Amanda Bynes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Amanda Bynes
Description de cette image, également commentée ci-après
Amanda Bynes en 2009.
Nom de naissance Amanda Laura Bynes
Surnom Chicky
Naissance (32 ans)
Thousand Oaks, Californie
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Chanteuse
Films notables Ce dont rêvent les filles
Hairspray
She's the Man
Easy Girl
Séries notables All That
Ce que j'aime chez toi

Amanda Bynes, née le à Thousand Oaks en Californie, est une actrice et chanteuse américaine.

Elle commence réellement sa carrière d'actrice à la télévision en jouant dans plusieurs séries télévisées sur la chaîne Nickelodeon à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Sa carrière au cinéma commence plutôt en 2006 dans She's the Man puis dans Hairspray en 2007.

En 2006, le magazine Teen People la classe parmi les 25 stars les plus sexy de moins de 25 ans[1]. En 2007, Forbes la positionne en cinquième position de son classement des célébrités de moins de 21 ans les mieux rémunérées (elle gagne alors 2,5 millions de dollars)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Amanda Bynes nait le [3] à Thousand Oaks en Californie. Sa mère est assistante dentaire et son père est dentiste[4]. Elle a un frère, Tommy (né en 1974) et une sœur, Jillian (née en 1983)[5]. Ses grands-parents maternels sont originaires de Toronto au Canada[6].

1993-2006 : Débuts et révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

Amanda Bynes à l'avant-première de Robots en mars 2005.

En 1993, elle suit un cours pour acteurs donné par Arsenio Hall et Richard Pryor. Elle commence sa carrière d'actrice à l'âge de sept ans dans une publicité pour le chocolat Buncha Crunch[7]. Après avoir suivi des cours d'actrice, elle interprète régulièrement dès 1996 des rôles dans les séries Figure It Out (en) et All That sur la chaîne télévisée Nickelodeon. Elle présente ensuite pour la même chaîne l'émission de comédie The Amanda Show (en).

Elle interprète en 2002 un rôle secondaire dans le film Méchant Menteur. En 2003, elle décroche le rôle principal de Daphné dans un film au succès mitigé intitulé Ce dont rêvent les filles avec Colin Firth et Kelly Preston. Elle continue sa carrière dans la sitcom Ce que j'aime chez toi. Elle prêtera également sa voix pour les versions anglophones des films Le Petit Monde de Charlotte 2 (2003) et Robots (2005). Elle interprète des rôles secondaires dans un épisode d'Aux portes du cauchemar en tant que Danielle Warner et dans Arliss en tant que Crystal Dupree.

En juillet 2003, Bynes fait la couverture du magazine Vanity Fair en compagnie d'autres jeunes célébrités comme Lindsay Lohan, Hilary Duff, Alexis Bledel, Raven-Symoné, Evan Rachel Wood, les sœurs Mary-Kate et Ashley Olsen et Mandy Moore[8].

En 2006, Amanda Bynes décroche le rôle principal dans le film She's the Man aux côtés de l'actrice Laura Ramsey, une comédie basée sur le livre Twelfth Night de William Shakespeare. Elle y interprète une fille qui se déguise en son frère pour pouvoir rejoindre l'équipe masculine de football. Les producteurs ont d'abord pensé au chanteur Jesse McCartney pour tenir le rôle de son frère grâce à la ressemblance physique mais ce dernier était inaccessible[9].

2007-2010 : Percée au cinéma et arrêt de sa carrière[modifier | modifier le code]

En 2007, elle apparaît ensuite sur les écrans de télévision dans la comédie romantique Amour à la dérive qui avait été tourné avant She's the Man mais qui avait pris plus de temps pour sortir. Elle joue ensuite dans le film Hairspray, une adaptation de la pièce musicale de théâtre de Broadway du même nom. Le tournage débute en 2006 à Toronto et sort en salle en juillet 2007[5]. Elle apparaît ensuite dans la comédie Miss Campus (Sydney White), une parodie de Blanche-Neige et les Sept Nains, qui sort à l'automne 2007[10],[11].

En 2007, elle signe un contrat de cinq ans avec Steve & Barry's pour lancer sa propre ligne de vêtements[12] mais cette société est mise en faillite au début de 2009[13]. En 2008, Bynes apparaît dans le film Un combat pour la vie (Living Proof)[14]. L'actrice interprète un rôle avec Emma Stone dans le film Easy A qui est sorti en salle en septembre 2010.

En juillet 2010, elle annonce faire une pause dans sa carrière d'actrice[15]. Pendant sa pause, elle a étudié les design de la mode à la Fashion Institute of Design & Merchandising (en) en Californie[16].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2007, Bynes se décrit comme étant juive[17] et affirme : « En ce qui concerne la religion, j'ai été élevée dans le judaïsme et le catholicisme. Mes parents ont dit que c'était à moi de décider. Quand j'ai grandi, j'étais en quelque sorte une personne spirituelle, je n'ai pas encore décidé d'une religion, je ne sais pas encore exactement ce que je crois[18]. »

Le 24 juillet 2013, Amanda Bynes est hospitalisée contre sa volonté pour suspicion de troubles mentaux[19],[20]. Ses parents demandent alors sa mise sous tutelle peu après[21]. Elle est atteinte de Schizophrénie et aussi dépendante à l'alcool et aux drogues. Elle se dit maintenant guérie[16].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
2007 You Cant Stop the Beat" Hairspray
2007 Without Love Hairspray

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) CanWest News Service, « Young and hot », Canada.com, (consulté le 19 juillet 2007)
  2. (en) Forbes staff, « Young Hollywood's Top-Earning Stars », Forbes.com, (consulté le 19 juillet 2007)
  3. (en) Biographie d’Amanda Bynes
  4. (en) « Amanda Bynes Biography (1986–) », FilmReference (consulté le 19 juillet 2007)
  5. a et b (en) Topel Fred, « Amanda Bynes on Hairspray », CanMan, (consulté le 19 juillet 2007)
  6. (en) Bloom Nate, « She's the Man: A Q&A with Amanda Bynes », InterfaithFamily.com, (consulté le 19 juillet 2007)
  7. (en) Amanda Bynes - US Magazine
  8. (en) « It's Totally Raining Teens! », Vanity Fair, (consulté le 19 juillet 2007)
  9. (en) Carroll Larry, « Amanda Bynes Morphs Into A Nerdy Jesse McCartney To Prove 'She's The Man' », MTV.com, (consulté le 19 juillet 2007)
  10. (en) « Sydney White, filmed in Orlando, opening Sept. 21 », OrlandoSentinel.com, (consulté le 19 juillet 2007)
  11. (en) Greenberg Julee, « Amanda Bynes in Deal With Steve & Barry's », WWD.com, (consulté le 19 juillet 2007)
  12. (en) "dear By Amanda Bynes." dearbyamanda.com.
  13. (en) Steve & Barry's to close all remaining stores
  14. (en) "About Living Proof." Lifetime.com.
  15. (en-US) « Top TV Shows, Recaps, New Movies, & Entertainment News - Us Weekly », Us Weekly,‎ (lire en ligne)
  16. a et b « Dans les coulisses de la vie tranquille d'Amanda Bynes et de ses nouveaux objectifs », E! News,‎ mon mar 12 05:15:00 pdt 2018 (lire en ligne)
  17. « 'Hairspray' stars reflect talent - USATODAY.com », sur usatoday30.usatoday.com (consulté le 2 août 2018)
  18. (en-US) « Shes the Man A Q&A with Amanda Bynes - InterfaithFamily », sur www.interfaithfamily.com (consulté le 2 août 2018)
  19. https://www.independent.co.uk/arts-entertainment/films/news/troubled-shes-the-man-actress-amanda-bynes-sectioned-after-allegedly-setting-fire-to-herself-8730131.html
  20. (en) « Amanda Bynes hospitalized for mental health evaluation after allegedly starting fire », CBS News (consulté le 23 juillet 2013)
  21. Ken Lee, « Amanda Bynes Case: Judge Delays Decision to Grant Parents Legal Control », People,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :