen : les années de guerre ; Joseph Roth, L’Anneau des Niebelungen suivi de Sur les Niebelungen (traduit de l’allemand par Nicole Casanova) ; Gilles Ortlieb, L’Épouvantable Fatras ; Odette Pagier, Prière ; Esprit ; Jean-Pierre H. Tétart, Chercher Dieu ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Henri Thomas : Henri Thomas, Entretiens avec Christian Giudicelli (1) : Les Vosges, Jean-Jacques Duval, Souvenirs ; Paul Martin, Souvenir(s) d’Henri Thomas ; Paul de Roux, Paris-Vannes ; et, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture, sac troisième ; Denis Borel, Lecture et relecture ; Jacques Réda, Audiberti toujours ; Th.B., Jerricanes.
  • n°48, Hiver 2004-2005, De la colophane de Malabar : Denis Borel, La Belle Chocolatière ; Notes de voyage ; Charles-Albert Cingria, Petites Lettres sur des sujets d’urgence (annotées par D. Jakubec & M.-Th. Lathion) ; Jean-Marie Dunoyer, Charles-Albert Cingria, la parole et l’écriture (annoté par Th. Bouchard) ; Étienne Faure, Du vent ; Edmond Humeau, Lettre à Jean-Marie Dunoyer ; Doris Jakubec & Marie-Thérèse Lathion, Pour lire les Petites Lettres sur des sujets d’urgence ; Dominique Joubert, Carnet de gros temps, Bénarès, 1967 ; Odette Pagier, Neuf ans ; Jean-Claude Pinson, Moufles de hérisson ; Jacques Réda, Aéronautique ; Mina Süngern, Fentes et parois ; Jean-Pierre H. Tétart, Ce vieux printemps ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants : Jean Roudaut, Un dernier souvenir ; puis de, dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Henri Thomas (ii) : Henri Thomas, Entretiens avec Christian Giudicelli (2) : Paris puis (3) : Londres (annotés par Th. Bouchard) ; Henri Thomas, Lettres à Jean Roudaut (annotées par J. Roudaut) ; Jean Roudaut, Conversation avec Henri Thomas ; Paul de Roux, À l’écoute d’Henri Thomas ; et, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : quatrième sac ; Th.B., Jerricanes.
  • n°49/50, Printemps - Été 2005, C’est lamentable ( a vingt ans) : Pierre Bergounioux, L’Année de l’anticyclone ; Denis Borel, La Rechute ou Le Buveur mal repenti ; Thierry Bouchard, Les Vingt Ans de  ; Lionel Bourg, En la forêt de longue attente ; Marcel Cohen, Day ; Pascal Commère, La Fuite d’Égypte ; Jean-Pascal Dubost, Vers ; Antoine Émaz, Carpe ; Jacqueline Falletti, Un pas de deux (1) ; Christian Garcin, Le Scorpion de Benvenuto ; Roger Grenier, Le jour où Piaf et Cocteau ; Jean Grosjean, Visibilité ; Bruno Krebs, Ma vie de fille morte abandonnée ; Jacques Lèbre, La Mort… lumineuse ? ; Gilles Ortlieb, Cinq journées ; Odette Pagier, Poèmes si vous voulez ; Jacques Réda, Topologies ; Jean-Pierre H. Tétart, Trous de mémoire ; puis de, dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Henri Thomas (iii) : Henri Thomas, Entretiens avec Christian Giudicelli (4) : La Corse, (5) : L’Amérique puis (6) : La Poésie et le roman (annotés par Th. Bouchard) ; Luc Autret, Alchimie du verbe, alchimie de la Douleur ; Paul Martin, La Femme sans tête ; et, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : sac cinquième ; Nicole Casanova, Sur les pas d’Arno Schmidt, un an après ; Guy Dandurand, Pour lire Miklos Banffy ; Th.B., Jerricanes.
  • n°51, Hiver 2005- 2006, Une signification prodigieuse : Denis Borel, Rêves ; Lionel Bourg, L’Échéance du songe ; Jacqueline Falletti, Un pas de deux (2) ; Laurent Fassin, Le Silencieux ; Cyrille Fleischman, Les Affiches de notre ami ; Christian Garcin, Vétilles ; Daniel Kay, Dans l’atelier du peintre ; Daniel Klébaner, Le Maussade et le maugréant ; Thierry Laget, Parques de Sceaux ; Joanna Leary, Présentation de Scènes de Londres (d’Henri Thomas) ; Gilles Ortlieb, Passé présent ; Odette Pagier, Un regret inconnu ; Jacques Réda, Présomptions quant aux éléments ; Mina Süngern, La Trame de l’ordinaire ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Chapeaux bas : Henri Thomas (iv) : Henri Thomas, Scènes de Londres ; et, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Denis Borel, À l’écoute de Christian Bobin ; Jean Roudaut, Jours de malchance ; Th.B., Jerricanes.
  • n°52-53, Été-Automne 2006, Aussi longtemps qu’on est en vie. Textes de : Lionel Bourg, Quelqu’un qui vous chasse ; Claude Dourguin, Saint-Pétersbourg, regards d’hiver ; Victoria Horton, Que faire du corps ? ; Jacqueline Falletti, Un pas de deux (3) ; Étienne Faure, Rien vécu ; Thierry Laget, Douje mou de patué ; Yves Leclair, Émeutes ; Frédéric Limagne, Le Grand Dodo ; Gilles Ortlieb, Jan ; Odette Pagier, A. 244618 ; Jacques Réda, Adam et Ève ; Paul de Roux, Au jour le jour ; Mina Süngern, Iris ; Jean-Pierre H. Tétart, In memoriam ; puis de : Jacques Réda, Cingria et la poésie, suivi de, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Denis Borel : La Bibliothèque interdite ; L’Hospitalité du peintre ; Deux amies ; La Traversée ; puis de, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants : Marie Alloy, Il n’y a pas d’ange qui tienne ; Nicole Casanova, Le 21 mai 1941 ; Henri Droguet, Faisez pas les cons ; Bruno Krebs, Un souvenir déterminant ; Gilles Ortlieb, Mina ; et, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : sac sixième ; Nicole Casanova, Un adieu à Colette ; Th.B., Jerricanes.
  • n° 54, Hiver-Printemps 2006-2007, Schon vergessen : Textes de : Jacques Audiberti, Dostoïevsky à Paris ; Denis Borel, Alphabet de l’ombromane ; Une vocation contrariée ; Cyrille Fleischman, Le Calendrier de la révolte ; Jean-Luc Fougeray, Un jour sans pain ; Josiane Fournier, Jean Paulhan à Jacques Audiberti (Huit lettres nouvelles), Christian Garcin, Vingt-quatre heures entre Arvayheer et Baruun Bayan Ulaan ; Vétilles (2) ; Victoria Horton, Trocadéro ; Frédéric Limagne, Un fleuve en tête ; Gilles Ortlieb, Aoûtiennes ; Jean Paulhan, Lettres à Jacques Audiberti ; Jacques Réda, Anagramme ; Jean Roudaut, Un mardi rue de Rome ; Mina Süngern, La Trame de l’ordinaire (2) ; Jean-Pierre H. Tétart, Ménage de printemps ; Thanassis Valtinos (el), Accoutumance à la nicotine (trad. du grec par Gilles Ortlieb) ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Odette Pagier : Poèmes si vous voulez (2) ; Des arbres… ; La Stèle ; Moments ; Sur les collines ; Gestes ; puis de, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants : Denis Borel, Souvenirs d’onanisme ; Éric Dussert, Impuissance de la bardane ; Jacqueline Falletti, La Main sale ; Laurent Fassin, Un manteau fait de nuit ; Denis Grozdanovitch, L’Amorti ; Robert Marteau, Du souvenir à la mémoire ; John Taylor, Au commencement était le bain à remous ; et, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : sac septième ; Th.B., Jerricanes.
  • n° 55, Été-Automne 2007, Dans les brouillards du petit jour. Textes de : Marie Alloy, Bonnard à la source ; Denis Borel, Autour de Jeanne ; Lionel Bourg, Marges bretonnes ; Pascal Commère, Les Larmes de Spinoza ; Henri Droguet, Retour au turf ; Jacqueline Falletti, Un calao de Côte d’Ivoire ; Christophe Fourvel, Portrait de femme magnifique ; Christian Garcin, Vétilles (3) ; Victoria Horton, Le Lait de la louve romaine ; Bruno Krebs, La Traversée nue ; Alberto Manguel, Toute chair est d’herbe (Le Lecteur dans le jardin) (trad. de l’anglais par Christine Le Bœuf) ; Robert Marteau, Goya, alchimiste et voyant ; Gilles Ortlieb, Le Nom de Langres ; Mina Süngern, La Trame de l’ordinaire (3) ; Thanassis Valtinos (el), Besoin urgent de lit (trad. du grec par Gilles Ortlieb) ; Frédéric Wandelère, L’Interminable Hiver ; suivi de, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Frédéric Limagne : La Disparition d’un jeune poète ; Les Fossés ; puis, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants, de : Denis Borel, Apostille aux Souvenirs d’onanisme ; Nicole Debrand, Anamnèse ; Claude Mouchard, Mémoires ; Jean-Paul Michel, « La vertu plaist, quoy que vaincuë » ; Jacques Réda, Un présocratique en Meurthe-et-Moselle ; dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Marie-Louise Audiberti, Relecture ; Bernard Baillaud, Graines de lecture : huitième sac ; Th.B., Jerricanes ; enfin, dans la rubrique In memoriam, de Marc Baconnet, Guy Dandurand, ici et ailleurs.
  • n° 56/57, Printemps 2008, L’Ardoise de miel, contient des textes de : Denis Borel, Carnet de l’ombromane ; Maria Lorenzi ; Thierry Bouchard, Smorzando ; Alfred Döblin, Voyage en Pologne (1) (traduit de l’allemand par Nicole Casanova) ; Claude Dourguin, À un pays lointain ; Laurent Fassin, Le Silencieux (2) ; Cyrille Fleischman, Artistes ; Christian Garcin, Vétilles (4) ; Alberto Manguel, La Bibliothèque de Don Quichotte (traduit de l’anglais par Christine Le Bœuf) ; Gilles Ortlieb, Crible, claie, batée, trémie ; Odette Pagier, Couleur tango ; Mina Süngern, La Trame de l’ordinaire (4) ; Jean-Pierre H. Tétart, Le Bon Temps ; suivi, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Victoria Horton, de : Alma mater dolorosa, Grand Ménage, Quaker oats, limited, La Planche à repasser ; puis, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants, de : Thierry Laget, Les Yeux au ciel ; Jean Pierre Nedelec, Deux intersignes suivi de Penn Bazh ; dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Jacques Réda, À propos de bottes ; Jean Roudaut, Salut (Michel Butor) ; Bernard Baillaud, Graines de lecture : sac neuvième ; Christian Garaud, Mina qui saute la grille ; Th.B., Jerricanes ; dans le cadre de la chronique Retour de service, de : Jean-Pierre H. Tétart, Marges ( n°55) ; enfin dans le cadre de la chronique Par la fenêtre, de : N. S. Pérein.
  • n° 58, Automne-Hiver 2008, Et l’on n’entend plus les dindons, contient des textes de : Pierre Bergounioux, Visitation ; Denis Borel, Deux promenades ordinaires ; Alfred Döblin, Voyage en Pologne (2) (traduit de l’allemand par Nicole Casanova) ; Jacqueline Falletti, Le Secret et les mots ; Louis-René des Forêts, Scolies à propos du Bavard ; Christian Garcin, Lexique ; Jean-Pierre Georges, L’éphémère dure toujours ; Thierry Laget, Paysage de Dalécarlie ; Gilles Ortlieb, Journées de juin, entre autres ; Yaël Pachet, Tu n’as rien vu à Luxembourg ; Jacques Réda, L’Espace, le Temps ; Jean Roudaut, Nuit manuscrite ; Jean-Pierre H. Tétart, Classe 59 ; suivi d’un dossier Henri Thomas/Jean Paulhan : Luc Autret, Entre Henri Thomas et Jean Paulhan ; Henri Thomas, Quelques lettres à Jean Paulhan (1943-1948) ; Henri Thomas, Clef de la poésie (de Jean Paulhan) ; suivi, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Jean-Luc Fougeray, de : Jean-Luc Fougeray, Gigognes, puis, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants, de : Thierry Bouchard, Élévation au cube ; Jean Pierre Nedelec, Une lettre ; dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Gilles Ortlieb, Paul de Roux ; Bernard Baillaud, Graines de lecture : dixième sac ; Jean Roudaut, Ce qu’il reste des livres (Continuation du même sujet) ; Th.B., Jerricanes ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre, de : N. S. Pérein (2).
  • n° 59/60, Printemps-Été 2009, La beauté du séjour parmi les hommes, contient des textes de : Lionel Bourg, Ce qui pleure en moi pour être délivré ; Charles-Albert Cingria, Les Goudronneurs précédé de Doris Jakubec, Le Chat et les Goudronneurs ; Alfred Döblin, Voyage en Pologne (3) (traduit de l’allemand par Nicole Casanova) ; Cyrille Fleischman, Chevalier d’un deux-pièces bien situé ; Christian Fumeron, Six continuations ; Christian Garcin, Les Ombres de Pétersbourg ; Vétilles (5) ; Jean-Pierre Georges, L’éphémère dure toujours (2) ; Victoria Horton, La Vieille Dame ; Thierry Laget, Ne pas déranger ; Jacques Lèbre, Réduit, désormais, à l’immensité du ciel ; Jacques Réda, L’Observatoire du site oral ; Mina Süngern, La Trame de l’ordinaire (5) ; Jean-Pierre H. Tétart, Auguste ; suivi, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Gilles Ortlieb de : Gilles Ortlieb, Entre Zante et Sarre Union ; Jean-Pierre H. Tétart, Anthropologie des riens (Genèse du quotidien d’après Gilles Ortlieb) ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (1) ; dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : onzième sac ; Henri Droguet, Récit hâtif pour saluer Jacques Réda (Private Joke) ; Jean Roudaut, Lazare en Leiris ; Th.B., Jerricanes ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre, de : N. S. Pérein (3).
  • n° 61, Hiver 2009-2010, De la peau et des poils, contient des textes de : Denis Borel, Carnet de Simon (1); Thierry Bouchard, Blue birds’ corner ; Pascal Commère, Crotte de bique ; Au surgissement du gris (Petr Král) ; Henri Droguet, Nord-Ouest ; Étienne Faure, Vues de quartier (3); Cyrille Fleischman, L’Arrondissement du monde ; Jean-Pierre Georges, L’éphémère dure toujours (3); Victoria Horton, Un chien ; Petr Král, Peuplement et autres poèmes ; Thierry Laget, Le Songe de Polyphème ; Raphaël Lamy-Cau, Esquilles ; Alberto Manguel, L’Oubli pour mémoire (traduit de l’espagnol par Thierry Bouchard) ; Odette Pagier, Abandons ; suivi, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Gilles Ortlieb de : Gilles Ortlieb, Berceau du fer ; Patrick McGuinness, Guide Bleu (traduit de l’anglais par Gilles Ortlieb) ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (2); puis, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants, de : Jacqueline Falletti, Des images miraculeuses ; Laurent Fassin, Un manteau fait de nuit (2) ; dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Denis Borel, Dans le cabinet de lecture ; Bernard Baillaud, Graines de lecture : douzième sac ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : N. S. Pérein (4).
  • n° 62/63, Printemps-Été 2010, Son œil de rouge-gorge, contient des textes de : Marie Alloy, Une ascèse lumineuse (Giorgio Morandi) ; Denis Borel, Carnet de Simon (2) ; Nicole Casanova, De l’évasion ; Aimé Césaire, Lettre à Jacques Réda ; Claude Dourguin, Au fil des jours ; Henri Droguet, À Dieu vat ; Étienne Faure, Vues de quartier (4) ; Jean-Luc Fougeray, À chacun son dû ; Christian Garcin, Vétilles (6) ; Thierry Laget, L’Attente ; Alberto Manguel, Dante et le chien (trad. de l’anglais par Christine Le Bœuf) ; Jacques Réda, Retour d’Irlande ; Jean Roudaut, Le Grand Chercheur ; Jean-Pierre H. Tétart, L’Absence de personne ; Michel C. Thomas, Pensers fraternels ; suivi, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Gilles Ortlieb (3) de : Gilles Ortlieb, La Source des Anges ; Yòrgos Ioànnou (el), Le Pan d’ombre (traduit du grec par Gilles Ortlieb) ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (3) ; puis, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : treizième sac ; Christian Fumeron, Un tombeau (Pierre Dalle Nogare) ; Jacques Réda, Un vieux débat ; Th.B., Jerricanes (20) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : N. S. Pérein (5).
  • n° 64, Hiver 2010-2011, (les vingt-cinq ans de la revue Théodore Balmoral), Le point où j’en suis, contient, dans le cadre de la rubrique « Le point où j’en suis » des textes de : Th.B., Situation puis de Bernard Baillaud, L’Âge de craie ; Pierre Bergounioux, We are French ; Denis Borel, Dans l’angle mort ; Arlette Farge, Si c’est la vie ; Laurent Fassin, Cailloux sur le chemin ; Thierry Laget, Sur le limbe du sextant ; Gilles Ortlieb, Situations sans date ; Pierre Pachet, Deux textes retrouvés ; Jacques Réda, La Loi de Stihrer ; Jean Roudaut, Sur les rives du Rabutin ; Michel C. Thomas, On est d’la revue ; suivi de : Thierry Bouchard, Blue birds’ corner (2) ; Noël Darrigol, Les Bouchôleurs ; Laurent Fassin, Le Silencieux (3) ; Cyrille Fleischman, Une locomotive sur le toit ; Christian Garcin, La Première République juive ; Victoria Horton, Haut de plafond ; Raphaël Lamy-Cau, Figures étroites ; Christian Molinier, L’Étudiant ; Odette Pagier, Poèmes si vous voulez (2) ; Jacques Réda, L’Observatoire du site oral (2) ; puis de Jean-Dominique Rey, Portraits sans clichés ; dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture : quatorzième sac ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (4), Jean-Pierre Colombi, L’Oxymore Majeur (Sur la Physique amusante de J. Réda) ; Jacques Réda, Twain précurseur de Tex ; Th.B., Jerricanes (21) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : N. S. Pérein (6).
  • n° 65, Printemps-Été 2011, Sur le trébuchet de l’apothicaire, contient, dans le cadre de la rubrique intitulée « Le point où j’en suis » (2), des textes de : ThB., Situation (2) ; Marcel Cohen, Réponse à votre huitième question ; Pascal Commère, Retour de l’hiver ; Christian Garcin, Dans le temps ; Denis Grozdanovitch, Peut-être qu’un dieu dans sa bienveillance… ; Raphaël Lamy-Cau, Mise au point ; Alberto Manguel, Derniers chapitres (trad. de l’anglais par Christine Le Bœuf) ; Jean-Pierre H. Tétart, Panorama ; puis de : Marie Alloy, Visite à Jacques Truphémus ; Denis Borel, Le Fumeur de gris ; Thierry Bouchard, Blue birds’ corner (3) ; Klavs Elsbergs, Le Quartier de Plavnieki (trad. du letton par Nicolas Auzanneau) ; Laurent Fassin, L’Amateur de trains ; Jean-Luc Fougeray, Tombeau d’Hélène Ph. ; Thierry Laget, Deux maisons ; Roger Noiseau, Le Chien de Félicien ; Jean Roudaut, Comment s’adresser à un responsable ; Jean-Luc Sarré, Bergamotes, Bêtises et autres friandises ; Thanassis Valtinos (el), Hunc deorum templa reparaturum (trad. du grec par Gilles Ortlieb) ; puis dans le cadre d’un dossier Jean Paulhan/Henri Thomas, de Bernard Baillaud, La Légèreté de Henri Thomas ; Jean Paulhan, Lettres à Henri Thomas (1943-1948) ; Henri Thomas, Chronique, ou en manière ; suivi, dans le cadre de la rubrique Souvenirs déterminants, de : Jean Pierre Nedelec, Lequel ? puis dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Sac quinzième ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (5) précédé de G.O., Taille 42-43 ; Th.B., Jerricanes (22) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : N. S. Pérein (7).
  • n° 66/67, Hiver 2011-2012, Sous un grand parapluie bleu, contient des textes de : Denis Borel, Rêves ; Thierry Bouchard, Blue Birds’ corner (4) ; Henri Calet, Présentation de quelques gravures de Rudolph Charles von Ripper, précédé de Jean-Pierre Baril, Écrasez l’infâme (À propos d’une préface d’Henri Calet à un recueil de gravures de Rudolph Charles von Ripper) ; Henri Calet, À travers les revues ; Charles-Albert Cingria, Devant le rideau (À propos d’Histoire du soldat de Charles-Ferdinand Ramuz et Igor Stavinsky), précédé d’Alain Corbellari, Derrière le rideau (À propos de Devant le rideau de Charles-Albert Cingria) ; Pascal Commère, Gueule de bois ; Noël Darrigol, Quéreu des Camaldules ; Laurent Fassin, La Bouteille à l’encre (1) ; Thierry Laget, Les Copeaux ; Gérard Macé, La Carte de l’empire ; Roger Noiseau, L’Acromion agressif ; Gilles Ortlieb, Pavillon de sécurité ; Odette Pagier, Poèmes si vous voulez (4) ; Jacques Réda, Transports en tous genres ; Papyromancies ; Jean-Luc Sarré, Bergamotes, Bêtises et autres friandises (2) ; Jean-Pierre H. Tétart, Un écrin de chagrin bleu ; suivi, dans le cadre de la rubrique Connaissez-vous ? Bruno Krebs, de Bruno Krebs : Le Voyage en barque ; Orléans-Gare (2) ; puis, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lectures, seizième sac ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (6) ; Th.B., Jerricanes (23) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : N. S. Pérein (8).
  • n° 68, Printemps-Été 2012, Je suis dans un café , contient des textes de : Marc Bernard, Là où le gel est inconnu (Récit inédit) précédé de Stéphane Bonnefoi, La Nuit de la bien-aimée (À propos de « Là où le gel est inconnu » de Marc Bernard) ; Denis Borel, Trois portraits de femmes plus un ; Charlotte Delbo, Les Hommes précédé de Magali Chiappone-Lucchesi, « Une vérité de théâtre » (À propos des Hommes de Charlotte Delbo) ; Laurent Fassin, La Bouteille à l’encre (2) ; Étienne Faure, Correspondances ; Jean-Pierre Georges, Jamais mieux (2) ; Thierry Laget, Sur le limbe du sextant (2) ; Raphaël Lamy-Cau, Carnets parisiens et quelques échappées ; Christian Molinier, Le Procureur ; Gilles Ortlieb, Vraquier ; Jacques Réda, Trois écarts expérimentaux ; ***, Nouvel addenda au Petit Dictionnaire des mots retrouvés ; suivi, dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lectures, dix-septième sac ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (7) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : N. S. Pérein (9).
  • n° 69/70, Hiver 2012-2013, Fais voir ta langue ! , contient des textes de : Marie Alloy, Léon Zack, Denis Borel, Susan Brown, Thierry Bouchard, Blue Birds’ corner (5), Jacques Chauviré, Fils et mère, Marcel Cohen, Made à China, Henri Droguet, Confessions d’un enfant du demi-siècle, Christian Garcin, Vétilles (7), Denis Grozdanovitch, La Puissance discrète du hasard, Thierry Laget, En chemin, Alberto Manguel, Mémoire de bibliothèque (trad. de l’espagnol par François Gaudry), Gilles Ortlieb, Caderno diário, Jean Roudaut, Au détour des rues ; Dans le cadre de la rubrique « Le point où j’en suis » : Jean-Claude Pinson, Gdié ? ; Dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres : Bernard Baillaud, Graines de lectures, dix-huitième sac, Marc Le Gros, Trois poèmes suivi de Glose, Jacques Réda, L’Effet Jiggs, Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (8), Th.B., Jerricanes (23)
  • n° 71, Printemps-Été 2013, Le Messager de splendeurs cachées contient des textes de : Sophie Dufault, Venir au timon ; Edmond Jabès/Jean Paulhan, Correspondance, précédé de Bernard Baillaud, Au demeurant (Quatorze lettres d’Edmond Jabès à Jean Paulhan, deux projets de lettres de celui-ci à celui-là (dont un projet de lettre-avion) et douze lettres de Jean Paulhan à Edmond Jabès, accompagnées de trois de leurs enveloppes) ; Jean-Pierre Georges, Jamais mieux (3) ; Petr Král, Dans le solide déglingué ; Georges Perros, Dossier M., précédé de Marc Le Gros, Monique ou Le Dernier Mot (Sur Georges Perros), et suivi de Jean Pierre Nedelec, Lettre à Marceau Vasseur, de Jean Roudaut, M. (Glose), et de Roland Sénéca, Mes amis sont morts ; Jacques Réda, Autres écarts expérimentaux ; Jean-Luc Sarré, Bergamotes, Bêtises et autres friandises (3) ; Jean-Pierre Vidal, Quelques heures de silence ; suivi, dans le cadre de la rubrique intitulée « Le point où j’en suis » (4), de Denis Borel, Le point où j’en suis (2) ; puis, dans celui de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Thierry Laget, Bialot, l’inoubliable ; Bernard Baillaud, Graines de lecture, sac dix-neuvième ; Thierry Bouchard, La Force du présent (Henri Thomas : un détour par Paul de Roux) ; Jean-Pierre Colombi, Les Aventures de l’oxymore (sur La Lettre au physicien (La Physique amusante ii de J. Réda) ; Bruno Krebs, Ce qui reste des livres ; Jacques Laurans, Une sainte recherche ; Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (9) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : Actualités (2).
  • n° 74, Printemps-Été 2014, Du vin, des livres et des roses contient des textes de : Denis Borel, Le Repentir de l’esthète ; Christian Garcin, Lexique (2) ; Jean-Pierre Georges, Jamais mieux (4) ; Petr Král, L’Envie de Pordenone ; Thierry Laget, Discours de Stockholm ; Patrick McGuinness, Bruxelles : un essai sur la mélancolie (traduit de l’anglais par Gilles Ortlieb) ; Amaury Nauroy, Face au lac ; Gilles Ortlieb, Et tout le tremblement ; Pierre Pachet, Décollement ; Dominique Pagnier, Je ne sens rien ; Jacques Réda, Tabacs d’Orient ; Jean Roudaut, Jour de souffrance ; suivi, dans le cadre de la chronique Ce qu’il reste des livres, de : Bernard Baillaud, Graines de lecture, sac vingt-et-unième ; Jacques Laurans, La Boutique aux tentations (À propos d’Aniki Bobo de Manoel de Oliveira) ; Christian Le Goff, Digressions helvètes (Charles-Albert Cingria) ; Marc Le Gros, Le Rendez-vous de Trez-Malaouen (Jean-Pierre Le Goff); Thierry Bouchard, Entretien avec Gilles Ortlieb (11) ; enfin, dans le cadre de la chronique Par la fenêtre de : Actualités (4).

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Les éditions Théodore Balmoral ont publié dans la collection « Le monde est là » :

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://didier-jacob.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/10/24/quand-il-y-a-l-essentiel-a-dire-sur-la-route-avec-charles-al.html Article de Didier Jacob (Le Nouvel Observateur) sur Charles-Albert Cingria publié dans le n°59/60 de Théodore Balmoral.

http://passouline.blog.lemonde.fr/2009/12/04/theodore-balmoral-defend-la-litterature-que-cest-la-peine/ Article de Pierre Assouline (Le Monde) sur son blog La République des livres à propos du n°61 de la revue (Hiver 2009).

http://www.telerama.fr/livres/theodore-balmoral,31190.php http://www.telerama.fr/livre/theodore-et-moi,31207.php Articles de Martine Laval (Télérama) sur son blog Lectures buissonnières à propos du n°56/57 de la revue (Printemps 2008, L’Ardoise de miel).

http://www.telerama.fr/livre/de-la-litterature-que-c-est-la-peine-numero-61,50741.php Article de Martine Laval (Télérama) sur son blog Lectures buissonnières à propos du n°61 de la revue (Hiver 2009, De la peau et des poils).

http://www.telerama.fr/livre/je-vous-pose-des-questions-si,63739.php Article de Martine Laval (Télérama) sur son blog Lectures buissonnières à propos du n°64 de la revue (Hiver 202010-2011, Le point où j'en suis). Texte de Thierry Bouchard.

//www.telerama.fr/livre/dans-quelle-etagere-par-arlette-farge,63740.php Article de Martine Laval (Télérama) sur son blog Lectures buissonnières à propos du n°64 de la revue (Hiver 202010-2011, Le point où j'en suis). Texte d'Arlette Farge.

http://www.telerama.fr/livre/c-est-maintenant-par-pierre-bergounioux,63744.php Article de Martine Laval (Télérama) sur son blog Lectures buissonnières à propos du n°64 de la revue (Hiver 202010-2011, Le point où j'en suis). Texte de Pierre Bergounioux.

http://passouline.blog.lemonde.fr/2012/01/30/gloire-aux-revues/ Article de Pierre Assouline (Le Monde) sur son blog La République des livres à propos du n°66/67 de la revue (Hiver 2011-2012, Sous un grand parapluie bleu).

http://passouline.blog.lemonde.fr/2012/07/27/hantologie-de-charlotte-delbo/ Article de Pierre Assouline (Le Monde) sur son blog La République des livres à propos du n°68 de la revue (Printemps-été 2012, Je suis dans un café).

Source[modifier | modifier le code]