Matthieu Gosztola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Matthieu Gosztola
Description de l'image Gosztola.jpg.
Naissance (40 ans)
Le Mans
Activité principale
Distinctions
Prix des découvreurs (2007).
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  1. Sur la musicalité du vide (2001 à 2003)
  2. Matière à respirer (2003)
  3. Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (2008)
  4. Débris de tuer (Rwanda 1994) (2010)
  5. Nous sommes à peine écrits (2015)

Matthieu Gosztola, né le [1] au Mans (Sarthe)[2], est un écrivain, enseignant et critique littéraire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en littérature française — sa thèse porte sur Alfred Jarry et la Revue blanche[3] — et agrégé de Lettres modernes, Matthieu Gosztola exerce les fonctions d’enseignant à Paris[4], après avoir enseigné à l'Université du Maine.

Il a écrit des critiques dans les revues Acta fabula[5], CCP (Cahier Critique de Poésie)[6], Contre-allées[7], Europe[8], Histoires Littéraires[9], La Cause littéraire[10], La Main millénaire[11], Libr-critique[12], L'Intranquille[13], Muzibao[14], Nu(e)[15], Plexus-S[16], Poezibao[17], Recours au poème[18], Reflets du temps[19], remue[20], Résonance générale[21], Salon littéraire[22], Saraswati, Sitaudis[23], Terre à Ciel[24], Tutti magazine[25], Zone critique[26], ainsi que dans les revues de la Comédie-Française, des Presses universitaires de Rennes et des éditions Du Lérot.

Pianiste et compositeur de formation[1] (sous la direction de Walter Chodack notamment), il donne des récitals, en tant qu'interprète ou improvisateur, qu'ils soient ou non reliés à la poésie comme lors du festival international MidiMinuitPoésie[27].

Selon France Culture, « il est […] aussi photographe[28], […] peintre [et] dessinateur[29],[30]».

Il est engagé auprès d'Amnesty International, d'Unicef[31] et défend la cause animale[32].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Travelling, Contre-allées, 2001.
  • Sur la musicalité du vide, Atelier de l'agneau, 2001.
  • Les voitures traversent tes yeux, Contre-allées, 2002.
  • Sur la musicalité du vide 2, Atelier de l'agneau, 2003 (Prix des Découvreurs 2007).
  • Matière à respirer, Création et Recherche, 2003. Livre d'artiste en collaboration avec le photographe plasticien Claude Py.
  • Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin, Éditions de l'Atlantique, 2008.
  • J'invente un sexe à ton souvenir, Minuscule, 2009.
  • Une caresse pieds nus, Contre-allées, 2009.
  • Débris de tuer (Rwanda 1994)[33], Atelier de l'agneau, 2010.
  • Un seul coup d'aile dans le bleu (fugue et variations), Éditions de l'Atlantique, 2010.
  • Ton départ ensemble, La Porte, 2011.
  • Un père (chant), Encres Vives, 2011.
  • La Face de l'animal, Éditions de l'Atlantique, 2011.
  • Visage vive, Gros Textes, 2011.
  • Contre le nihilisme, Éditions de l'Atlantique, 2012.
  • Le génocide face à l'image, Éditions L'Harmattan, collection Questions contemporaines, 2012 (essai de philosophie politique en lien avec le cinéma et la photographie).
  • Traverser le verre, syllabe après syllabe, La Porte, 2012.
  • Ariane Dreyfus, Éditions des Vanneaux, collection Présence de la poésie, 2012.
  • La critique littéraire d'Alfred Jarry à "La Revue blanche", ANRT, 2012.
  • Alfred Jarry à "La Revue blanche", l'intense originalité d'une critique littéraire, Éditions L'Harmattan, collection Espaces littéraires, 2013.
  • Rencontre avec Balthus, La Porte, 2013.
  • Rencontre avec Lucian Freud, Éditions des Vanneaux, 2013.
  • Alfred Jarry, critique littéraire et sciences à l'aube du XXe siècle, Éditions du Cygne, collection Portraits littéraires, 2013.
  • À jamais une rencontre, Éditions Henry, 2013.
  • Etnachta, Éditions Le Chat qui tousse, 2013.
  • Écrit sur l'eau, printemps-été, La Porte, 2014.
  • Écrit sur l'eau, automne, La Porte, 2014.
  • Écrit sur l'eau, hiver, La Porte, 2014.
  • Lettres-poèmes, correspondance avec Gaudí, Éditions Abordo, 2014.
  • Antoine Émaz, Éditions des Vanneaux, collection Présence de la poésie, 2014.
  • Ton visage me tient ensemble, Contre-allées, 2014.
  • Klimt, La Porte, 2015.
  • Nous sommes à peine écrits, chemin vers Egon Schiele, Recours au poème éditeurs, 2015.
  • La Face de l'animal, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée, Éditions du Revif, 2015.
  • Entrer, Les cahiers des passerelles, 2015. Livre d'artiste en collaboration avec le plasticien Jean-Claude Guerrero.
  • Tu es et je voudrais être arbre aussi, Éditions Sitaudis, 2015.
  • Incidences, La rivière échappée, collection Babel heureuse, 2015.
  • Jean et Jean-Pierre Giraudoux, La Porte, 2016.
  • La danse, cette poésie du mouvement humain, La Porte, 2017.
  • Ce masque, Éditions des Vanneaux, 2017.
  • Chroniques et critiques, volume coordonné et préfacé par Didier Bazy, Londres, Éditions de Londres, Collection (n° 10), 2018.
  • Michel Valprémy, Éditions des Vanneaux, collection Présence de la poésie, 2018.
  • Alors nous nous en irons et vivrons heureux et longtemps, Éditions des Vanneaux, 2018 (livre de photographies sur l'Islande et New York).
  • Jean-Paul Michel, "La surprise de ce qui est" [Actes du colloque éponyme organisé du 12 au 19 juillet 2016 à Cerisy-la-Salle], Classiques Garnier, collection Colloques de Cerisy-littérature, 2018 (Dir. avec Michaël Bishop).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Matthieu Gosztola », sur Poezibao (consulté le ).
  2. « Matthieu Gosztola », sur Babelio (consulté le ).
  3. Matthieu Gosztola, « LA CRITIQUE LITTÉRAIRE D'ALFRED JARRY À LA REVUE BLANCHE. », sur ouvertes.fr, Université du Maine, (consulté le ).
  4. http://www.m-e-l.fr/matthieu-gosztola,ec,472
  5. Matthieu Gosztola, « Le regard du collectionneur fait livre », sur fabula.org, Acta Fabula, Acta Fabula / Équipe de recherche Fabula (ISSN 2115-8037, consulté le ).
  6. Voir numéro 22, p. 120, 201, 251 ; numéro 23, p. 133, 189, 198, 206, 214, 244, 259.
  7. Voir Contre-allées, numéro double 29-30, 2011.
  8. Voir Europe, Walt Whitman, octobre 2011, numéro 990, p. 348-351, 352-353 ; Europe, Emmanuel Levinas, novembre-décembre 2011, numéro 991-992, p. 380-381 ; Europe, Georges Perec, janvier-février 2012, numéro 993-994, p. 345-346, 349-350 etc.
  9. http://www.histoires-litteraires.fr/archi-cr/cr25.htm
  10. http://www.lacauselitteraire.fr/la-tendresse-jacques-ancet
  11. http://www.lamainmillenaire.net/
  12. « [Chronique] Mathieu Brosseau, Ici dans ça, par Mathieu Gosztola [Dossier Brosseau 3/3] - Libr-critique », sur Libr-critique, (consulté le ).
  13. « L'iNTRANQUILLE N°17 », sur Atelier de l'Agneau (consulté le )
  14. « (Notes d'écoute) Evgeny Kissin au Théâtre des Champs-Élysées le 28 septembre 2017, par Matthieu Gosztola », sur Muzibao (consulté le )
  15. « Nu(e), n°56: Jean-Paul Michel (M. Gosztola, dir.) », sur Fabula, (consulté le )
  16. http://www.mathieubrosseau.com/spip.php?article107
  17. « Poezibao », sur Poezibao (consulté le ).
  18. http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/jean-maison-fragment/matthieu-gosztola
  19. « Accueil - refletsdutemps.fr », sur refletsdutemps.fr (consulté le ).
  20. http://remue.net/spip.php?article4468
  21. « L'Atelier du Grand Tétras : le site Web », sur www.latelierdugrandtetras.fr (consulté le )
  22. « Laureline Amanieux  : « Nous sommes les héros de nos vies » », sur litteraire.com, (consulté le ).
  23. « Christoffel ou le sens du sensible par Matthieu Gosztola, les célébrations sur Sitaudis.fr », sur Sitaudis.fr, poésie contemporaine, (consulté le ).
  24. http://terreaciel.free.fr/feuilles/rouzeaupasrevoir.htm
  25. « Lulu (Patricia Petibon, Salzbourg) - Alban Berg - Critique Blu-ray », sur Tutti-magazine (consulté le ).
  26. http://zone-critique.com/2013/12/17/la-passion-suspendue/
  27. http://www.maisondelapoesie-nantes.com/MMP/mmp11/auteur/gosztola.html
  28. Il a fait paraître quatre livres de photographies et de poèmes (La Face de l'animal et Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin aux éditions de l'Atlantique, Visage vive chez Gros Textes, Alors nous nous en irons et vivrons heureux et longtemps aux éditions des Vanneaux).
  29. Il a fait paraître un livre comportant poèmes, dessins, encres et peintures aux éditions des Vanneaux (Rencontre avec Lucian Freud). Voir également Première Ligne, revue littéraire, numéro 1, Éditions des Vanneaux, printemps 2012 et Un père (Chant) (Encres Vives, 2011).
  30. « Matthieu Gosztola », sur franceculture.fr, (consulté le ).
  31. Voir – au sujet de ces deux associations – la mention de son éditeur dans Contre le nihilisme, Éditions de l'Atlantique, collection Athena, 2012, p. 57.
  32. Voir par exemple http://www.refletsdutemps.fr/index.php?option=com_zoo&task=item&item_id=990 ; il a notamment fait paraître un livre de poèmes et de photographies autour du « visage de l'animal » aux Éditions de l'Atlantique en 2011.
  33. Ce recueil de poèmes porte sur le génocide qui a eu lieu au Rwanda en 1994.

Liens externes[modifier | modifier le code]