Aller au contenu

Mary-Kate Olsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mary-Kate Olsen
Mary-Kate Olsen en 2011.
Biographie
Naissance
Surnom
MK
Nationalité
Formation
Université de New York
Campbell Hall School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ashley Olsen (jumelle)
Elizabeth Olsen (sœur cadette)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Olivier Sarkozy (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,52 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Cheveux
Yeux
Partenaire
Œuvres principales

Mary-Kate Olsen est une créatrice de mode et ancienne actrice américaine, née le à Sherman Oaks, en Californie.

Son nom est associé à celui de sa sœur jumelle Ashley Olsen, avec qui elle a tourné dans de nombreux films et séries télévisées lorsqu'elles étaient enfants et adolescentes. En début d'année 2012, les sœurs Olsen annoncent leur départ d'Hollywood pour se consacrer pleinement à leur société de mode The Row (en). Elles sont membres du conseil des créateurs de mode américains.

Née en Californie en 1986, Mary-Kate Olsen est née deux minutes après sa sœur jumelle dizygote Ashley. Elles sont les filles de Jarnette Fuller "Jarnie" Jones (née le ), manager personnel de profession d'ascendance française, allemande et italienne, et de David Brian "Dave" Olsen (né le ), un promoteur immobilier d'ascendance norvégienne[1]. Elles ont un frère aîné, James Trent Olsen (né le ), et une sœur cadette, Elizabeth Chase Olsen (née le )[2]. Leurs parents divorcent en 1995, après plus de dix-huit ans de mariage[3].

En début d'année 1996, leur père se remarie à son ancienne assistante, Martha Taylor Mackenzie (née le ) - avec qui il a deux enfants : Courtney Taylor Olsen (née le )[4], et Jacob "Jake" Olsen (né en 1998)[2]. Le couple divorce en 2014 après plus de dix-huit ans de mariage.

En 2004, les jumelles Olsen ressortent diplômées du lycée Campbell Hall School (en) de Los Angeles, puis intègrent l'université de New York afin d'étudier à la Gallatin School of Individualized Study[5]. Cependant, l'année suivante, elles arrêtent leurs études et retournent vivre à Los Angeles.

En 1987, alors âgées de seulement neuf mois, Mary-Kate et Ashley obtiennent le rôle de Michelle Tanner (en) dans la sitcom La Fête à la maison. Afin de se conformer aux lois sur le travail des enfants, qui fixent des limites strictes sur la durée de travail maximum d'un enfant acteur, les sœurs jouent chacune à leur tour ce personnage jusqu'en 1995, année où la série s'achève.

En 1993, alors qu'elles sont seulement âgées de sept ans, elles fondent leur propre société de production Dualstar (en) avec leur père Dave Olsen, et produisent leurs films et sitcoms[6]. Elles enchaînent alors les rôles : Aventures à Paris (1999), Tel père, telles filles (1999), Liées par le secret (2000), Destination Londres (2001), Vacances sous les tropiques (2001) ou encore Totalement jumelles (2001-2002) qui connaissent un véritable succès marketing.

Durant les années 1990 et 2000, les jumelles sont les idoles des jeunes. Elles ont de nombreux produits marketing à leur effigie : vêtements, livres, parfums, magazines, posters, poupées etc. En 2004, peu après leur 18ème anniversaire, elles deviennent les présidentes de leur société Dualstar (en) et jouent dans leur dernier film ensemble Une journée à New York.

Mary-Kate et Ashley Olsen en 2011.

Tandis qu'Ashley met un terme à sa carrière d'actrice, Mary-Kate joue dans le film Factory Girl (2006), la troisième saison de Weeds (2007) et le film Sortilège (2011). En 2006, les jumelles Olsen créent une collection capsule de sept pièces qui inclut le tee-shirt parfait (créé par Ashley en 2005), une paire de legging en satin de coton et une robe en cachemire. Le magasin Barneys New York achète leur collection[7] qui s'élargit rapidement, et qui comprend du prêt-à-porter, des sacs à main, des lunettes de soleil et des paires de chaussures ; c'est ainsi qu'elles créent leur société de mode The Row (en)[8]. Voulant gagner en crédibilité dans l'industrie de la mode après leur association avec Walmart, les sœurs deviennent les visages de la marque de haute-couture Badgley Mischka (en) cette même année[9].

En 2007, à seulement 21 ans, les jumelles sont classées à la onzième place par le magazine Forbes dans le classement des femmes les plus riches du monde, possédant une fortune qui s'élève à 100 millions de dollars. Cette même année, elles annoncent vouloir seulement produire des films et ne plus jouer la comédie, puis lancent une ligne de vêtements baptisée "Elizabeth & James". En 2008, elles co-écrivent un livre intitulé Influence, qui contient des entrevues de nombreux stylistes et photographes ayant inspirés les sœurs au fil des années. En 2009, elles produisent leur troisième marque de vêtements : OlsenBoye. En 2011, elles annoncent la sortie d'une nouvelle ligne de T-shirts exclusifs, mise en vente en ligne, Stylemint, par l'entreprise BeachMint.

En , elles annoncent officiellement mettre un terme à leur carrière d'actrice pour se concentrer sur leur carrière de créatrices de mode[10]. Quelques mois plus tard, elles reçoivent le Prix des "créateurs de l'année, catégorie mode féminine" par le CFDA, équivalent des Oscars de la mode.

En 2015, John Stamos annonce avoir signé un contrat avec Netflix pour faire un spin-off de La Fête à la maison, vingt ans après l'arrêt de la série. Si tout le casting est partant pour une suite, ce n'est pas le cas des jumelles Olsen qui refusent d'interpréter à nouveau le personnage de Michelle Tanner[11].

Vie privée

[modifier | modifier le code]
Mary-Kate Olsen en 2009.

En , quelques jours après son 18e anniversaire, Mary-Kate annonce se battre contre la dépression et suivre un traitement dans une clinique contre l'anorexie mentale[12],[13].

En 2002, Mary-Kate fréquente le scénariste et réalisateur Max Winkler[14], puis elle fréquente David Katzenberg (né le ), le fils du producteur Jeffrey Katzenberg, de 2003 à 2004[15]. En 2004, elle a une liaison avec le styliste Ali Fatourechi[14] et, l'année suivante, elle a une aventure avec l'homme d'affaires Richie Akiva (né le )[16]. En 2005, elle fréquente durant six mois Stavros Niarchos III (né le ), le petit-fils de Stávros Niárchos[17]. De 2006 à 2007, elle a une relation avec l'homme d'affaires britannique Maxwell Snow (né le )[18]. Durant l'été 2007, elle entame une relation secrète avec l'acteur australien Heath Ledger, qui meurt d'une overdose en [19]. De 2008 à 2010, elle est en couple avec l'artiste Nate Lowman (né le )[20].

En , Mary-Kate se fiance avec Olivier Sarkozy, le demi-frère de Nicolas Sarkozy, son compagnon depuis [21]. Ils se marient en secret le à Manhattan[22]. Elle devient alors la belle-mère des enfants de son mari : Julien (né en 2000) et Margot (née en 2002). Le , Mary-Kate demande le divorce après quatre ans de mariage et huit ans de vie commune[23]. Le divorce est prononcé le [24].

Filmographie

[modifier | modifier le code]
Télévision et cinéma
Année(s) Série / Film Rôle Note(s)
1987 - 1995 La Fête à la maison Michelle Tanner Sitcom (rôle partagé avec sa sœur Ashley)
Rôle principal
1992 Cooper et nous Michelle Tanner Sitcom (rôle partagé avec sa sœur Ashley)
1 épisode
Sarah et Julie n'en font qu'à leur tête Sarah Thompson Téléfilm
1993 Our First Video Elle-même DVD
Doubles jumelles, doubles problèmes Kelly Farmer / Tante Sophia, enfant Téléfilm
1994 Deux Jumelles dans l'Ouest Jessica Martin Téléfilm
Les Chenapans Jumelle n°1 Film
Figuration
1994 - 1997 Les aventures de Mary-Kate et Ashley Elle-même Série de 11 épisodes
1995 Papa, j'ai une maman pour toi Amanda Lemmon Film
1995 - 2000 Les jumelles font la fête Elle-même Série de 10 épisodes
1997 Sister, Sister Elle-même Série
Saison 4, épisode 21
Our Music Video Elle-même DVD
1998 Recherche maman désespérément Tess Tyler Téléfilm
La Force du destin Elle-même épisode du 29 octobre 1998
1998 - 1999 Les jumelles s'en mêlent Mary-Kate Burke Sitcom
1999 Aventures à Paris Melanie "Mel" Porter Téléfilm
Tel père, telles filles Sam Stanton Téléfilm
2000 Sept à la maison Carol Murphy Saison 5, épisode 8
Liées par le secret Maddie Parker Téléfilm
2001 Mary-Kate & Ashley's Fashion Forward Elle-même DVD
Destination Londres Chloe Lawrence Téléfilm
Vacances sous les tropiques Madison Stewart Téléfilm
2001 - 2002 Totalement jumelles Riley Carlson Sitcom
Mary-Kate et Ashley Elle-même Série d'animation
Doublage
2002 Route et Déroute Kylie Hunter Téléfilm
Un été à Rome Charli Hunter Téléfilm
2003 Le Défi Shane Dalton Téléfilm
2004 Les Simpson Elle-même Doublage
Saison 15, épisode 10
Saturday Night Live Elle-même Co-animatrice avec Ashley
Une journée à New York Roxanne "Roxy" Ryan Film
2006 Factory Girl Molly Spence Film
2007 Weeds Tara Lindman Série TV
Rôle récurrent (saison 3)
2008 Samantha qui ? Natalie Série TV
1 épisode
Wackness Union Film
2011 Sortilège Kendra Hilferty Film

Discographie

[modifier | modifier le code]
  • Give us a mystery
  • You’re Invited to Mary-Kate and Ashley’s Sleepover Party
  • You’re Invited to Mary-Kate and Ashley’s Ballet Party
  • I am the cute one
  • Brother for sale
  • You’re Invited to Mary-Kate and Ashley’s Birthday Party
  • Cool Yule
  • Suffragette City
  • You’re invited to Mary-Kate and Ashley’s School Dance party
  • You’re invited to Mary-Kate and Ashley’s Fashion Party
  • Staying cool

Publications

[modifier | modifier le code]
  • 2008 : Influence (ISBN 159514210X et 9781595142108) ; un livre où elles ont des entretiens avec des designers et des photographes du milieu de la mode

Lignes de vêtements

[modifier | modifier le code]
  • 2000 : Mary-Kate and Ashley: Real fashion for real girls
  • 2006 : The Row
  • 2007 : Elizabeth and James
  • 2009 : Olsenboye
  • 2011 : Stylemint

Voix française

[modifier | modifier le code]

Les jumelles Olsen sont doublées par Kelly Marot dans Les Chenapans (1994) puis Adeline Chetail dans Papa, j'ai une maman pour toi (1995). Dorothée Pousséo prend le relais à partir de Recherche maman désespérément (1998).

Elles sont majoritairement doublées par Bianca Gervais[25],[26] mais aussi par Kim Jalabert, Émilie Bibeau, Aline Pinsonneault et Claudia-Laurie Corbeil.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) « Marykate Olsen, Born 06/13/1986 in California », sur CaliforniaBirthIndex (consulté le )
  2. a et b (en) « Mary-Kate and Ashley Olsen - Biography on Bio. », (version du sur Internet Archive)
  3. (en) « Two Cool », sur PEOPLE.com (consulté le )
  4. Modèle:Famousbirthdays .com/people/courtney-olsen.html.
  5. (en) « At NYU, but in a class of their own », sur latimes.com, .
  6. (en) « 'We couldn't see over the top of the table': Olsen Twins on founding Dualstar at the age of just six as they expand their enterprise to include fragrances », sur dailymail.co.uk, .
  7. « Le mystère payant des sœurs Olsen », sur Madame Figaro, (consulté le ).
  8. (en) « Mary-Kate & Ashley Olsen », sur businessoffashion.com.
  9. (en) « Olsen Twins Strike a Pose », E! Online News, (version du sur Internet Archive)
  10. (en) « Olsen twins: We won't act again », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  11. (en) « Mary-Kate and Ashley Olsen will not appear on "Full House" revival », sur cbsnews.com, .
  12. Michelle Tauber et Jill Smolowe, « Mary-Kate's Private Battle », sur people.com, (consulté le ).
  13. USA TODAY Staff, « Home », sur USA Today, (consulté le ).
  14. a et b (en) « Mary-Kate Olsen’s Dating History: Heath Ledger, Olivier Sarkozy, More », sur usmagazine.com, .
  15. Liz McNeil et Serena Kappes, « Mary-Kate Olsen and Boyfriend Call It Quits », sur people.com, (consulté le ).
  16. (en) « Mary Kate Olsen and Richie Akiva at the Madison Square Garden in New... », sur wireimage.com (consulté le ).
  17. Stephen M. Silverman, « Mary-Kate on Paris's Stavros : 'I Miss Him' », sur people.com, (consulté le ).
  18. (en) « Mary-Kate Pucks Around », sur tmz.com, .
  19. « Mary Kate Olsen rend un dernier hommage à Heath Ledger », sur voici.fr, .
  20. « Mary-Kate Olsen célibataire », sur parismatch.com, .
  21. People Staff, « Mary-Kate Olsen Engaged to Olivier Sarkozy », sur people.com, (consulté le ).
  22. Kelli Bender, « Mary-Kate Olsen Marries Olivier Sarkozy », sur people.com, (consulté le ).
  23. (en) « Mary-Kate Olsen’s Divorce Filing Reportedly Involves an Emergency Court Order », sur vanityfair.com, .
  24. « https://www.closermag.fr/people/mary-kate-olsen-et-olivier-sarkozy-officiellement-divorces-neuf-mois-apres-leur-separation-1237029 »
  25. Modèle:Doublage. qc .ca/p.php?i=164&idacteuren=4691.
  26. Modèle:Doublage. qc .ca/p.php?i=164&idacteuren=4690.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]